facebook-logotwitter-logorss-logo

Concert

Canticum Novum

Emzara
Le 16 décembre 2018
Avec Emzara, Canticum Novum souhaite questionner non pas la migration mais la terre d’accueil et mettre en perspective nos territoires d’Europe occidentale (France, Italie & Espagne) et...
et trois cultures migrantes (Arménienne, Grecque et Andalouse) contraintes à l’exil suite à la chute de Constantinople (1453) et la chute de Grenade (1492).
Le programme Emzara est construit autour de deux Lamentations : la lamentation sur la chute de l’Église de Constantinople de Guillaume Dufay et une lamentation sur la chute de Constantinople issue de la tradition populaire grecque des thraces. Autour de ces deux œuvres, le choix musical se veut diversifié : berceuses et danses d’Arménie, poèmes mystiques Andalou (Mohasha syrien), tradition populaire grecque, monodies et polyphonies d’Europe occidentale, donnant une image multiple et colorée de ces territoires d’Europe occidentale accueillant les migrants venus d’orient et poussant à l’exil les séfarades et les andalous vers l’orient et le sud.
Dans tous les cas la musique nous raconte au fil de l’histoire humaine et en particulier dans ces périodes mouvementées de la fin du Moyen-Âge que l’accueillant reçoit et l’accueillit transmet créant ainsi des échanges riches et laissant une empreinte forte sur le territoire d’accueil.
Cette année, pour la première fois depuis la création de l’ensemble en 1996, Emmanuel Bardon désire explorer une nouvelle esthétique celle de la création contemporaine, en associant à ce projet un compositeur de renom : Zad Moultaka. Le programme Emzara, initialement construit autour de deux lamentations sera entrecoupé d’une création ad hoc pour les 13 musiciens de Canticum Novum. Cette pièce intitulée Ard d’une dizaine de minutes a été créée le Samedi 30 Juin 2018, en présence du compositeur, dans le cadre du festival Les Traversées de l’Abbaye de Noirlac.Cette nouvelle collaboration s’inscrit dans la continuité du projet global de Canticum Novum : les musiciens de l’ensemble questionnent les mémoires individuelles et collectives en s’appropriant des répertoires et en les interprétant sous le prisme de chaque instrument et de chaque personnalité. Il n’est pas question de restituer des œuvres stricto sensu mais d’en proposer des interprétations sensibles et vivantes. Avec la commande de Zad Moultaka, la démarche de l’ensemble reste la même : il s’agit de connecter une transmission patrimoniale avec le monde contemporain et de créer une résonance sensible entre ces deux pans de l’histoire.
Lieu : Eglise Notre Dame
Adresse : 1 rue du Presbytère
Commune : Rive-de-Gier
Téléphone : 09 50 94 73 72
Tarif : Tarif unique : de 5 à 10 €.
Organisateur(s) : Mairie
Téléphone : 04 77 83 07 80
Site web (URL) : http://www.rivedegier.fr
Fax : 04 77 83 07 62
Téléphone : 04 77 83 07 93
Date(s) : Dimanche 16 décembre 2018 à 17h.
dimanche 16 décembre 2018

Comment y aller ?

Apidae
Mise à jour le 29/11/18 par Saint-Etienne Tourisme Signaler une erreur
Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :


Lancer une nouvelle recherche :

Toutes



p evenem

Vous êtes organisateur ou médiateur d'un événement ?

Découvrez comment procéder pour figurer dans notre agenda en ligne !

PRIEURÉ DE POMMIERS / COUVENT DES CORDELIERS / ABBAYE BÉNÉDICTINE DE CHARLIEU / CHÂTEAU DE LA BÂTIE D’URFÉ

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +