DOSSIER
Juillet-Août 2018
ROUTES

Ils roulent pour la prévention

Vitesse, alcool, fatigue, téléphone… Les forces de l’ordre, les associations de prévention routière et le Département sensibilisent les usagers aux dangers sur la route.

On peut rapidement oublier les règles et les risques de la route... Et personne n'est à l'abri d'une inattention. Parfois, une piqûre de rappel s'impose ! « Attention aux dangers de la routine : les trajets domicile-travail sont les plus dangereux et les plus nombreux », insiste Jean Zaska, président du comité départemental de l'association Prévention routière. Auprès des primaires, collégiens, lycéens, étudiants, entreprises, les actions de prévention ne manquent pas. Par exemple, la police nationale, la Prévention routière et la Compagnie républicaine de sécurité abordent la sécurité à vélo en primaire. Ils proposent aussi un entraînement sur piste moto dans le cadre de l'opération Été jeunes, au sein de centres de loisirs. La gendarmerie nationale intervient également dans les écoles pour le permis piéton. Objectif : apprendre aux plus jeunes à circuler dans l'espace public. Et il n'y a pas d'âge pour être sensibilisé ! À Montbrison, Françoise et Vincent ont participé à une journée dédiée aux seniors organisée par le Département et l'association Prévention routière.

DES JEUNES AUX SENIORS

Les conducteurs âgés ne provoquent pas plus d'accidents que les autres. Ils adaptent même généralement leur conduite, en redoublant de vigilance. Conduire exige de bonnes aptitudes physiques et cognitives et avec l'âge, certaines d'entre elles se dégradent. « J'évite de conduire la nuit, car ma vue baisse et je suis sensible à l'éblouissement provoqué par les phares des autres véhicules », témoigne Vincent, septuagénaire à l'écoute de ses capacités. Voitures aux dix erreurs, simulateur de tonneaux, ergovision, réactiomètre, parcours alcoolémie avec des lunettes donnant l'illusion d'être sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants, ateliers mémoire, etc. « Nous faisons de la prévention, pas de la répression », souligne M. Zaska. À l'atelier Code de la route, certains conducteurs sont tombés dans le panneau... « Une remise à niveau ne fait pas de mal ! J'ai passé mon code il y a plus de cinquante ans, c'était à l'oral. » Cette sensibilisation est aussi valable avant même que les jeunes n'aient claqué leur portière et tourné la clé de contact. Les actions de prévention se multiplient auprès de la jeunesse, notamment des scolaires, qui sensibilisent eux-mêmes leurs parents aux bons réflexes à adopter. Quant aux apprentis conducteurs, ils sont de plus en plus responsables. À tout âge, la prévention éclaire notre route...

Colonel-Romain-PascalColonel Romain Pascal
Commandant du Groupement de gendarmerie départementale de la Loire

La gendarmerie est souvent perçue sous l'angle de la répression sur la route, alors que cela ne représente en fait qu'une très faible partie de notre activité. Nous travaillons énormément sur le volet préventif et pédagogique, auprès des personnes verbalisées, mais aussi des publics scolaires, des jeunes conducteurs, des motards, des associations, des professionnels, etc. Notre message clé en cette veille de grands départs : sur la route, on est tous acteurs de sa sécurité. Conduire est une activité qui nécessite une grande concentration, et la vitesse reste le principal enjeu pour éviter les accidents.

frederic-gononFrédéric Gonon
Commissaire de police, direction départementale de la sécurité publique Loire

La police décline toute l'année des actions dans les écoles, comme la piste mobile d'éducation routière, pour sensibiliser les enfants à la conduite des deux-roues (6 000 élèves par an dans la Loire), ou encore le permis piéton en partenariat avec la MAIF. Nous avons un « Monsieur moto » qui intervient spécifi quement sur la sécurité des deux-roues motorisés. Dans le cadre du Plan départemental d'action et de sécurité routière, nous allons distribuer des casques de vélo aux enfants, des chasubles à haute visibilité pour les cyclistes, des brassards et des parapluies jaunes aux seniors sur les marchés, afin de les sensibiliser aux dangers de la route. Même si la répression est une activité importante et nécessaire, nous accordons une large place à la prévention.

ASSE Kids' Tour et prévention routièreBonus Web

Du 16 mai au 20 juin, l'édition 2018 de l'ASSE Kids' Tour a fait étape dans six communes de la Loire. Coorganisée par le Département de la Loire et l'ASSE Coeur Vert, cette manifestation destinée aux 4-13 ans a comporté cette année un volet prévention routière, en partenariat avec la police nationale, la gendarmerie nationale et l'association Prévention routière. Circuit vélo, permis piéton, sensibilisation aux dangers des deux-roues... Les jeunes Ligériens ont ainsi profité des ateliers ludiques et pédagogiques proposés par les forces de l'ordre. Environ 800 enfants de 8 à 11 ans ont notamment participé à l'Attestation de première éducation à la route (APER).

Crédits photos : Groupement de gendarmerie de la Loire, Direction départementale de la sécurité publique de la Loire

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +