Accueil TERRITOIRE & ENVIRONNEMENT Eau et assainissement MAGE

La MAGE : Le Département de la Loire aux côtés des communes

L'article L.210-1 du Code de l'Environnement rappelle que l'Eau fait partie du patrimoine commun de la nation. Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels, sont d'intérêt général. La politique du Département dans le domaine de l'eau a pour objet d'améliorer l'environnement au service de la qualité de la vie, de revitaliser et de conforter l'espace rural.

La mission d’assistance du Département de la Loire aux communes dans la gestion de l’eau :

Grâce à ses interventions, le Département de la Loire participe à l’amélioration de la qualité des réalisations. Un service est spécifiquement dédié à l'assistance technique aux collectivités. Il s’agit de la MAGE, la Mission d’Assistance à la Gestion de l’Eau, qui regroupe :

  • le SATESE (Service d'Assistance Technique aux Exploitants des Stations d'Epuration),
  • le SATANC (Service d'Assistance Technique à l'Assainissement Non Collectif),
  • le SATEP (Service d'Assistance Technique à l'Eau Potable).


Mage - analyse

SATESE

Le Département de la Loire a créé la MAGE en 1999 avec l’aide des agences de l’eau pour aider les communes à traiter les eaux usées.

Avec 10 personnes dont 8 techniciens, la MAGE assiste principalement les collectivités qui en font la demande.

Sa mission principale est l’assistance technique des communes propriétaires de stations d’épuration (généralement de capacité inférieure à 10 000 Equivalents habitants. Grâce à ses conseils et ses visites sur le terrain, la MAGE aide les communes à obtenir le meilleur fonctionnement possible de leurs stations d’épuration, et ce au meilleur coût. Elle leur apporte aussi les conseils nécessaires pour respecter les obligations réglementaires en matière de rejet.

220 communes accompagnées et 285 stations suivies :

Au total, plus de 220 communes font maintenant appel au service de la MAGE. Le nombre de stations d’épuration suivies par le Département de la Loire est passé d’une quarantaine à plus de 285, soit près de 80% des 400 installations du département. L’an dernier, les techniciens ont effectué plus de 850 visites sur le terrain.


Permettre un fonctionnement optimal des stations de traitement des eaux usées :

De la construction à l’exploitation
Régulièrement, les techniciens de la Mage visitent les stations et repèrent les dysfonctionnements éventuels. Ils s’efforcent d‘apporter les préconisations adaptées à  l’amélioration des traitements.
Pour vérifier leur efficacité, ils testent la qualité de l’eau rejetée par les stations dans les rivières.
La Mage apporte son expertise technique de terrain à chaque instant. Elle est ainsi amenée à donner un avis aux collectivités dès la conception et la construction des installations.

Accompagner l’auto-surveillance et l’exploitation
Comme le leur impose la réglementation, certaines collectivités ont mis en place un système pour contrôler elle-même leurs installations de traitement des eaux usées. La Mage les accompagne en vérifiant la fiabilité des instruments de mesure placés à l’entrée et à la sortie des stations.
En plus des conseils qu’ils viennent leur apporter lors des visites sur le terrain, les techniciens du Département de la Loire assurent la formation des agents communaux qui exploitent les installations.
Toutes ces actions contribuent à un meilleur respect de l’environnement.

 


SATANC

En 2004, a été créé le SATANC qui assiste les collectivités pour la mise en place et pour le fonctionnement de leur service d'assainissement non collectif.

SATEP

En 2005, a été rajouté au volet épuration le volet assistance technique pour la gestion des infrastructures d'eau potable. Ce service est proposé aux collectivités qui exploitent directement leur réseau d'eau potable. Il a pour but d'accompagner les communes, de leur permettre d'améliorer leur système de distribution et de mieux respecter la réglementation.


 


logo de ceritification ISO 9001

Certification Iso 9001 : un gage de qualité et de fiabilité

Pourquoi le Département de la Loire s’est-il engagé dans cette démarche ?

  • Garantir la qualité de ses prestations
  • Satisfaire les attentes des communes
  • Un gage pour tous les Ligériens
  • Harmoniser les compétences des techniciens

Comment s’est déroulée la démarche aboutissant à l’ISO 9001 ?

La Mage a commencé par repérer et analyser toutes les tâches qu’elle effectue dans le but d’améliorer son efficacité. Elle a ainsi planifié ses visites sur le terrain, établi des procédures pour les réaliser, rédiger les compte rendus, assurer en conséquence la maintenance du matériel à utiliser.
Des indicateurs ont aussi été mis en place pour mesurer le degré de qualité des prestations de la Mage. Grâce à des graphiques, les techniciens ont pu constater si les objectifs ont été atteints ou si des écarts sont à signaler, des imperfections à combler. Pour chaque dysfonctionnement ou écart, ils doivent rédiger une fiche présentant à chaque fois des solutions pour y remédier.
 
Qu’est-ce que cela change pour les clients et les agents ?

Grâce à la certification qualité Iso 9001, les collectivités sont assurées d’un niveau de service élevé en ce qui concerne l’aide au suivi de leurs stations d’épuration.
Les techniciens s’imposent une discipline pour faire vivre les outils mis en place pour la certification.
Les réunions mensuelles de service font le point sur les réclamations des clients, les problèmes d’intendance. Les agents eux-mêmes pratiquent les audits internes en posant des questions à leurs collègues sur la façon de procéder pour certaines tâches, le but étant d’améliorer l’efficacité globale. Les apports l’emportent largement sur les contraintes et désormais l’activité de la MAGE ne se conçoit plus sans l’organisation apportée par l’ISO 9001.


Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :