DOSSIER
Cirque Rouage. L’Estival de la Bâtie invite petits et grands à vivre des moments féeriques en plein air… et à suspendre le temps, lors des douces soirées d’été.
Juillet-Août 2017
ÉVÉNEMENT

Venez rêver à L'Estival

DU 28 JUIN AU 21 JUILLET, L’ESTIVAL DE LA BÂTIE MET À L’HONNEUR LES ARTS VIVANTS. MUSIQUE CLASSIQUE OU DU MONDE, CIRQUE, DANSE, THÉÂTRE, SPECTACLES JEUNE PUBLIC… CETTE 7E ÉDITION PROPOSE UNE SOIXANTAINE DE REPRÉSENTATIONS À PARTAGER EN FAMILLE OU ENTRE AMIS, À LA BÂTIE D’URFÉ ET À TRAVERS LA LOIRE.

Prêts à traverser les frontières des arts, de la poésie, du temps, des pays et des cultures ?
Ancré dans l’écrin bucolique de la Bâtie d’Urfé, le festival du Département vous ouvre de nouveaux horizons avec des artistes cosmopolites comme IT Dansa, Yuri Buenaventura ou Angélique Ionatos. Placée cette année sous le parrainage de la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et du pianiste Pascal Amoyel, artistes multi-récompensés, la programmation musicale de L’Estival de la Bâtie est particulièrement soignée et marquée par la présence de grands noms de la musique classique et du lyrisme. Marc Laforêt, Alain Duault, Béatrice Uria-Monzon, Dominique Magloire… Leur collaboration ouvre des perspectives de spectacles de très grande qualité destinés à un large public. Elle est aussi un prétexte à la déambulation dans les plus beaux sites du département, tant architecturaux qu’acoustiques. Église, cathédrale, couvent, cloître, prieuré : plus que jamais, cette 7e édition met en résonance musique et patrimoine, architecture et arts vivants. Histoire de s’évader, tout en explorant de nouvelles sphères culturelles.

 

chiffreJEUNES TALENTS ET AMBIANCE FESTIVE

Donner plus de visibilité aux artistes du département, c'est l'autre pari du festival. Le compositeur Pascal Descamps et l'ensemble Sylf ouvriront ainsi le bal, tandis que les habitués du festival apprécieront de retrouver un concert symphonique de l'OSSEL, ou encore la compagnie de théâtre The Party. Les jeunes artistes sont aussi au rendez-vous : les choristes de la Maîtrise de la Loire accompagneront notamment le trompettiste de jazz David Enhco pour un concert plein de surprises. Et les violoncellistes des conservatoires ligériens préparent un atelier-concert dans les jardins du château. Une première. Le tout dans une ambiance conviviale et festive, véritable marque de fabrique de L'Estival de la Bâtie. En famille ou entre amis, profitez d'apéros-concerts gratuits, qui font entrer en scène d'autres jeunes talents locaux. Rendez-vous près du kiosque, dans une chaise longue ou autour d'une ardoise de tapas. Pensez par ailleurs à tester les animations patrimoniales, dont l'offre a été renforcée, et à réserver vos places pour la « grande tablée » organisée par le restaurant de la Bâtie pour la soirée de clôture ! Les fans de nouvelles technologies ne seront pas en reste grâce à une borne wifi et à l'application Divercities. En vous offrant sur votre smartphone des contenus interactifs autour de la programmation, ce projet innovant permet de repousser toujours plus loin les limites de L'Estival.

spectacles-herbe

Yuri Buenaventuradonnera un grand concert de clôture le 21 juillet dans les jardins de la BâtieUne fenêtre sur le monde

Susciter l'émotion tout en ouvrant l'imaginaire des spectateurs. C'est l'ambition de L'Estival, qui veut faire de la Bâtie d'Urfé un lieu de foisonnement artistique, comme à son âge d'or.

C’est parti pour un voyage à travers les genres et les continents ! Des talents ligériens aux artistes internationalement reconnus, la programmation se veut pluridisciplinaire, avec une large palette de propositions artistiques mêlant divertissement et ouverture culturelle. De quoi satisfaire un large public, du plus exigeant au plus curieux. D’autant que les tarifs sont résolument attractifs. Au programme, tout d’abord, une création de théâtre avec la compagnie The Party, qui revisite la tragédie de Racine, Andromaque. Autre création, celle de David Enhco pour la Maîtrise de la Loire, avec un concert à la croisée du jazz et de la musique classique. Côté cirque, de nombreuses représentations vous feront rire ou rêver durant les « Spectacles en herbe ». Et le 20 juillet, les funambules, acrobates et musiciens du Cirque Rouages promettent de nous faire prendre de la hauteur, pour une soirée de pure féerie !

VERS DE NOUVEAUX HORIZONS

La danse ne sera pas en reste avec la compagnie espagnole IT Dansa et un spectacle hors des sentiers battus. Sur scène, 16 artistes très prometteurs sur des registres musicaux allant de Vivaldi à Mozart en passant par un groupe corse et Nina Simone. Puis direction la Grèce avec la chanteuse et guitariste Angélique Ionatos, aux doux accents méditerranéens. Riche de 40 ans de carrière, elle présente son dernier album, Reste la lumière, qui évoque son pays avec une rare intensité. L’Estival fera aussi escale au Brésil grâce au jazz musette coloré et festif du Trio Sanfonando. Enfin, destination la Colombie avec le roi de la salsa, Yuri Buenaventura. Brassens, Aznavour, Brel, Nougaro : l’artiste aux cinq disques d’or rendra hommage à son pays d’adoption, en interprétant des chansons connues du répertoire français. Un concert de clôture dans les jardins du château, à vivre debout ou lovés dans vos coussins, qui s’annonce exceptionnel !

david-enhcoDavid Enhco
Trompettiste de jazz
Demain dès l'aube, avec la Maîtrise de la Loire, le 3 juillet au Théâtre de Roanne
« Quand j'ai rencontré la Maîtrise de la Loire, j'ai été subjugué par ses jeunes chanteurs. Cet été, ils seront 91 sur scène, accompagnés de Maxime Sanchez au piano, Adrien Sanchez au saxophone, Florent Nisse à la contrebasse et moi-même à la trompette. Cette création nous réunit pour un moment unique fait de beauté et d'émotions puissantes, à la croisée des arts, à la croisée des âmes. J'attends ce moment avec impatience. »

catherine-allardCatherine Allard
Directrice artistique de la compagnie catalane IT Dansa
Naked Thoughts / Sechs Tänze / In Memorian / Whim, les 6 et 7 juillet à la Bâtie d’Urfé
« IT Dansa est un formidable tremplin pour les jeunes danseurs. Ils seront seize artistes venus du monde entier à jouer à la Bâtie d’Urfé. Poétique, humoristique, imagé ou rempli d’émotions, leur programme est composé de quatre pièces aux styles plus différents les uns que les autres. Cette diversité est très appréciée du public et en fait un spectacle idéal pour ceux qui ne connaissent pas la danse. »

duodecimRetour aux sources

Cette année, les prestigieux musiciens Pascal Amoyel et Emmanuelle Bertrand parrainent le festival… et nous ont concocté une programmation classique de haut vol.

Concert symphonique, opéra, musique sacrée, de chambre ou contemporaine, récital... L'Estival comblera tous les mélomanes ! À ne pasmanquer, le lumineux Requiem du compositeur Pascal Descamps, qui ouvrira le festival le 28 juin à Saint-Étienne avec la soliste Dominique Magloire et l'ensemble Sylf. Trois jours plus tard, au château de la Bâtie d'Urfé, rendez-vous dans les jardins pour apprécier le fruit de la master-class d'Emmanuelle Bertrand autour du violoncelle. Le prieuré de Pommiers accueillera de son côté un duo piano-violon de choc et de charme avec les jeunes « étoiles montantes » Elsa Moatti et Célia Oneto Bensaid.

DES POINTURES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE

L'Orchestre symphonique Saint-Étienne Loire (OSSEL) rendra hommage à Méhul et Beethoven, deux compositeurs marqués par la Révolution française, lors d'une série de trois concerts, dont un à Pélussin. Un brillant clin d'oeil au 14 juillet ! Dans un registre plus baroque, l'Académie européenne d'Ambronay jouera Didon et Énée tandis que l'ensemble Il Festino célébrera le 17e siècle de Monteverdi. Et le couvent des Cordeliers de Saint-Nizier-sous-Charlieu accueillera le 4 juillet un événement rare : une soirée inédite autour de Chopin, avec le pianiste d'exception Marc Laforêt et l'écrivain Jean-Yves Clément. Tous deux retraceront la vie du compositeur à travers ses Mazurkas. Près de trois heures de spectacle portées par une acoustique remarquable et entrecoupées par un buffet dînatoire. Des spectateurs viendront même de l'étranger pour l'occasion ! Tout aussi exceptionnelle : la présence de la grande mezzo-soprano Béatrice Uria-Monzon. Accompagnée par le pianiste François Chaplin et les textes d'Alain Duault, elle incarnera Maria Callas pour faire revivre son destin flamboyant, dans une interprétation qui devrait faire date.

emmanuelle-bertrandÉclairage
Emmanuelle Bertrand
Violoncelliste ligérienne, marraine de L'Estival de la Bâtie

Comment définiriez-vous ce festival ? L'Estival de la Bâtie est un événement rare dans le paysage des festivals. Pluridisciplinaire, il veut participer à l'éclosion de découvertes en s'adressant à chacun, quel que soit son milieu culturel, social ou son âge.

Parrains du festival, vous avez pris part avec Pascal Amoyel à sa programmation... C'est une joie d'avoir pu apporter notre pierre à l'édifice. Nous avons conçu une programmation en musique classique que nous espérons riche et variée. Artistes renommés, jeunes talents...
De belles émotions à partager !

Quels sont ses axes forts ? D'une part, le 40e anniversaire de la mort de Maria Callas, qui a fait rayonner son art vers tous les publics. D'autre part, l'oeuvre de Frédéric Chopin et son destin hors du commun, retracé à travers l'intégrale de ses Mazurkas. Sans oublier une création de notre temps du compositeur Pascal Descamps.

Crédit photos : E+N - Bastien Internicola - Pauline+Penicaud - Joseph Aznar - Cyrille Renon - Jean Baptiste Millot

 

sonsPodcast - Version sonore

Comment recevoir la version sonore et/ou braille de Loire magazine dans votre boîte aux lettres ?

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +