INITIATIVES
Novembre-Décembre 2016
LA NOUVELLE VOIE DU CLAPIER

Yohann Fournier

À 37 ANS, L’ENTREPRENEUR LIGÉRIEN REDONNE VIE À CETTE PETITE GARE STÉPHANOISE. DEPUIS OCTOBRE, CE LIEU EMBLÉMATIQUE SITUÉ AU PIED DU PUITS COURIOT EST DÉDIÉ À LA CULTURE, AUX ARTS ET À LA GASTRONOMIE

Yohann FournierMine de rien, Yohann Fournier n’a pas froid aux yeux. Patron de plusieurs firmes dans la Loire et le Rhône, le Stéphanois a décidé de rouvrir les portes de la gare qui était, au temps des mineurs, la plus fréquentée de France. Baptisé naturellement « Le Clapier », le site est désormais voué à la culture et à la gastronomie. « Ces locaux sont historiques et doivent rester vivants », souligne le jeune homme.

L’ancienne gare conserve des allures d’antan : pierres apparentes, poutres boisées, fer forgé se marient avec quelques touches design. Côté cuisine, dès fin novembre, les produits locaux s’afficheront au menu « buffet » pour un wagon de 60 couverts. En fin de semaine, Le Clapier accueille d’ores et déjà sur sa scène divers artistes venus d’ici ou d’ailleurs. « On fait voyager les gens par le son, le goût, la vue et la lumière. » Dehors, des fauteuils s’alignent le long des quais. Un train passe. Le soir, la vue sur le Puits Couriot illuminé est imprenable. Prêts à embarquer ?

 

LE CLAPIER EN CHIFFRES


Un site de 400 m²

Une capacité d'accueil de 400 personnes

Un investissement de 400 000 euros

Un restaurant de 60 couverts

Création de 5 emplois (hors emplois indirects lors d'événements)

Crédits photos : Hubert Genouilhac PhotUpDesign

 

+ d'infos
Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +