Accueil CULTURE, SPORT & TOURISME Archives départementales Le coin des flâneurs Manufrance nous dévoile ses archives...

Manufrance nous dévoile ses archives...

Guerre

La nature des fabrications de l’entreprise ainsi que l’importance de son immobilier, notamment ses maisons de vente, ont conduit cette entreprise à jouer un rôle au cours des guerres mais également à en subir les conséquences, répondant en partie à la situation future de l’entreprise.

Le Chasseur Français

La Manufacture française d’Armes et Cycles de Saint-Étienne essentiellement connue par son Tarif-Album, le fut également par la diffusion d’un organe de presse : le Chasseur français. Il fut rendu célèbre grâce aux petites annonces matrimoniales, satisfaites à 40%.

Les revendeurs Manumodèle

L’opération de classement du fonds Manufrance qui se déroule aux Archives départementales de la Loire, depuis décembre 2009, a été illustrée au cours de cette année par la mise en place d’une exposition présentant les différents acteurs du réseau de distribution des produits de la Manufacture. Parmi eux, les revendeurs Manumodèle, peu connus, et que nous avons souhaité présenter au sein de cette rubrique.

Le service médical

Au sein du fonds Manufrance, rattachées au service du personnel, se trouvaient des archives issues du service médical, allant de l’année 1919 à 1980. Ces dernières, peu nombreuses mais assez complètes, permettent d’obtenir une vision d’ensemble sur ce service et ses activités.

Estampillé « Manufacture Française d’Armes et Cycles de Saint-Étienne »

Les associés Étienne Mimard et Pierre Blachon connurent la réussite en partie grâce à leur audace, des produits innovants et de qualité. En 1887, sorti l’Idéal, fusil sans chien apparent qui fit la renommée de l’entreprise. Ce succès fut le premier d’une longue série : Simplex, Robust, Rapid, Buffalo…

La Semaine du Cycle à Saint-Étienne

En 1925, dans un contexte de crise économique latent et sous l’impulsion de la Chambre Syndicale de l’Industrie des Cycles et Automobiles, est imaginé un Salon du Cycle qui se déroulerait dans « La patrie de la bicyclette », c'est-à-dire Saint-Étienne. Il faudra attendre deux ans et une assemblée extraordinaire de la Chambre Syndicale en février 1927 pour voir ce projet se réaliser.

« Les Verts », un atout publicitaire pour Manufrance

Le championnat de football de Ligue 1 2010-2011 vient de débuter. L’Association Sportive de Saint-Étienne a commencé la saison avec un nouveau maillot et un nouveau sponsor. Dans les années 1970, la ville de Saint-Étienne était connue en partie grâce à son club de football mais également grâce à Manufrance. Durant cette période, un partenariat naquit entre les deux entités. On parle aujourd’hui de « Sponsoring ».

Le service achats de Manufrance, "une clé de voûte" de l'entreprise

C'est dans les années 1960 avec l'arrivée de la société de consommation que le service Achats de Manufrance voit son rôle s'accroître au détriment du département des produits manufacturés, c'est-à-dire le service de production. C'est dans ce contexte que le négoce prend de l'importance pour devenir finalement l'une des clés de voûte de l'entreprise stéphanoise.

La Dactylographie de la Manufacture d'Armes et Cycles de Saint-Étienne

Après nous être penchés sur le fonds de la SCOPD, revenons au " Vrac " Manufrance. L'équipe chargée de ce tri a commencé, voilà maintenant deux mois, l'étude de la rubrique " Direction juridique et fiscale "...

La SCOPD : dernier espoir de Manufrance

En parallèle du tri sur le " Vrac " Manufrance, un traitement du fonds de la SCOPD a été engagé. La Société Coopérative de Production et de Distribution, appelée familièrement Manufrance 3, est, après la Société Nouvelle, la seconde tentative de sauvetage de Manufrance. Les Archives départementales de la Loire ont tenu à traiter séparément les deux fonds puisqu'ils sont éminemment différents de par leur organisation.

Étienne Mimard, « un Capitaine d’entreprise »

Le premier tri terminé, l’équipe des Archives départementales a commencé une analyse précise des documents thème par thème.
Le thème « Actions/Actionnaires » a été le premier sur lequel s’est penchée l’équipe...

Le Tarif-Album, un catalogue révolutionnaire

Deux mois, c’est le temps qu’il aura fallu à l’équipe des Archives départementales chargée de l’opération Manufrance pour effectuer un premier tri des 150 m3 de documents composant le fonds de l’entreprise ligérienne.

Début de classement et premières découvertes.

Depuis le 1er décembre 2009 a débuté l’opération d’inventaire de ce fonds.
Une équipe de trois personnes relève le défi de constituer, à partir de cette masse de documents, un ensemble devant être accessible à tout un chacun.


Endormi depuis 1987 au cœur des Archives départementales de la Loire, le « Vrac » Manufrance se compose d’environ 150 m3 soit 2 km d’archives.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +