Accueil TERRITOIRE & ENVIRONNEMENT Paysages, milieux naturels, rivières Les espaces naturels Mammifères remarquables de la Loire Mammifères remarquables de la Loire

Soricidés

La Musaraigne aquatique

Mammifère remarquable : La Musaraigne aquatique

[ Neomys fodiens ]

La musaraigne aquatique ou crossope aquatique est la plus grosse et la plus remarquable des musaraignes d'Europe. Elle a un corps robuste, pour sa petite taille de 6 à 12 cm, une tête allongée avec un museau en forme de trompe et une longue queue velue. Elle possède un pelage épais et luisant, brun foncé sur le dos et blanc sur le ventre. Son poids varie entre 10 et 20 grammes. Elle possède une frange de cils natatoires rigides au niveau des pattes arrières et de la queue. Son cri est un appel aigu, presque sifflant.

Mammifère remarquable : La Musaraigne aquatique
picto écologie et comportement 

Écologie et comportement

Elle mène une vie semi-aquatique principalement crépusculaire et nocturne. C'est une excellente nageuse. Animal agressif et solitaire, elle occupe un territoire qu'elle défend contre tout intrus.

 

Dans l'eau, elle chasse sur le fond de la rivière en fouillant sous les pierres et dans les herbes et remonte rapidement en tenant sa proie. Elle peut effectuer de 500 à 1 000 plongées par jour de faible durée (3 à 20 secondes) et à une profondeur maximale de 3 mètres. Elle se nourrit essentiellement de crustacés (Gammare ou crevette d'eau douce) mais aussi d'insectes, de larves aquatiques, de petits vers, d'escargots, de limaces et de petits poissons.

 

Sa bouche porte de nombreuses dents pointues qui lui permettent de tenir une proie même beaucoup plus grosse qu'elle tout en la mâchant. Une musaraigne aquatique mange quotidiennement plus que son propre poids et peut stocker de la nourriture en période d'abondance. Elle creuse un terrier dans une berge, puis fabrique une boule de racines, de mousse et d'herbes dont elle garnit le nid. Particulièrement active au printemps, elle n'hiberne pas et construit des couloirs peu profonds dans la terre.

 

Les accouplements ont lieu d'avril à septembre. Le mâle approche la femelle avec prudence pour savoir si elle est en chaleur. Sinon, ils peuvent se battre. Lorsque l'accouplement a lieu, le mâle est très agressif et favorise peut-être ainsi l'ovulation chez la femelle. Après une gestation* de 24 jours environ, la femelle, dont la maturité sexuelle est atteinte la deuxième année, élève jusqu'à 3 portées par an comptant de 3 à 15 petits par portée. C'est un animal qui vit environ 2 ans. 


Carte de présence de la musaraigne aquatique sur le territoire ligérien
picto habitat et répartition des mammifères 

Habitat et réparation

Le crossope aquatique occupe les berges des cours d'eau et les plans d'eau riches en végétation. Il évolue parmi les racines, sous les branches ou dans les galeries qu'il creuse. En hiver, on peut le trouver dans les caves pleines d'eau.

C'est une espèce très mal connue, difficile à identifier et qui ne bénéficie d'aucun suivi spécifique. Par conséquent, il existe très peu de données de répartition sur la Loire et ailleurs. Elle est très sensible à la qualité de l'eau, on peut donc penser qu'elle est surtout présente dans les zones humides de bonne qualité. 


picto statut actuel et menace des mammifères

Statut actuel et menace

 

Elle est menacée par la disparition de son habitat et la destruction de ses proies, conséquence de la pollution des eaux. Ses prédateurs sont nombreux (serpents, hiboux, renards, gros poissons carnassier). L'état de ces populations n'est pas connu. Espèce « pouvant être considérée comme en danger, vulnérable ou rare, mais dont le manque d'information ne permet pas de confirmer le statut » selon le Muséum national d'histoire naturelle et classée indéterminée par l'UICN*

 

 

Mammifère remarquable : la Musaraigne aquatique

Anecdote

 

Elle sent très fort si bien que de nombreux
animaux hésitent avant de la manger.


picto mesure de protection des mammifères 

Mesure de protection

Elle est protégée en France par l'arrêté ministériel du 17 avril 1981. Elle figure à l'annexe III de la convention de Berne.

 


Telécharger la fiche de la Barbastelle communela fiche de la Musaraigne auqatique

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :