INITIATIVES
Éric Jourdan
Juillet-Août 2016
Éric Jourdan

La Loire en force à Milan

DESIGNER ET ENSEIGNANT À L’ESADSE, IL A CONÇU LE STAND SUR LEQUEL SAINT-ÉTIENNE REPRÉSENTE LA FRANCE À LA XXI° TRIENNALE DE MILAN JUSQU’AU 12 SEPTEMBRE.

L’exposition internationale de Milan est-elle un tremplin ?

Représenter la France à la Triennale est une opportunité formidable pour Saint-Étienne ! Depuis début avril et pendant près de six mois, le monde entier vient à Milan, capitale du design. C’est l’occasion de faire connaître les designers et le modèle stéphanois, avec certainement de belles retombées économiques à la clé.

Comment avez-vous conçu le stand de Saint-Étienne ?

Il propose trois volets, sur 250 m². Le premier, « design et territoire », montre à travers des photos et films les forces du design en marche à Saint-Étienne. Car nous avons un écosystème unique en France, avec de nombreuses connexions entre l’École supérieure d’art et de design (ESADSE), la Cité du design, les entreprises locales… Le second espace présente la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017, et le dernier, l’exposition « Fukushima mon amour » réalisée par des étudiants de l’ESADSE, avec de nombreux objets, vêtements, etc.

C’est donc aussi une belle vitrine pour la biennale stéphanoise ?

Absolument. Une dizaine d’écrans font découvrir aux visiteurs à quoi ressemblera cet événement, ainsi que sa thématique : « Les mutations du travail ». C’est un sujet qui concerne tout le monde. Il suscite beaucoup de questions, de réflexions, et sans doute aussi l’envie de venir à Saint-Étienne en 2017 !

 

Bonus Web

LA XXIE EXPOSITION INTERNATIONALE DE LA TRIENNALE DE MILAN

Après plus de 20 ans de pause, l'exposition internationale de la Triennale de Milan fait son retour sur le thème « 21st Century. Design after Design ». D'avril à septembre, elle célèbre à travers une vingtaine d'exposition l'art, le design, l'architecture, la mode, et le cinéma. Parmi les thèmes forts de cette année, on compte le design, l'artisanat, ou encore la conception de la ville et l'écologie.

Son directeur, Andrea Cancellato, a invité Saint-Étienne avec la Cité du design, l'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne (ESADSE) et la Biennale Internationale Design Saint-Étienne à représenter la France en matière de design.

www.triennale.org

SAINT-ÉTIENNE PRÉPARE SA 10E BIENNALE DU DESIGN

La prochaine Biennale Internationale Design Saint-Étienne se tiendra du 9 mars au 9 avril 2017. Pour cette 10e édition, la Biennale s'interrogera sur les mutations du travail. Alors qu'il est l'une des préoccupations majeures de notre société, le travail connaît en effet de nombreux bouleversements, sous l'effet notamment de la révolution numérique. De nouveaux modèles économiques apparaissent, et les formes traditionnelles de salariat évoluent. Que sera l'entreprise du futur ? Quels seront les métiers et les savoir-faire de demain ? Cette analyse réinterroge le rapport de l'homme à la nature, au travail et à la production des objets, dont le design s'empare avec une grande inventivité. La Biennale 2017 s'installe donc au coeur de cette mutation pour proposer de nouvelles perspectives à travers le regard singulier que porte le design sur ce changement de société.

 

Crédit photo : Fabrice Roure

 

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +