Accueil CULTURE, SPORT & TOURISME Archives départementales Héraldique, blasons et armoiries Héraldique, blasons et armoiries

Sainte-Croix-en-Jarez

En 1280, Béatrix, veuve de Guillaume de Roussillon, fonde un monastère qu’elle confie à l’ordre des Chartreux. Elle fait partie d’une grande famille qui possède des seigneuries dans le Jarez. Elle explique son choix en évoquant une vision d’une croix entourée d’étoiles. Il s’explique également par l’existence d’un lien privilégié entre cet ordre et sa famille. Des armoiries de cet ordre ou de généreux donateurs parsèment le site de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez. La plupart des blasons sont à découvrir dans le village. Pour voir les armoiries des églises primitives et actuelles il est nécessaire de suivre une visite guidée.

Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez
Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez

 

 

 

Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez

 

Localisation : armoiries sculptées au-dessus de la porte d’entrée de la chartreuse

 

Blasonnement : [d’azur] à la croix engrêlée [d’argent], cantonnée au 1 et 4 d’une fleur de lys [d’or], au 2 et 3 d’une étoile [aussi d’or].

 

Commentaire : Cette porte marque l’entrée de la chartreuse. Celle-ci est devenue un village lorsque les biens des chartreux ont été saisis et vendus de 1791 à 1794. Le monastère a été morcelé en  propriétés privées. Tout d’abord hameau de Pavezin, Sainte-Croix-en Jarez est devenu une commune indépendante en 1888.


Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez
Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez

Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez

 

Localisation : armoiries sculptées au dessus du passage faisant communiquer les deux cours de la chartreuse.

 

Blasonnement : [d’azur] à la croix engrêlée [d’argent], cantonnée au 1 et 4 d’une fleur de lys [d’or], au 2 et 3 d’une étoile [aussi d’or].

 

 


Armoiries sur les fresques de l’église primitive
Armoiries dans l'église primitive

Armoiries sur les fresques de l’église primitive

 

Thibaud de Vassalieu, archidiacre de Lyon et de Cambrai, chanoine de Vienne, Die et Embrun se retire à la chartreuse de Sainte-Croix vers 1324.  Il meurt le 4 juillet 1327. Il est enterré dans l’église. Il lègue une partie de sa fortune aux chartreux.

 

Des fresques sont réalisées dans l’église. Elles représentent l’enterrement de Thibaud de Vassalieu, les chartreux s’y rendant, une crucifixion et enfin la Vierge couronnée et le Christ recevant le défunt au paradis. Les armoiries des deux exécuteurs testamentaires de Thibaud de Vassalieu sont visibles sur ces fresques. Il s’agit de Guillaume de Vassalieu, son neveu, et de Guillaume de Sure, son parent et son successeur comme archidiacre de Lyon.

 

L’église primitive du XIIIe siècle a été abandonnée après un incendie en 1714 et une nouvelle église a été construite. Cependant quelques pans de murs comportant ces fresques ont été conservés.


Armoiries de Guillaume de Vassalieu
Armoiries de Guillaume de Vassalieu

Armoiries de Guillaume de Vassalieu

 

Localisation : sur les fresques du XIVe siècle de l’église primitive.

 

Blasonnement : fascé d’or et d’azur de dix pièces.

 

Commentaire : il s’agit des armoiries de : Guillaume de Vassalieu neveu et exécuteur testamentaire de Thibaud de Vassalieu.


Armoiries de Guillaume de Sure
Armoiries de Guillaume de Sure

 Armoiries de Guillaume de Sure

 

Localisation : sur les fresques du XIVe siècle de l’église primitive.

 

Blasonnement : d’or semé de billettes de sable au lion du même.

 

Commentaire : il s’agit des armoiries de Guillaume de Sure parent et exécuteur testamentaire de Thibaud de Vassalieu. Il est son successeur comme archidiacre de l’église de Lyon.

 


Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez dans l’église
Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez dans l’église

Armoiries de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez dans l’église

 

Localisation : armoiries sculptées et peintes sur le mur du fond de l’église du XVIIIe siècle.

 

Blasonnement : d’azur à la croix engrêlée d’argent, cantonnée aux 1 et 4 d’une fleur de lys d’or, aux 2 et 3 d’une étoile aussi d’or.


Armoiries de la chartreuse sculptées devant la cellule du prieur
Armoiries de la chartreuse sculptées devant la cellule du prieur

Armoiries de la chartreuse sculptées devant la cellule du prieur

 

Localisation : armoiries sculptées devant la cellule du prieur.

 

Blasonnement : [d’azur] à la croix engrêlée [d’argent], cantonnée au 1 et 4 d’une fleur de lys [d’or], au 2 et 3 d’une étoile [aussi d’or].

 


Armoiries de Marguerite de L’Estang veuve de Gabriel de Fay
Armoiries de Marguerite de L’Estang veuve de Gabriel de Fay

Armoiries de Marguerite de L’Estang veuve de Gabriel de Fay

 

Localisation : armoiries sculptées sur une ancienne cellule au fond de la seconde cour.

 

Blasonnement : Parti au 1 écartelé au 1et au 4 [d’azur] à la croix [d’argent], au 2 et 3 fascé [d’argent et d’azur] au lion [de gueules] brochant et le tout chargé d'un écu de gueules à la bande [d’or] chargée dune fouine, au 2 du parti [d’azur] à trois fasces crénelées [d’argent], celle de la pointe ouverte à une porte.

 

Commentaire : un  incendie violent détruit en partie la chartreuse en 1629. Plusieurs personnes contribuent à sa reconstruction  notamment Marguerite de l’Estang veuve de Gabriel de Fay, baron de Malleval, Virieu et Chavanay. Elle fait construire une cellule entre 1665 et 1675.

 

Les armoiries de Marguerite de L’Estang sont constituées par celles de son mari à dextre et celles de sa famille à senestre.


Armoiries de la famille de L’Estang
Armoiries de la famille de L’Estang

Armoiries de la famille de L’Estang

 

Localisation : armoiries sculptées sur une ancienne cellule au fond de la seconde cour.

 

Blasonnement : [d’azur] à trois fasces crénelées [d’argent], celle de la pointe ouverte à une porte.

 

Commentaire : Marguerite de l’Estang a fait sculpter les armoiries de sa famille à côté des siennes. Claude de l’Estang son neveu est l’héritier de ses biens et de ceux de son mari.

 

 


Bibliographie

 

GARDES, Gilbert (sous la direction de). Grande encyclopédie du Forez et des communes de la Loire.  La Vallée du Gier. Le Pilat. Le coteau : Horvath, 1986. 434 p.

 

VACHEZ, A. La chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez. Lyon : Brun, 1904. 314 p.

 

Pour en savoir plus consulter le site de la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez.


Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :