Accueil CULTURE, SPORT & TOURISME Archives départementales Découvrir les archives

Les missions

Depuis leur création en 1796, les Archives départementales de la Loire s'attachent à constituer, à conserver et à mettre en valeur le patrimoine écrit du département.

Les Archives départementales
Le bâtiment des Archives, rue Barrouin à Saint-Etienne

Un peu d'histoire

Les Archives départementales ont été créées par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796) qui ordonnait la réunion au chef-lieu du département de tous les titres et papiers acquis à la République.
Dans la Loire, ce regroupement ne se fit pas sans peine ni sans tribulations : le chef-lieu du département fut d'abord Feurs, puis Montbrison, en 1795, et enfin Saint-Étienne, à partir de 1856.
Les Archives départementales ont suivi la Préfecture dans ses déplacements, avant d'être transférées, en 1960, dans leur propre bâtiment, cours Fauriel.

Placées sous l'autorité du Département de la Loire depuis le 1er juillet 1986 en application de la loi de décentralisation du 22 juillet 1983, les Archives départementales sont alors dotées d'un nouveau bâtiment, moderne et fonctionnel, rue Barrouin, à proximité du site de la Manufacture d'armes de Saint-Étienne.


Que sont les archives ?

"Les archives sont l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité" (Code du patrimoine, article L211-1).

Archives départementales en actions

Les Archives départementales de la Loire ont été créées  à la Révolution pour recueillir les papiers des institutions royales disparues, des établissements ecclésiastiques et des émigrés, ainsi que ceux des institutions nouvellement établies.
Elles poursuivent aujourd'hui encore ces missions, en accueillant chaque année plusieurs centaines de mètres linéaires de documents, provenant principalement des services de l'État et du Département.

Les activités des Archives départementales se partagent entre quatre grande missions, qui  peuvent être résumées par les "4 C" :

  • 1. collecter,
  • 2. classer,
  • 3. conserver,
  • 4. communiquer.

1. Collecter : recueillir la mémoire de notre département

Les Archives départementales ont vocation à accueillir les archives publiques, produites par les administrations et établissements publics dont le siège est situé dans le département. Ainsi les archives publiques collectées proviennent du Département, de la Préfecture, des services déconcentrés de l’État dans le département, d’établissements publics, d’organismes consulaires, d’entreprises publiques, des notaires, des organismes de droit privé chargés de la gestion de services publics ou d’une mission de service public.

Les Archives départementales recueillent également les archives privées particulièrement intéressantes pour l’histoire du département, qu'il s'agisse d'archives personnelles, familiales, d'archives de syndicats, d'associations ou d'entreprises...

La collecte est toujours précédée d’une étape d'évaluation et de sélection des documents assurée par les archivistes en lien avec les services producteurs.


Conserver
Conserver

2. Conserver : transmettre nos archives aux générations futures

Le service des Archives départementales est doté d’un bâtiment équipé de magasins de stockage qui doivent assurer les conditions optimales pour protéger les documents des dégradations (eau, feu, humidité, variations de température, rongeurs, manipulations excessives…).
L'atelier de restauration permet de réparer les documents abîmés. L'atelier de microfilmage et de numérisation contribue à la sauvegarde des archives en mettant des copies photographiques ou numériques des documents à la disposition du public.

La bonne conservation des documents est assurée par :

  • le respect des normes pour les bâtiments d’archives (hygrométrie, température…)
  • l’utilisation de matériaux adaptés pour le conditionnement
  • l’utilisation de supports de substitution pour les documents les plus fragiles
  • la restauration des documents abîmés
  • l’examen régulier de l’état sanitaire des documents
  • la surveillance des communications en salle de lecture
  • le respect des normes lors des expositions

Classer
Classer

3. Classer : rendre nos archives exploitables

Demandant rigueur et ténacité, le classement est une opération qui consiste à trier, analyser et mettre en ordre (intellectuel et matériel) les documents collectés.


Une fois classés, les documents sont rendus accessibles au public par la rédaction d’instruments de recherche (inventaires, répertoires numériques, bordereaux sommaires…) et facilement repérables dans les magasins grâce à la cote qui leur est attribuée.


Communiquer
Communiquer

4. Communiquer : se mettre au service de tous les publics

La communication est l’aboutissement des trois missions précédentes :
rendre les archives accessibles.

Les Archives départementales assurent cette mission par le moyen :

  • d’une salle de lecture pour la consultation des documents,
  • d’une politique active de réalisation d’expositions 
  • d’ateliers de formation et de visites 
  • d’un service éducatif
  • d’organisation de conférences et colloques
  • de publication d’instruments de recherche
  • de mise en ligne de documents numérisés

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :