Accueil TERRITOIRE & ENVIRONNEMENT Agriculture

AGRICULTURE

PAEN de l'Ouest Roannais

L'outil PAEN permet de protéger les terres agricoles et naturelles face à l'étalement urbain, afin de conserver une activité agricole pérenne et fonctionnelle ainsi que des espaces naturels et des paysages de qualité. Dans les zones menacées par la pression urbaine, situées à proximité des agglomérations, l'enjeu est également de réduire la spéculation, la rétention des terres agricoles et l'enfrichement.

Après une expérimentation pilote réussie de la démarche PAEN (périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains) sur la vallée du Gier, le Département a validé la mise en œuvre d'un nouveau projet de périmètre PAEN sur l'Ouest Roannais.


Pour ce faire, le Département a opté pour une démarche ascendante en s'appuyant sur un opérateur local : Roannais Agglomération. Celui-ci s'est chargé de la coordination des acteurs et partenaires, de l'animation des instances de gouvernance mises en place et a conduit la concertation pour la délimitation du périmètre et l'élaboration du programme d'actions.


Le résultat de ce travail (zonage PAEN et plan d'actions), bénéficiant des autorisations des communes et avis favorables des partenaires associés, a été mis à l'enquête publique du 19 octobre au 19 novembre 2015. À l'issue de l'enquête, le commissaire enquêteur a émis un avis favorable au projet.


La Commission permanente du 7 mars 2016 a validé le périmètre qui concerne environ 10 000 hectares de zones agricoles et naturelles et le programme d'actions associé.


> Consulter le périmètre et le programme adoptés suite à l'enquête publique du PAEN Ouest Ronnais

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :

À lire aussi

Concours des produits fermiers innovants

Le concours des produits fermiers innovants s'adresse aux exploitants agricoles ayant créé un produit original. Une occasion unique de faire reconnaître le travail des producteurs locaux par des professionnels de la gastronomie !
Le palmarès de l'édition 2016 a été dévoilé dimanche 2 octobre sur le stand du Département de la Loire à la Foire de Saint-Étienne. Le chef étoilé Michel Troisgros et les membres du jury de professionnels ont décerné le 1er prix au Cerneau du GAEC Cabridou, un fromage de chèvre frotté au vin de noix, créé par Myriam Margerit. Sept autres créations ont reçu un prix lors de cette édition.

Les différents modes d'aménagement foncier rural

La protection et la mise en valeur des terres agricoles et naturelles est un enjeu fort pour la Loire, tant pour son équilibre territorial que pour les activités agricoles qui s'y développent, en montagne ou en zone périurbaine. La Loire possède le 1er cheptel bovin au niveau régional et compte le plus grand nombre d’installations d’agriculteurs de Rhône-Alpes tout en étant résolument tournée vers les produits de qualité et les circuits de proximité. La question de la pérennité du foncier agricole départemental est fondamentale dans toutes les composantes de cette agriculture diversifiée et vivante. Cette priorité est ainsi clairement mise en avant dans le cadre de l’Agenda 21 du Département.

Le réaménagement des berges du Canal du Forez

En 2011, avec l’aide du Département de la Loire, propriétaire du Canal du Forez, le Syndicat Mixte d’Irrigation et de Mise en Valeur du Forez (SMIF) a lancé un projet innovant de restauration des berges avec des techniques végétales.

Soutenir et développer les filières agricoles ligériennes

Le Département mène une politique de soutien aux filières de qualité du département, à l’installation et à la qualité sanitaire du cheptel ligérien. Il favorise ainsi l’augmentation de la valeur ajoutée des productions, par la transformation, le développement de la qualité et la diversification des exploitations.

Optimiser l'usage de l'eau : programme départemental d'irrigation

L’accessibilité à la ressource en eau joue un rôle central dans le maintien et le développement de l’agriculture ligérienne. Elle répond à la problématique de l’autonomie fourragère du département de manière efficace, permettant une complémentarité entre les secteurs de production de fourrages irrigués (plaine du Forez) et les zones de coteaux qui les consomment (Monts du Forez et du Lyonnais).

Le canal du Forez, propriété du Département, a dans ce cadre un rôle central : il permet l’irrigation de près de 6000 hectares dans la plaine du Forez et l’alimentation en eau brute de la ville de Feurs notamment.