PORTRAIT
Novembre-Décembre 2017
Créateur de tubes

Nazim Hitch

KENDJI, AMIR, CLAUDIO CAPÉO, L’EUROVISION ET RÉCEMMENT FLORENT PAGNY… 2017 AURA ÉTÉ UN CRU EXCEPTIONNEL POUR NAZIM. AUTEUR-COMPOSITEUR-INTERPRÈTE, IL SE CACHE DERRIÈRE DE NOMBREUX TITRES EN VOGUE. CET ARTISTE DE L’OMBRE, QUI A GRANDI DANS LA LOIRE, S’APPRÊTE À SORTIR SON PREMIER ALBUM. DÉCOUVERTE.

Les Yeux de la mama, Andalouse, J'ai cherché, c'est lui. Ça va, ça va et Riche, c'est encore lui. À tout juste 31 ans, Nazim Khaled, alias Hitch, ou plus simplement Nazim, s'est fait un nom dans le milieu de la musique. Compositeur hors pair, il enchaîne les tubes et s'est fait remarquer pour sa plume aiguisée et sensible, à son image. Un succès grandissant qu'il a construit en moins d'une dizaine d'années, sans jamais baisser les bras. À Saint-Étienne tout d'abord, où il passe son enfance et son adolescence, bien que né à Marseille. « J'habitais au Crêt de Roc et j'ai gardé un attachement pour ce quartier », raconte le trentenaire. « Je m'asseyais sur les marches de l'hôtel de ville avec ma petite guitare. Elle m'accompagnait aussi souvent au Pertuiset ou à Saint-Victor. J'y retourne encore parfois. » Le chanteur revient ainsi régulièrement dans la Loire où il conserve de nombreuses attaches. Sa mère, ses frères et soeurs, sa famille et ses amis d'enfance y vivent encore. Le lycée Claude Fauriel, « la fac de Sainté » ? Des lieux qu'il a bien connus, sans oublier  le conservatoire Massenet. « Je l'ai fréquenté dans les années 2007-2009 et il m'a donné l'envie de me professionnaliser dans la musique », confie-t-il. « J'y ai appris la rigueur et puisé le goût de pousser plus loin. » C'est là aussi qu'il rencontre des artistes et décide de gagner la capitale. Un choix mûrement réfléchi qui ne le guidera pas tout de suite vers la réussite. À Paris,  il connaît d'abord le doute et apprend à développer sa persévérance : « Je n'ai jamais abandonné », se souvient-il. En 2011, première victoire : il pousse la porte de l'Olympia pour les auditions du concours « Je veux signer chez AZ ».

« Dans la musique,

il faut avoir

un engagement poétique »

À défaut de remporter le casting, il « tape dans l'oeil » d'une maison de disques et décroche son premier contrat. Les mois passent ; il assure la première partie de Cali et celle de Pascal Obispo. Puis il met un peu de côté sa carrière, « voyant que ça met du temps à prendre », et commence à écrire pour les autres. Une révélation. Yannick Noah, Kendji Girac, Chimène Badi, Claudio Capéo : ils sont nombreux à lui faire confiance, au hasard des rencontres. Vient celle avec le chanteur Amir Haddad, « un ami et un frère dans la musique », qui le conduira une première fois à l'Eurovision en 2016 avec le titre J'ai cherché. « Un beau souvenir, fruit d'une nuit de studio ! » Un an plus tard, bis repetita avec le Requiem d'Alma à Kiev. Il signera d'autres titres pour la chanteuse, notamment La chute est lente, dont il est particulièrement fier. Toujours en 2017, nouvelle étape pour Nazim, qui collabore avec Florent Pagny pour le single La Beauté du doute, sorti en septembre. « Ça m'a fait passer un cap », observe-t-il. Cette année résonne d'ailleurs comme celle de la consécration pour l'artiste : parallèlement, il poursuit son travail d'écriture pour  Claudio Capéo et Amir... et il est devenu difficile d'allumer la radio sans entendre une de ses créations. Pourtant, l'ancien étudiant ligérien garde la tête sur les épaules et une simplicité à toute épreuve. « Mon succès est encore relatif », juge-t-il modestement. Prochain défi : la sortie de son propre album, annoncée début 2018. « J'aimerais bien connaître le même destin comme artiste qu'en tant qu'auteur-compositeur. Je pense que dans la musique, il faut avoir un engagement poétique. C'est pour moi le moyen d'exprimer des choses très simples, qu'on ne peut pas dire dans la vraie vie. »

>> En 5 dates

2011
Premier contrat d'auteur-compositeur-interprète

2013
Première partie de Pascal Obispo

2014
Premières chansons pour Yannick Noah et Kendji

Juin 2017
Sortie de son premier single Pourquoi veux-tu que je danse ?

Septembre 2017
Premier single pour Florent Pagny

+ d'infos

Suivez l'actualité de Nazim

twitterTwitter : https://twitter.com/nazimofficiel?lang=fr

facebookFacebook : https://www.facebook.com/SLVCDA

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +