Accueil INSTITUTION & ÉLUS E-services Topos guides

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

Vidéo -

5 – Les Remparts

Deux enceintes successives ont protégé Saint-Haon-le-Châtel. La première, les Petits Remparts, date du XIIe et a sans doute succédé à une palissade de bois. Au XIIIe siècle, le Comte de Forez octroie à Saint-Haon-le-Châtel une charte d’affranchissement. La ville est alors dotée de remparts construits en trois générations de 1270 à 1340. Remparts dont on peut encore admirer les nombreux vestiges. L’enceinte de porphyre rose compte toujours sept tours, sur les 17 dont elle était pourvue à l’origine. Percée de quatre portes, elle fut en partie détruite en 1440 par l’assaut des troupes de Charles VII lors de l’épisode de la « Praguerie ».


Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel ecouter

Telecharger

A voir aussi :

Visite guidée de Saint-Haon-Le-Châtel

Bienvenue à Saint-Haon-Le-Châtel

Télécharger

v geoloc Géolocaliser Saint-Haon-le-Châtel

Occupant un piton rocheux sur les Monts de la Madeleine, Saint-Haon-le-Châtel est classé "Village de caractère" par le Département de la Loire. Son histoire débute à l'époque gallo-romaine avec la présence d'un donjon, mais c'est à partir du Xe siècle que le site se développe véritablement, avec la construction d'un château fort, propriété des Comtes du Forez.

Visite guidée de Saint-Haon-Le-Châtel

1 - Porte de l'horloge

Télécharger

La porte de l'horloge est l'entrée principale de la ville. Berceau en arc brisé dans une tour carrée, elle est remarquable avec ses vantaux de trois épaisseurs de chêne hérissés de clous, datant du XIVe siècle. Si on ne remarque aucune rainure dirigeant une herse, des substructures subsistent, faisant partie d’un pont-levis dont les infrastructures furent mises à jour lors des travaux de voirie.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

2 – L’hôtel Jean Pelletier

Télécharger

L’hôtel Jean Pelletier est une demeure de la fin du XVe siècle. Il est construit en appui sur l’une des 17 tours de la grande enceinte. Le tympan de l’entrée est surmonté des armes de Jehan Pelletier, baron de Beaucresson, et porte sa devise : « Soyons prudent comme des serpents, simples comme des colombes ». Salle d’audience de la justice de paix à la fin du XIXe siècle, cet édifice est devenu la mairie vers 1830. Aujourd’hui, il sert de lieu d’expositions, d’animations et abrite une étude notariale.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

3 – Porte de la trahison ou Poterle

Télécharger

La Porte de la trahison ou Poterle est un ancien passage voûté sous une maison, visible il y a encore quelques années. Elle semble avoir été une des trois portes de la deuxième enceinte de la ville, protégée par une barbacane donnant sur le faubourg de Fondanges. Par son nom, elle nous rappelle la « Praguerie » qui vit le Dauphin Louis (futur Louis XI) lutter pour le pouvoir contre son père, Charles VII. Une légende tenace affirme qu’un habitant de la ville (qui avait soutenu le parti du Dauphin) alla discrètement ouvrir la porte aux armées royales qui assiégeaient Saint-Haôn-le-Châtel. Les bombardes de Charles VII avaient alors ouvert une large brèche dans le rempart ouest près de cette porte.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

4 – La tour Jusserand

Télécharger

La tour Jusserand est une tour carrée qui présente encore ses mâchicoulis. Un monument est érigé à son fondement à la mémoire de Jean Jules Jusserand, ambassadeur de France, ami personnel du président Théodore Roosevelt, dont l’influence sera déterminante pour décider les USA à entrer en guerre en 1917 au cours de la Première Guerre mondiale.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

6 – La Tour du Comte

Télécharger

C’est dans cette tour que serait né Jean II de Boisy, devenu évêque d’Amiens en 1389. Au rez-de-chaussée se tenait « l’Aula Comiti » où les premiers Comte de Forez ou leurs châtelains, rendaient la justice.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

7 – La Maison du cadran solaire ou Maison de l’évêque

Télécharger

Cette construction du XVIe siècle, de style Renaissance, affiche au-dessus de l’une de ses fenêtres un cadran solaire visible depuis la rue. Vous pourrez admirer la porte de cette bâtisse, dont le tympan est orné d’une coquille Saint Jacques. A l’intérieur, on découvre de beaux plafonds et des cheminées monumentales. Dans cet hôtel particulier alors tout neuf, le roi François Ier aurait été reçu lors de la réunion du Comté de Forez à la couronne.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

8 – L’église

Télécharger

L’église, ancienne chapelle du château datant du XIIe siècle, est située à l’emplacement primitif de celui-ci. Elle est de style roman. Elle a certainement été construite au début du XIIIe siècle. Cet édifice à l’architecture simple et homogène, bien que souvent remanié et agrandi, est ornée de peintures murales d’époques successives. La nef est sombre par manque de jour direct mais la lumière adoucie met en valeur les piliers en moellons de granit taillés sans décor, ce qui donne à ce monument sa force et son charme. Erigée en 1722, une poutre de gloire décorée de feuilles d’acanthe supporte un grand Christ à l’entrée du chœur. Celui-ci comporte des restes de peintures murales, des boiseries et des stalles.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

9 – Tour de Favières

Télécharger

Voici maintenant la Tour de Favières. Cette tour d’angle, carrée, aux angles arrondis, soutenait la première enceinte du XIIe siècle. Son nom, un peu mystérieux, évoque une activité économique importante du pays : Faber, en latin le forgeron, se disait aussi d’une tour engagée et dominante à l’avant d’un dispositif défensif, ce qui serait le cas de cette tour avancée de la première enceinte.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

10 – Hôtel Dieu (ou ancien hôpital)

Télécharger

Voici l’Hôtel Dieu, cité pour la première fois en 1286. Cet « hôpital des pauvres » est situé en bordure de la grand-rue dans l’ancien quartier ou se trouvait la saunerie. Il est caractérisé en façade par une toiture avancée soutenue par des consoles de bois. Il fut uni à l’Hôtel Dieu de Roanne en 1696 avec la transmission de tous ses biens.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

11 – Manoir de la fleur de Lys

Télécharger

Le Manoir de la fleur de Lys, construit au XVIe siècle par une famille de riches bourgeois ayant commerce à Charlieu, a également été propriété d’une petite communauté religieuse. Sa façade est marquée par un couronnement en consoles de chêne et l’intérieur est orné de cheminées monumentales et de décors de coquilles Saint-Jacques*.

Visite guidée de Saint-Haon-le-Châtel

13 – Chateaumorand

Télécharger

En face du petit Chateaumorand, quelques passionnés font revivre un « jardin du Moyen-âge » regroupant des variétés anciennes, parfois oubliées, de légumes, plantes aromatiques ou médicinales : « un jardin de simples ».

Le nom de « simples » vient des temps anciens. Les plantes utilisées pour les soins étaient très fréquentes et leur absorption se faisait généralement sous forme de tisanes, de cataplasmes ou inhalations. Il s’agissait donc de remèdes « simples ». Au Moyen Âge, chaque communauté religieuse possédait un jardin dans lequel étaient cultivées les plantes médicinales.


Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :