NATURE

Le plein d’activités à la gravière aux oiseaux de Mably

Située au cœur du Roannais, la gravière aux oiseaux de Mably s’étend sur 40 ha en bord de Loire. Daniel Fréchet, vice-président du Département chargé de l’environnement, a participé samedi 31 mars à la réouverture de la Maison de la gravière aux oiseaux et à la présentation du programme d’animations de cet espace naturel.

La gravière aux oiseaux est un lieu de découvertes pédagogiques et d’observation de la flore et de la faune sauvages des milieux humides. Il est notamment possible d’observer les oiseaux au bord de deux étangs aménagés avec des observatoires, des affûts et des panneaux pédagogiques.
Balades commentées, expositions, ateliers, stages pour enfants… La maison de la gravière aux oiseaux et ses animateurs vous accueillent d’avril à octobre avec un programme d’animations varié.
Télécharger le programme d’animations 2018

 

Photo : Daniel Fréchet aux côtés de Gérard Aubret, président de la Fédération départementale des chasseurs de la Loire, et d’Yves Nicolin, président de Roannais Agglomération.

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :

À lire aussi

Programme de préservation de la flore patrimoniale du département de la Loire

Le Conservatoire botanique national du Massif central a conduit un programme d’inventaire de la flore vasculaire du département de la Loire de 2005 à 2007. Cet inventaire, complété par des données de terrain et des herbiers de botanistes locaux, permet d’estimer la diversité floristique du département à environ 2 000 espèces. Parmi celles-ci, 29 espèces ont été identifiées comme prioritaires pour la mise en place d’un programme de préservation de la flore patrimoniale de la Loire. Le Département anime la mise en oeuvre de ce programme depuis 2010.

Mammifères remarquables des espaces naturels sensibles de la Loire

Les paysages du département de la Loire se composent de diverses unités géographiques que sont les bocages Roannais, la plaine du Forez, les monts de la Madeleine et du Forez, les monts du Beaujolais et du Lyonnais, le massif du Pilat et la vallée du Rhône. C'est dans ces grands ensembles que l'on rencontre des espaces naturels : déterminés par la combinaison complexe de différents facteurs (le sol, le climat, l’homme, etc.), ils évoluent au fil des saisons sur un territoire. Le type de végétation s'installant sur de tels milieux conditionnera en partie les espèces animales amenées à vivre dans l'écosystème.

Les zones humides de la Loire - Résultats de l'inventaire

Téléchargez le rapport final d'étude des zones humides et les données associées en cliquant sur les liens ci dessous.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +