ÉCHAPPÉE BELLE
Novembre-Décembre 2017
PATRIMOINE

La vie de château

BÂTIE D’URFÉ. 28 000 VISITEURS ONT FRANCHI SES GRILLES L’AN DERNIER. AU COEUR DU FOREZ, CE CHÂTEAU RENAISSANCE À L’ARCHITECTURE INSOLITE A SU BRAVER LES SIÈCLES. BIEN CONNU DES LIGÉRIENS L’ÉTÉ, NOTAMMENT POUR SON « ESTIVAL », IL VOUS ACCUEILLE TOUTE L’ANNÉE AVEC UN LARGE PROGRAMME D’ANIMATIONS ET DE VISITES.

Saviez-vous que le château de la Bâtie d'Urfé abrite une grotte de rocailles unique ? Cette ancienne maison forte aménagée au 16e siècle par Claude d'Urfé regorge de trésors de la Renaissance. À commencer par son sphinx, au regard énigmatique, qui trône fièrement dans la cour d'honneur. Le Département, qui gère ce monument historique, l'a restauré en 2014. Remplacée dehors par une copie, la statue originale a trouvé refuge à l'intérieur. Tout autour, des panneaux d'exposition et des jeux pour enfants vous livrent quelques-uns de ses secrets. Et si la salle du sphinx, les jardins et ses sculptures sonores sont accessibles librement, rien ne vaut une visite guidée pour mieux appréhender les lieux. Il est 14 heures. Christine, l'une des médiatrices du château, salue la quinzaine de Ligériens venus découvrir l'histoire de la demeure forézienne.

SUIVEZ LE GUIDE

« Soyez les bienvenus à la Bâtie. Ce château ne ressemble à aucun autre ! » Après quelques mots sur la symbolique du sphinx, direction le premier étage. Un couple s'imagine en châtelains du 16e siècle. « Nous empruntons la rampe cavalière, comme les chevaux à l'époque », s'amusent les époux. « Ils avaient des pattes plus solides que les nôtres », plaisante son voisin. Il n'aurait manqué pour rien au monde ce voyage dans le temps avec son petit-fils. Christine marque un arrêt devant la bibliothèque de Claude d'Urfé, qui « contenait 4 000 volumes autrefois ». Les visiteurs admirent un meuble italien incrusté d'ivoire, traversent le cabinet de travail puis se rendent dans la chambre de Claude d'Urfé. « La salle à manger n'existait pas avant le 18e siècle, à l'époque on recevait dans la chambre et on y mangeait. »

UN SITE PATRIMONIAL VIVANT

La visite se poursuit dans les salons. Au centre, se trouve une édition de L'Astrée, le roman fleuve d'Honoré d'Urfé, à réserver aux longues soirées d'hiver : il compte 5 399 pages. Les fenêtres offrent une vue imprenable sur les jardins. « On peut apercevoir la rotonde et La vie de château la fontaine de la vérité d'amour : son eau refléterait le visage de l'être aimé », glisse Christine. Plus loin, le jardinier Christian Lyonnet est en train de tailler les buis. Dernière étape, très attendue : la grotte de rocailles et la chapelle. Le groupe s'exclame devant la finesse de l'ouvrage. Puis les questions fusent sur ces deux chefs-d'oeuvre architecturaux. 15h15, il est l'heure de se séparer. Nicole et Gérard ont déjà pris rendez-vous pour l'une des prochaines animations proposées à la Bâtie : la fête des lumières. L'occasion de découvrir un spectacle sur fond de château illuminé. Malgré les années, la vieille bâtisse a su conserver son rayonnement culturel !

Bonus WebLe conseil de la rédaction

Si vous voulez tester le brunch du château les dimanches à 11h, n'oubliez pas de réserver plusieurs jours à l'avance. Faites suivre votre pause gourmande d'une visite guidée. Elle vous permettra de découvrir l'histoire du château et l'intérieur du domaine, notamment la grotte de rocailles du 16e siècle, unique en France.

Christian Lyonnet, jardinier à la Bâtie d'UrféChristian Lyonnet
Jardinier et gardien du château

« Avec la Bâtie, l'histoire est devenue pour moi une source d'intérêt. »

J'apprécie l'environnement, le calme, la beauté des lieux et la liberté d'action ici. Je travaille au château depuis près de 20 ans. Je suis donc le plus ancien de l'équipe et sa « mémoire vivante ». La fin de l'automne correspond au ramassage des feuilles et des marrons au château. Je taille aussi les buis à cette période. Le désherbage occupe une grande partie de mon temps : nous traitons les végétaux de façon exclusivement naturelle et biologique. Au printemps et en été, je gère également les 6 ruches de la Bâtie et je récolte le miel.
Par ailleurs, j'accompagne les entreprises, les restaurateurs et les architectes sur les chantiers de restauration. C'est une grande source de connaissances pour moi.
Je ne connaissais pas grand-chose à l'histoire à la base, sauf pour les jardins historiques. Je m'y suis intéressé au fur et à mesure et c'est devenu depuis une source d'intérêt majeur pour moi. Les visiteurs sont la plupart du temps très respectueux des jardins même s'il faut parfois rappeler aux enfants que les haies ne sont pas des haies d'entraînement pour les JO 2024. (rires) Les gens viennent plus facilement me poser des questions et me demandent des conseils de jardinage, notamment sur la pyrale du buis. Je leur conseille d'oser faire une visite guidée pour rentrer dans le château et découvrir son intérieur.

Le château de la Bâtie d'UrféMarion et Marin Romand
Restaurateurs

« Un secteur à découvrir »

Nous gérons le restaurant du château de la Bâtie d'Urfé depuis près de trois ans. Notre cuisine est à la fois simple et créative avec des produits frais, bio et surtout locaux. Les gens aiment bien aussi prendre un verre en terrasse, quelle que soit la saison, et profiter du soleil : nous sommes orientés plein sud et à l'abri du vent. Nous connaissions le château de la Bâtie d'Urfé et apprécions vraiment ce site : il est plaisant, intéressant, et accessible à tous types de publics. On y trouve de nombreuses propositions culturelles, animations et visites mais on peut aussi se restaurer sur place et faire des randonnées. C'est un secteur géographique à découvrir, même pour les gens qui vivent à côté.

Ouvert tous les midis ainsi que les vendredis et samedis soirs
Fermé le mercredi
Le dimanche, brunch à partir de 11h et salon de thé l'après-midi
Propositions pour groupes sur demande
Soirées thématiques en hiver
Repas sur réservation au 04 77 97 00 19

Carte de situation géographique de la Bâtie d'Urfé à Saint-Étienne-le-MolardY ALLER
En voiture
À 45 minutes de Saint-Étienne et 1 heure de Lyon
Parking gratuit

VISITER
Les jardins Renaissance
Accès libre et gratuit durant les horaires d’ouverture.
Le château
Visites guidées uniquement (environ 1 h 15) avec découverte des appartements du premier étage, de la grotte de rocailles et de la chapelle.

DÉCOUVRIR
Théâtre, musique, expositions, ateliers, spectacles jeune public, visites thématiques : un programme varié d’animations est proposé tout au long de l’année.

S’ÉMERVEILLER
Fête des lumières le 8 décembre de 18 h à 21 h
Spectacle Prophéties de la Cie Celestroï, illuminations, visite libre de la grotte et de la chapelle, animations enfants.

SE RESTAURER
Lundi, mardi et jeudi midi
Vendredi et samedi midi et soir
Brunch le dimanche
Salon de thé les après-midi
Tél. 04 77 97 00 19
www.labatielerestaurant.com

SE PROMENER
Empruntez le chemin de Céladon, reliant les châteaux de la Bâtie d’Urfé et de Montverdun via une passerelle au-dessus du Lignon.

LIRE
L’Astrée d’Honoré d’Urfé, en vente à la boutique du château.

+ d'infos

CHÂTEAU DE LA BÂTIE D'URFÉ

Ouvert de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h
Novembre : tous les jours
Du 1er décembre au 15 mars : samedi et dimanche (sauf 25 et 31 décembre)
Pour le reste de l'année, détails sur www.loire.fr/patrimoine
Tél. 04 77 97 54 68

 

TOUS LES BONS PLANS DANS LA LOIRE
www.loiretourisme.com

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +