À VOS CÔTÉS
Juillet-Août 2016
INFRASTRUCTURES

Fauchage raisonné

SÉCURITÉ ET ÉCOLOGIE SONT LES ENJEUX PHARES DES AGENTS DU DÉPARTEMENT QUI ENTRETIENNENT LES 3 800 KILOMÈTRES DE ROUTES DÉPARTEMENTALES. AVEC L’ARRIVÉE DES BEAUX JOURS, DEUX ACTIONS SONT PRINCIPALEMENT MENÉES, LE FAUCHAGE ET LA LUTTE CONTRE L’AMBROISIE. REPORTAGE DANS LE ROANNAIS.

Pour assurer la sécurité des Ligériens, le Département se mobilise sur les routes. « Maîtriser la hauteur des herbes sur les accotements est une nécessité », insiste Jean-Louis Lazzareschi, chef du Service territorial départemental (STD) de l’ouest roannais. L’opération de fauchage a débuté mi-mai. Le Département, au côté de la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (FRAPNA) depuis 2008, s’engage aussi pour le développement durable.

VERS DES PRATIQUES ÉCOLOGIQUES

Depuis 2016, les plannings des agents ont été revus et les actions de fauche sont moins intensives. « Le fauchage raisonné, c’est moins de carburant, moins de gaz à effet de serre et une meilleure préservation de la biodiversité. Nous n’utilisons bien sûr aucun pesticide ». Dans la Loire, on recense 2 400 hectares d’accotements de routes départementales. Ce sont des espaces naturels qui permettent le développement d’une faune et d’une flore parfois protégées. Partant de ce constat, deux grandes périodes de fauchage ont été définies. La première, à la fin du printemps, permet de sécuriser les routes en limitant l’expansion des herbes. La seconde, à partir de la fin de l’été, a pour objectif principal de dégager les talus et autres fossés afin de maintenir les routes entretenues.

UN FLÉAU NOMMÉ AMBROISIE

6 à 12 % de la population exposée à l’ambroisie est allergique à cette plante invasive. Ce chiffre est d’autant plus alarmant que depuis 20 ans, elle ne cesse de s’étendre pour aujourd’hui coloniser une grande partie de la France. «Notre service traite l’ambroisie qui accapare les bords de route », précise Jean-Louis Lazzareschi. Son extermination est quasiment mission impossible, bien que ce soit un enjeu de santé public. Ainsi, les agents agissent sur deux fronts : la prévention et le fauchage en été, juste avant que la plante ne devienne allergisante. Des expérimentations de traitement à la saumure sont par ailleurs en cours pour tenter d’éradiquer cette espèce envahissante. Et parce que la santé est l’affaire de tous, vous pouvez vous aussi lutter contre ce fléau grâce à la plateforme régionale Signalement ambroisie, qui propose une application gratuite à télécharger sur votre smartphone.


Écologie et sécurité. Si les herbes vous paraissent hautes en bordure de certaines routes départementales, ce n’est pas par négligence : la nouvelle politique de fauchage raisonné mise en place permet de préserver la biodiversité tout en assurant la sécurité des automobilistes.

 

Automobilistes, soyez vigilants au moment du fauchage : nos agents sont sur les routes à votre service. Le saviez-vous ? Depuis la mise en place du fauchage raisonné cette année, le Département ne fait plus appel à un prestataire externe et économise ainsi 400 000 € par an. 

 

 

Bonus WebJOURNÉE MONDIALE CONTRE L'AMBROISIE

DSCN5444Samedi 25 juin, venez nombreux à la journée d’arrachage de l’ambroisie organisée à Saint-Marcellin-en-Forez ! Le rendez-vous est donné à 8h30 devant la salle des fêtes, où vous découvrirez une exposition sur les plantes invasives du territoire ligérien. Le matériel nécessaire à l'arrachage sera fourni sur place et une collation est prévue pour remercier les bénévoles.

 Santé. Le Département veille à limiter l’expansion de l’ambroisie dans la Loire. Cette plante invasive est particulièrement allergisante à la fin de l’été.

 

Crédits photos : Vincent Poillet

 

 

+ d'infos

Citoyens responsables, signalez l'ambroisie !
http://www.signalementambroisie.fr
 

 

v sonore2Podcast de l'article

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +