Accueil TERRITOIRE & ENVIRONNEMENT Agriculture Le canal du Forez

PROJET PILOTE DANS LA LOIRE

Le réaménagement des berges du Canal du Forez

Le réaménagement des berges du Canal du Forez

En 2011, avec l’aide du Département de la Loire, propriétaire du Canal du Forez, le Syndicat Mixte d’Irrigation et de Mise en Valeur du Forez (SMIF) a lancé un projet innovant de restauration des berges avec des techniques végétales.


Historique

 

Construit en 1865, le Canal du Forez est utilisé par près de 700 exploitations agricoles pour irriguer les cultures et/ou abreuver le bétail. Il est également une ressource incontournable pour la production d’eau potable puisqu’il approvisionne en eau brute les communes de Feurs et Savigneux. Enfin, parce qu’il permet la conservation des étangs, le canal est un atout majeur pour la pisciculture de la Plaine du Forez.

 

 

Pourquoi ce réaménagement ?


En novembre 2008, le département de la Loire a subi de fortes inondations. Les eaux de ruissellement ont provoqué des glissements de terrain et plusieurs kilomètres de berges sur le Canal du Forez ont été dégradées. La déstabilisation des berges a entrainé une augmentation de la quantité de sédiments au fond du canal ayant pour incidence de réduire le débit de l’ouvrage.

 

Érosion des berges du canal du Forez suite aux inondations.  

 


Pour réparer ces dégradations, un projet ambitieux et novateur de reprofilage des berges du Canal du Forez a été élaboré.



Le projet pilote de la Loire : utiliser des plantes hélophytes, dont le système racinaire favorise une végétalisation et une stabilisation durable des berges.

 

 

L’expérimentation a débuté en février 2011 à l’occasion de la vidange annuelle du canal.

 

Les contre-fossés endommagés ont été recréés. Les berges ont été consolidées avec des pieux verticaux en bois qui redessinent le tracé du canal. Ceci favorise l’écoulement de l’eau et permet d’aménager entre le canal et le bajoyer, un espace de plantation pour les plantes aquatiques.

 

 

 

Les bajoyers, eux, sont ensemencées avec du gazon, offrant ainsi une pente douce avant d’arriver sur la berge, toujours dans l’optique de stabiliser au maximum celle-ci.

 

 

Le projet prévoit l’aménagement, entre 2011 et 2012, de 7,55 km de canal entre Champdieu et Chalain d’Uzore.

 

Le résultat de ce projet est très positif. Il amène de surcroit une réelle plus-value paysagère.

 

 

Reprofilage des berges avec des pieux en bois et plantations de plantes hélophytes.

 




Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :