TRIBUNES LIBRES

 Mai-Juin 2017

 

GROUPE UNION POUR LA LOIRE

LE DÉPARTEMENT, GARANT DES SOLIDARITÉS TERRITORIALES !

La vocation du Département de la Loire est plus que jamais de préserver l'équilibre des territoires.

C'est pourquoi, le Département travaille à la complémentarité des territoires, qu'ils soient urbains, péri-urbains ou ruraux, tout en adaptant ses actions aux spécificités et aux besoins de chaque secteur.

C'est ce que nous faisons, au quotidien, en prenant en charge l'aménagement du territoire, l'entretien des routes, la construction d'équipements publics, l'entretien des 50 collèges publics de la Loire, ou encore la garantie d'emprunt pour réaliser des logements communaux.

En témoigne le budget que nous avons adopté pour 2017 : avec 80 M€ investis dans la Loire, dont plus d'un quart en faveur des communes et intercommunalités qui sont les garantes des services de proximité, l'institution affirme son rôle en matière de solidarités territoriales. Cette solidarité départementale est assurée également avec le Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Loire (SDIS 42) puisque les 326 communes de Loire disposent d'un même niveau de secours et de protection, que l'on soit en zone rurale ou en zone urbaine. En effet, principal financeur du SDIS 42 aux côtés des communes, le Département est particulièrement attaché à la sécurité de chaque habitant, quel que soit le lieu où il réside. Il continuera donc d'être le garant des missions d'incendie et de secours dans la Loire.

Voilà pourquoi notre collectivité promise tant de fois à occuper une place de second rang, voire à disparaître, est parvenue non seulement à perdurer, mais à se renforcer.

Le Département est moderne, il évolue, il sait s'adapter, à chaque fois que c'est nécessaire, pour être, une collectivité au service des habitants. C'est notre conviction : le Département est utile car il est le garant des solidarités humaines et territoriales.


Les élus du Groupe Union pour la Loire 
www.unionpourlaloire.fr         

Canton d’Andrézieux-Bouthéon : Michèle Maras et Sylvain Dardoullier
Canton de Boën-sur-Lignon : Chantal Brosse et Pierre-Jean Rochette 
Canton de Charlieu : Clotilde Robin et Jérémie Lacroix
Canton du Coteau : Véronique Chaverot et Daniel Fréchet
Canton de Feurs : Marianne Darfeuille et Pierre Véricel
Canton de Montbrison : Annick Brunel et Jean-Yves Bonnefoy
Canton du Pilat : Valérie Peysselon et Bernard Bonne
Canton de Rive de Gier : Séverine Reynaud et Jean-Claude Charvin
Canton de Saint-Chamond : Solange Berlier et Hervé Reynaud
Canton de Saint-Étienne 1 : Fabienne Perrin et Georges Ziegler
Canton de Saint-Étienne 2 : Alexandra Ribeiro Custodio et Jean-François Barnier
Canton de Saint-Étienne 4 : Christiane Jodar et Paul Celle
Canton de Saint-Just Saint-Rambert : Colette Ferrand et Alain Laurendon
Canton de Sorbiers : Corinne Besson-Fayolle et Bernard Philibert

 


 

GROUPE GAUCHE RÉPUBLICAINE ET CITOYENNE

FAIRE RIMER PROXIMITÉ, DIMENSION HUMAINE ET SOLIDARITÉ DÉPARTEMENTALE !

Les intercommunalités XXL ont été imaginées pour imposer la concentration des moyens et des pouvoirs sous prétexte d’une prétendue efficience de l’action publique ! En programmant la suppression des piscines de proximité au profit d’un unique grand complexe nautique, l’exécutif de Roannais Agglomération applique ce principe... Et cet abandon de la proximité, véritable gabegie des moyens de l’action publique, rime si bien avec le culte de la personnalité qui guette ceux qui gouvernent ces nouvelles baronnies ! Ces dérives prolongent donc le déni de démocratie qui aura imposé cette entité « urbainement agglomérée » en dédaignant toute dimension humaine. Mais ce grand cercle intercommunal renferme de vrais bassins de vie à taille humaine, dont la vitalité doit être renforcée pour « le bien vivre ensemble » de tous les habitants du Roannais ! Élus de la proximité, il est de notre devoir d’être vigilants sur l’utilité des subventions que notre Collectivité départementale apporte aux grandes Intercommunalités : les moyens dont notre Institution dispose pour faire vivre les solidarités humaines et territoriales doivent être bien utilisés à cet effet. C’est dans ce sens que nous avons ouvert le dialogue avec notre Président qui a compris nos inquiétudes et ajusté en conséquence le Contrat Négocié entre Roannais Agglomération et notre Collectivité départementale ! Face au sentiment d’abandon éprouvé par de plus en plus de territoires et de personnes, il nous appartient de préserver cette « humaine attention républicaine », cœur des missions de notre Collectivité départementale. C’est pour cela que nous alertons notre Assemblée sur la désertification des services publics essentiels à la vie de nos espaces ruraux ! Pour enrayer cette perspective mortifère, l’implication de notre Institution est indispensable : soutenir les démarches locales qui voudraient organiser à la bonne échelle des Maisons de Services au Public relève de cette mission. Face au logiciel de la concentration qui asservit l’action publique aux exigences de la rentabilité, restaurons un Bien Commun indispensable à l’épanouissement humain de chacun !

Jean Bartholin, Violette Auberger, Pascale Vialle-Dutel


 

GROUPE LOIRE SOLIDAIRE

POUR « L'ACCESSIBILITÉ RÉELLE »

12 millions de personnes vivent aujourd’hui avec un handicap. Elles aspirent à être reconnues et considérées, ont parfois besoin d’être protégées et accompagnées, mais toutes veulent surtout participer, à part entière, à la vie dans notre société.

Nous récusons ceux qui versent dans de grands discours, de grandes promesses, de grands principes mais qui, à partir du moment où cela coûte, où il s’agit d’investir, ne répondent plus présent.

Le prochain Gouvernement, quelle que soit sa « couleur politique », devra enfin apporter des réponses aux attentes légitimes des personnes en situation de handicap et de leurs familles sur les sujets aussi essentiels que l’accessibilité qui fait défaut, la faiblesse des ressources qui entraîne la précarité, le manque de places d’accueil qui oblige à aller à l’étranger, le droit à la scolarisation qui n’est pas totalement effectif, et le chômage toujours plus important chez les personnes en situation de handicap.

Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir avoir accès à tout, comme les autres, car elles aspirent avant tout à être considérées comme tout le monde, en même temps que tout le monde. Aussi, notre environnement physique, matériel et immatériel doit véritablement et enfin devenir accessible à chacun, quelles que soient ses capacités. C’est cela, une République véritablement inclusive et bienveillante.

C’est un effort à faire dans la conception de toute politique publique, pour une réponse véritablement concrète et fidèle aux aspirations légitimes de nos concitoyens handicapés. La lutte pour le progrès social partagé, contre les discriminations et l’exclusion, passe par ces engagements.

La loi de 2005 a inscrit le devoir d’inclusion, nous devons maintenant défendre tout simplement les principes républicains : liberté, égalité, fraternité… accessibilité et autonomie pour un avenir véritablement partagé.

Au niveau local, depuis 2012, les Maisons Départementales des Personnes Handicapées ont connu une forte évolution, bénéficié de mesures de simplification et elles ont reçu des moyens supplémentaires qui leur ont permis de réduire les délais d’instruction. Mais il reste encore beaucoup à faire…

À l’heure où nous en appelons à « l’accessibilité réelle », le Département, collectivité des solidarités humaines, nous semble plus que jamais être le bon échelon pour le déploiement territorial et égalitaire de ces « politiques inclusives ». Quelles alternatives crédibles proposent ceux qui, aujourd’hui, souhaitent le voir disparaitre ?

Le Président, Pierrick Courbon, et ses collègues Arlette Bernard, Brigitte Dumoulin, Joseph Ferrara, Régis Juanico, Jean-Jacques Ladet, Éric Michaud, Nadia Semache, Marie-Michelle Vialleton, Nathalie Desa-Ferriol et Marc Petit.

Groupe « Loire Solidaire », Socialistes, Écologistes et Apparentés
9, rue Charles de Gaulle - 42000 Saint-Étienne
Tél. : 04 77 59 32 03

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +