Accueil TERRITOIRE & ENVIRONNEMENT Agriculture Le canal du Forez

Le Canal du Forez

Ce canal de 44 km est une réelle richesse pour la Plaine du Forez.

Histoire du Canal

La construction du Canal du Forez a débuté en 1865 sous Napoléon III. Cet ouvrage, concédé au Département de la Loire, était destiné à l'origine, au moyen des eaux de la Loire, à arroser la partie de la Plaine du Forez située sur la rive gauche du fleuve. Les travaux interrompus pendant la guerre de 1870 s'échelonnent jusqu'en 1966, année d'achèvement des travaux d'extension.

 

L'ouvrage du Canal

Le canal est alimenté par la Loire au barrage de Grangent. La branche principale, d'une longueur de 44 km traverse l'ouest de la Plaine du Forez jusqu'au ruisseau des Combes qui se déverse dans le Lignon du Forez. Deux artères secondaires : celle de l'Hôpital (8 km) et celle de Poncins (13 km) distribuent l'eau dans la partie centrale de la Plaine.

 

Gestion du Canal du Forez

Depuis 1966, le canal est géré par le Syndicat Mixte d'Irrigation et de mise en valeur du Forez (SMIF). Ce syndicat regroupe :

  • le Département de la Loire (propriétaire du Canal du Forez)
  • les communes dominées par le Canal du Forez (actuellement au nombre de 35)
  • les Associations Syndicales Autorisées (ASA) d'irrigation desservies par le canal (actuellement 18)
  • la Chambre d'Agriculture.

Un canal au service de l'agriculture, de l'aquaculture et des communes

Le Canal du Forez est la principale ressource en eau de la Plaine du Forez. Le territoire dominé par le canal représente une superficie de 28 000 ha. 17 stations de pompage et 500 km de canalisations sous pression permettent d'irriguer plus de 6 000 ha pour 700 exploitations agricoles. Le Canal dessert, au moyen de prise d'eau, 500 ha d'étangs et contribue ainsi à favoriser la production piscicole.

 

Le Canal, l'industrie et l'eau potable

Divers industriels bénéficient de fourniture d'eau par le canal. Son eau est également destinée à la consommation humaine. Actuellement, cette consommation correspond à un volume de plus d'un million de m3 par an. Cependant, du fait de la fragilité des ressources locales (captage de sources ou prise en rivière) et des perspectives à moyen terme, le rôle du Canal du Forez devrait être nettement renforcé prochainement dans ce domaine. Afin de garantir la pérennité de la qualité de l'eau, un périmètre de protection important (environ 3 000 parcelles) a été mis en place le long de la branche principale du canal.

Le Canal du Forez, un outil moderne

Des travaux importants visant à économiser l'eau et à maîtriser la desserte sont régulièrement réalisés. Des techniques modernes de télégestion sont employées pour surveiller et intervenir sur l'ouvrage.

 



Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :