Accueil CULTURE, SPORT & TOURISME Archives départementales Inventaires en ligne

Série J

Manufrance 1885-2003

Couverture de l'inventaire Manufrance

Plusieurs instruments de recherche décrivent le contenu des documents concernant l’entreprise Manufrance. Ils permettent d’accéder aux archives de cette entreprise stéphanoise emblématique, pionnière du commerce par correspondance.

Plusieurs fonds concernent la Manufacture française d’Armes et Cycles de Saint-Étienne plus connue sous le nom de Manufrance. Ils sont librement communicables à l’exception des documents nominatifs (délai de 50 ans) et relatifs aux règlements judiciaires (75 ans).

Pour approfondir l'histoire de Manufrance et la description de ce fonds : consultez l’ouvrage Manufrance Histoire et Archives, introduction aux instruments de recherche.


Fonds de l’entreprise Manufrance

Cotes extrêmes : 63 J 1- 8188

Dates extrêmes : 1885-1982 (à l’exception quelques documents de 1683 concernant la maison de vente de Nantes).

Importance matérielle : 840 mètres linéaires

Ce fonds regroupe les archives de la Manufacture française d’armes de chasse et de tir, créée en 1885, devenue en 1902 la Manufacture française d’Armes et Cycles de Saint-Étienne et celle de la Société nouvelle Manufrance créée en 1979 et liquidée en 1980.

Ce fonds est constitué en grande majorité de documents datant des années 1960 et 1970 et relatifs à la comptabilité ou aux relations avec les fournisseurs du service achat. Mais des séries de documents plus anciens offrent une vue plus large sur l’histoire de Manufrance. Cet ensemble, d’une richesse exceptionnelle, illustre la vie d’une entreprise sur un siècle et traduit les évolutions de la société française.

Les photographies sur plaque de verre de l’entreprise Manufrance sont en cours de traitement. Leur inventaire sera mis en ligne en juin 2017.

Consultez en ligne l’instrument de recherche de ce fonds.


Fonds Manufrance gérée par
Me Euchin, syndic liquidateur

Cotes extrêmes : 236 J 1-368

Dates extrêmes : 1949-1997

Importance matérielle : 40,1 mètres linéaires

Ce fonds résulte de l’action des syndics qui ont géré la liquidation de Manufrance de 1979 à 1986. Il contient des documents relatifs à la poursuite de la gestion de la société Manufrance et à sa liquidation. Il complète le fonds précédent pour la période postérieure à 1979.

Consultez en ligne l’instrument de recherche de ce fonds


Fonds de la Société coopérative ouvrière de production et de distribution (SCOPD-Manufrance)

Cotes extrêmes : 237 J 1-402

Dates extrêmes : 1967-1985

Importance matérielle : 29,6  mètres linéaires

Il concerne la coopérative ouvrière qui a pris le relais de l’entreprise Manufrance de 1981 à 1985. Il reflète le fonctionnement de cette entreprise particulière.

Consultez en ligne l’instrument de recherche de ce fonds


Fonds du tribunal de commerce de Saint-Étienne concernant les liquidations judiciaires de société

Condition d’accès : délai de libre communicabilité de 75 ans à compter de la date des documents

Liquidation de Manufrance, de la Société nouvelle Manufrance et de la  SCOPD-Manufrance

Cotes extrêmes : 2696 W 5-11

Dates extrêmes : 1977-2003

Importance matérielle : 0,80  mètre linéaire

Le cabinet du président du tribunal de commerce de Saint-Étienne a constitué un dossier Manufrance au fil des différentes procédures de redressement et de liquidation judiciaire de ces trois sociétés. Il est constitué de doubles adressés au président du tribunal de commerce, de coupures de presse et des plaintes de clients de Manufrance.

Consultez en ligne l’instrument de recherche de ces dossiers


Liquidation de la Société nouvelle Manufrance

Cotes extrêmes 2729 W 12-27

Dates extrêmes : 1980-1997

Importance matérielle : 3 mètres linéaires

Consultez en ligne l’instrument de recherche de de ces dossiers


Règlement judiciaire et liquidation de la société Manufrance

Cotes extrêmes : 2729 W 28-33

Dates extrêmes : 1977-1998

Importance matérielle : 1 mètre linéaire

Consultez en ligne l’instrument de recherche de de ces dossiers


Fonds de la Section Confédération Générale du Travail (CGT)-Manufrance

Cotes extrêmes : 36 J 1-6       

Dates extrêmes : 1977-1981

Importance matérielle : 0,1 mètre linéaire

Ce fonds comprend les documents de Christian Georges, délégué CGT à Manufrance. Le fonds de la section CGT de Manufrance est conservé par l’Institut d’histoire sociale Benoît-Frachon. Ce fonds reflète les différentes actions menées par ce syndicat du redressement judiciaire à la création de la Société nouvelle Manufrance et de la SCOPD.

Consultez en ligne l’instrument de recherche de ce fonds


Fonds de la Section Confédération Française démocratique du travail CFDT-Manufrance

Cotes extrêmes : 40 J 1-5

Dates extrêmes : 1949-1979

Importance matérielle : 0,4 mètre linéaire

Une section Confédération française des travailleurs Chrétiens (CFTC) est connue à Manufrance depuis 1949. Après la scission de ce syndicat en 1964, la section de Manufrance rejoint la CFDT et poursuit son activité jusqu’à la fin de Manufrance. Ce fonds est composé de procès-verbaux des réunions du comité d’entreprise et de comptes rendus du conseil d’administration.

Consultez en ligne l’instrument de recherche de ce fonds


Fonds Jeannette Ravachol

Cotes extrêmes : 231 J 1-5

Dates extrêmes : 1947-1993

Importance matérielle : 0,25 mètre linéaire

Il se compose des documents de Jeannette Ravachol, employée au rayon outillage de Manufrance, concernant son activité de déléguée du personnel de 1955 à 1980. Jeannette Ravachol était adhérente de la CFTC puis de la CFDT.

Consultez en ligne l’instrument de recherche de ce fonds

 

 


Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
Actualités