Accueil TERRITOIRE & ENVIRONNEMENT Paysages, milieux naturels, rivières Les espaces naturels Mammifères remarquables de la Loire Mammifères remarquables de la Loire

Myocastoridés

Le Ragondin

Mammifère remarquable : le Ragondin

[ Myocastor coypus ]

Le ragondin est reconnaissable à ses quatre grandes incisives orange tirant sur le rouge. Plus grand que le rat musqué, il pèse de 5 à 12 kg et mesure de 40 à 60 cm. Il possède une queue très peu poilue de 25 à 45 cm, dont la section est ronde (ovale chez le rat musqué). Ses oreilles sont rondes et l'extrémité du museau est blanchâtre et munie de nombreuses vibrisses*. La couleur de son pelage varie du brun au brun/ jaune. Le dessous du ventre ainsi que le tour de ses oreilles sont légèrement orangés. Ses pattes antérieures sont munies de griffes bien développées tandis que les pattes antérieures sont palmées.

Mammifère remarquable : le Ragondin
picto écologie et comportement 

Écologie et comportement

Rongeur herbivore, son régime est normalement constitué de céréales, de racines et d'herbes aquatiques.

Il s'adapte très vite aux ressources disponibles sur son territoire et consomme ainsi du maïs ou du blé. Plutôt crépusculaire et nocturne, il peut avoir une activité diurne non négligeable.

 

Espèce prolifique, le ragondin atteint sa maturité sexuelle vers 6 mois et reste actif toute l'année. La femelle a 1 ou 2 portées par an, généralement au début de l'automne et à la fin de l'hiver, de 5 ou 7 petits en moyenne. Elle les allaite pendant 7 à 8 semaines. La gestation* dure 130 jours en moyenne. Dans la nature, le ragondin peut vivre 4 ou 5 ans.

 

Par son mode de vie, il transforme considérablement son milieu et engendre des nuisances, notamment : dégradation et mise à nu des berges favorisant leur érosion progressive ou le comblement des fossés ; dégâts causés aux cultures (céréales, maraîchage, écorçage dans les peupleraies) ; fragilisation des fondations d’ouvrages hydrauliques par le réseau de galeries ; surconsommation de certaines espèces végétales (surtout aquatiques) ; invasion du milieu au détriment d’autres espèces puisqu’il n’a pas de prédateur ; destruction d'habitats d'oiseaux aquatiques comme les roselières ; possibilité de transmission de maladies telles que la leptospirose. 


Carte de présence du Ragondin sur le territoire ligérien
picto habitat et répartition des mammifères 

Habitat et réparation

Originaire d'Amérique du Sud, introduit en Europe au XIXe siècle pour l'exploitation de sa fourrure, il colonise les milieux aquatiques d'eau douce, rivière, fleuve, canaux, étangs.

Il creuse un terrier de 6 à 7 m le long des berges, qui possède en général plusieurs entrées, dont une subaquatique. Il peut également construire des huttes de feuillages. Il est présent aujourd'hui dans plus de 70 départements et plus de 80 % du territoire français, sauf en montagne et dans le nord. Il est arrivée par le Roannais au milieu des années 90 et depuis il prolifère dans le département. Il est présent sur tout le linéaire du fleuve Loire. 


picto statut actuel et menace des mammifères

Statut actuel et menace

Le froid est un facteur limitant et les hivers rigoureux leurs sont fatals. Il ne possède pas de prédateurs naturels en France, hormis la chouette effraie, le busard des roseaux ou la fouine qui peuvent capturer des jeunes. Le ragondin est une espèce envahissante classée nuisible du fait des dégâts occasionnés par ses terriers et son appétit pour les cultures à proximité de son territoire. 

 

Mammifère remarquable : le Ragondin 

Anecdote


Le corps de la femelle ragondin s'est bien adapté au milieu aquatique. En effet, les mamelles ont migré du milieu du ventre vers le côté ce qui lui permet d'allaiter ses petits pendant la nage.


picto mesure de protection des mammifères 

Mesure de protection

Son statut d'« espèce gibier » et de « nuisible » conduit les gestionnaires de milieu naturel à rechercher une régulation de ses effectifs par le tir, le piégeage ou le déterrage. Comme pour le rat musqué, il existe un groupement de lutte dans la Loire.


Telécharger la fiche de la Barbastelle communela fiche du Ragondin

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :