Accueil CULTURE, SPORT & TOURISME Archives départementales Les hommes et femmes célèbres de la Loire

Violette Maurice

Violette Maurice

1919-2008

Violette Maurice naît le 23 mars 1919 à Saint-Étienne. Elle est la fille de Robert Maurice, professeur agrégé d’anglais au lycée Claude Fauriel. Elle n’a que 21 ans quand, à l’automne 1940, elle entre dans la Résistance, fidèle aux valeurs républicaines et humanistes enseignées par son père. Elle fonde en 1941 avec Claudius Volle et Denise Bonhomme le mouvement « 93 » et le journal clandestin du même nom, en référence à la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1793. Son père est éditorialiste dans ce journal. En 1943, Violette Maurice adhère au réseau lyonnais Mithridate. Elle rencontre, non sans méfiance, un certain Jean Moulin qui lui donne pour mission de fédérer les réseaux locaux.

Le 9 octobre 1943, elle est arrêtée avec son père par la Gestapo et incarcérée à Montluc. Elle est déportée au camp de Ravensbrück, dans le même bloc que Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion ou encore Marie-Claude Vaillant-Couturier, avant d’être transférée au camp de Mauthausen. Durant son expérience concentrationnaire, elle écrit des poèmes évoquant cet univers. Le camp est libéré par la Croix-Rouge le 22 avril 1945.

Après la guerre, Violette Maurice se marie avec Léon Boquin, ancien résistant, ancien déporté, rencontré avant-guerre chez les Éclaireurs de France (mouvement de scoutisme laïc). Elle devient conseillère municipale et reçoit la médaille de la Résistance en 1947. Se consacrant à la protection de l’enfance, elle milite contre la guerre d’Algérie et pour les Droits de l’Homme, notamment en tant que présidente régionale de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) entre 1977 et 1983. Elle continue à écrire de la poésie et à témoigner sur son expérience de résistante déportée. Violette Maurice meurt à Saint-Étienne le 21 novembre 2008.


Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +