DOSSIER
Mai-juin 2016
TOURISME

Nos villages ont du caractère

LA LOIRE COMPTE DE NOMBREUX VILLAGES PITTORESQUES. ONZE D’ENTRE EUX SONT DÉJÀ LABELLISÉS « VILLAGES DE CARACTÈRE » PAR LE DÉPARTEMENT, QUI LES AIDE À VALORISER LEUR PATRIMOINE D’EXCEPTION ET À DÉVELOPPER LEUR ACTIVITÉ TOURISTIQUE.

Charlieu, Ambierle, Montarcher, Sainte-Croix-en- Jarez… Du Roannais au Pilat en passant par le Forez, la Loire compte à ce jour onze communes labellisées « villages de caractère ». Loin du tumulte des grandes villes, ces bourgades de moins de 6 000 habitants se distinguent par leurs trésors architecturaux et leur environnement remarquable. Elles sont le témoin du riche patrimoine culturel ligérien forgé à travers les siècles. On trouve au sein de ce réseau de nombreux villages médiévaux, dont d’anciennes places fortes, comme Le Crozet ou Marols. Mais aussi de hauts lieux de l’art roman, comme l’abbaye bénédictine de Charlieu ou le prieuré de Champdieu. Sans parler des façades Renaissance, des hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles, ou même des vestiges préhistoriques. Plusieurs sites offrent par ailleurs des panoramas imprenables, comme Saint-Jean-Saint-Maurice, surnommé « le balcon sur la Loire ». De nombreux artisans d’art se sont installés dans ces villages de charme, où il fait bon flâner et remonter le temps au gré de ses envies.

 

VALORISATION TOURISTIQUE

4 M€ ont été investis depuis 2005 par le Département pour la valorisation des "Villages de caractère en Loire"C'est pour les aider à exploiter pleinement leur potentiel touristique et culturel que le Département de la Loire a créé il y a une dizaine d'années le label « village de caractère ». L'accent est mis sur l'embellissement et la valorisation architecturale. Le Département accompagne ainsi les communes dans leurs projets d'aménagement : restauration et mise en valeur des édifices, fleurissement, enfouissement des réseaux d'électricité... Il les encourage par ailleurs à développer ou à rénover des structures d'accueil de qualité pour les touristes (hôtels, restaurants, points d'information, etc.). Le dernier pilier est la mise en place d'un programme d'animations culturelles, ludiques et sportives tout au long de l'année.

Cette politique départementale ambitieuse attire de nouveaux candidats, désireux de préserver leur caractère authentique. Ainsi, trois nouvelles communes devraient être prochainement estampillées « villages de caractère ». C'est le cas de Sauvain : berceau de la fourme, cette commune de 400 âmes nichée au coeur des monts du Forez présente un savoir-faire d'exception au coeur de paysages somptueux. Son dossier a obtenu en avril le feu vert de l'assemblée départementale pour une labellisation. La procédure est en cours également pour Leigneux, un ancien prieuré bénédictin du pays d'Astrée où s'est installé un village d'artistes, et pour Lay, dans le Roannais, un village riche de son passé gallo-romain. Un beau pari sur l'avenir !

 

Une chartreuse transformée en village

Classée parmi les plus beaux villages de France, Sainte- Croix-en-Jarez vous invite à découvrir son destin hors du commun : celui d’une ancienne chartreuse devenue village… de caractère ! Reportage.

Tours défensives, hautes murailles… On dirait une forteresse, mais c’est l’entrée d’une chartreuse qui se dresse au coeur d’un vallon verdoyant du Parc naturel régional du Pilat. Fondée en 1280 par Béatrix de la Tour du Pin, Sainte-Croixen- Jarez a accueilli une communauté de moines durant 500 ans. Ce lieu de prière et de contemplation change de destinée à la Révolution française : à la suite d’une vente aux enchères, il est transformé en habitations de laïcs. Il s’agit du seul exemple en France d’un ancien monastère de l’ordre des Chartreux devenu village.

UNE MOSAÏQUE ARCHITECTURALE

Désormais labellisée village de caractère, Sainte-Croix-en-Jarez témoigne de différents styles architecturaux. « Des constructions se sont ajoutées au fil des siècles pour former l'ensemble actuel. Ces évolutions sont aussi visibles dans l'église avec le choeur baroque-savoyard et des stalles sculptées du XVIe siècle », souligne la médiatrice culturelle, Myriam Mathevet. Cours, église, réfectoire, cloître, cuisine, bibliothèque, hôtellerie... La visite guidée reconstitue le mode de vie de l'ordre des Chartreux, « une élite religieuse discrète et mystérieuse ».  

UN HAVRE DE PAIX

Déambuler à son rythme dans ce bourg hors du commun est une expérience insolite. « Ce qui surprend les visiteurs, c'est la présence d'une école dans une des deux cours, où le silence des pères chartreux a laissé place aux cris et aux rires des enfants », raconte Myriam. Ici vivent des villageois chaleureux, des artisans accueillants et des producteurs passionnés. « L'agencement architectural de Sainte-Croix-en-Jarez unit les habitants dans un mode de vie presque communautaire. » Et on se prend à rêver de séjourner quelques jours dans ce havre de paix où le temps semble suspendu...

 

Chaverot Véronique Chaverot
Vice-présidente chargée du tourisme et présidente de l'Agence de développement touristique de la Loire

À quoi sert le label « village de caractère » ? La Loire compte de nombreux villages dotés d’un patrimoine remarquable. Or leur potentiel n’est pas toujours pleinement valorisé. Le label créé par le Département a permis de mettre en place une véritable dynamique touristique au sein d’un réseau de villages de caractère.

Quelle aide apporte le Département ? Les onze villages labellisés à ce jour ont bénéficié d’aides financières pour restaurer leurs édifices, réaliser des travaux d’embellissement, développer leurs structures d’accueil touristique. Résultat : ce sont aujourd’hui des villages vivants, où s’installent des artisans d’art, et qui attirent de nombreux visiteurs.

Quelles sont vos priorités pour la suite ? Le réseau devrait s’élargir prochainement, puisque trois villages sont en cours de labellisation. Par ailleurs, nous souhaitons renforcer l’offre d’animation culturelle, en proposant au public des spectacles ou événements tout au long de l’année.

 

 

 

Place aux festivités !

Les villages de caractère accueillent toute l'année des animations variées. Exemple à Saint-Jean-Saint-Maurice, où le mois de mai est toujours haut en couleur.


Des chevalets qui errent à l'ombre des ruelles et des jardins, des spectacles de rue qui s'installent au coeur du bourg médiéval... Chaque année, Saint-Jean- Saint-Maurice accueille la Loire en couleur, une manifestation portée par Roannais Agglomération qui transforme, le temps d'un week-end, ce village de caractère en atelier de peintre à ciel ouvert. Les 14 et 15 mai, pour sa 13e édition, ils seront une cinquantaine d'artistes à vous donner rendez-vous dans ce cadre enchanteur, armés de leurs pinceaux et de leurs palettes. Aquarelle, peinture au couteau à l'huile, acrylique, encre, pastel... Venez profiter de ce festival de couleurs ! L'événement sera complété par divers spectacles pour petits et grands. Au menu : un solo de clown plein de poésie (Oups Compagnie), de la danse verticale (Cie rêverie), des petites « surprises de Bonumeurs » (Cie Songes) et deux expositions à découvrir à la Cure, le pôle touristique et culturel du village. Sans oublier l'incontournable vente aux enchères de toiles réalisées durant ces deux journées.

PLEIN LES YEUX 

Ce week-end festif et familial est aussi l'occasion d'explorer à votre guise les trésors de Saint-Jean-Saint-Maurice. Passionnés d'art, de nature, d'histoire ? Découvrez le savoir-faire des artisans d'art installés dans les paisibles ruelles de Saint- Jean. Partez à la découverte des fresques du XIIIe siècle de l'église de Saint-Maurice, située sur la route des pèlerins de Saint- Jacques-de-Compostelle. Laissezvous conter les sites archéologiques et préhistoriques de Champ Grand et du Rocher de la Caille, aujourd'hui enfouis sous les eaux du barrage de Villerest. Enfin, grimpez au donjon de l'ancien château fort pour profiter d'une vue à couper le souffle sur les gorges de la Loire.

 

Les 14 et 15 mai, ne manquez pas la Loire en couleur à Saint-Jean- Saint-Maurice, un rendez-vous des peintres qui mélange les arts sous toutes leurs formes ! Découvrez le programme complet

Émilie MoussièreÉclairage
Émilie Moussière - Artisan d'art à Saint-Jean-Saint-Maurice
Peinture sur soie, tissage et création textile

« Après avoir passé un an au Canada au centre des textiles contemporains de Montréal, j'ai travaillé à la Maison des canuts à la Croix-Rousse à Lyon. Puis, avec ma famille, j'ai découvert Saint-Jean- Saint-Maurice où j'ai créé Les fils d'Émilie, un atelier-boutique de peinture sur soie, tissage et création textile en tous genres, dans un cadre idéal. Cinq autres artisans d'art vivent ici et une vraie émulation s'est créée entre nous. On s'échange nos techniques, on se conseille... En plus de la beauté architecturale du site, les visiteurs découvrent nos savoir-faire. »

 

Crédits photos : Hubert Genouilhac

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +