ÉDITO

Georges Ziegler, président du Département de la Loire.Juillet-Août 2018

AU 1ER JUILLET, LA LIMITATION DE VITESSE À 80 KM/HEURE SUR LE RÉSEAU DE ROUTES SECONDAIRES, DÉCIDÉE PAR LE GOUVERNEMENT, ENTRE EN VIGUEUR. DANS LA LOIRE, PLUSIEURS AXES SONT CONCERNÉS PAR CETTE MESURE QUI A SUSCITÉ LA CONTROVERSE DEPUIS PLUSIEURS MOIS MAIS DONT L'APPLICATION S'IMPOSE AUJOURD'HUI AUX DÉPARTEMENTS.

Il est évident que nous partageons tous l'objectif de mettre en oeuvre les solutions les plus adaptées pour favoriser la sécurité des déplacements sur nos routes.

Pour autant, la méthode employée par le Gouvernement peut prêter à débat, car les Départements bénéficient de la meilleure appréciation de la configuration et du caractère accidentogène des routes secondaires dont il assure la gestion. Même s'il nous appartient de la mettre en oeuvre, je demeure convaincu qu'une décentralisation de cette décision "au cas par cas", avec une véritable concertation entre Départements et préfets, en lien avec les maires et les associations d'usagers de la route, aurait favorisé son acceptation et donc son efficacité.

"Faire de la sécurité routière une grande cause départementale"

L'heure n'est toutefois plus aux négociations et cette mesure doit permettre à notre Collectivité de poursuivre et de conforter son travail d'expertise en la matière, pour agir chaque jour en faveur du renforcement de la qualité des conditions de circulation sur nos routes, au profit des usagers et des riverains. Cela devra se décliner, avec les différents partenaires concernés, par la définition de mesures concrètes en lien avec les comportements à adopter, les addictions, le partage des routes entre les différents véhicules, ou encore la question des jeunes et des seniors. Il va de soi que le Département de la Loire ne pourra agir seul en la matière et qu'une coordination de l'ensemble des acteurs demeure la condition essentielle pour aboutir à une amélioration globale de la sécurité sur nos routes.

C'est en tout cas l'objectif que j'entends fixer avec cette politique qui constitue un enjeu prioritaire pour le Département.

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +