INITIATIVES
Novembre-Décembre 2018
Jean-François Bernardini

Semeur de bienveillance

LE CHANTEUR DU GROUPE I MUVRINI A FAIT DE LA NON-VIOLENCE SON CHEVAL DE BATAILLE. IL ÉTAIT CET AUTOMNE DANS LA LOIRE POUR SENSIBILISER LES ADOLESCENTS AU VIVRE-ENSEMBLE.

On le connaît sous la casquette de chanteur du groupe corse I Muvrini, il est aussi un fervent militant de la non-violence. Président de la fondation « Umani – Fondazione di Corsica », Jean-François Bernardini anime des conférences dans toute la France sur cette thématique, notamment auprès des jeunes Ligériens. Il s'est rendu à plusieurs reprises dans le Forez, pour répondre à l'invitation du Montbrisonnais Rémi Poirieux. Depuis l'automne 2017, ce sont au total plus de 2 000 adolescents de la Loire qui ont été sensibilisés à son action, dont plusieurs centaines de collégiens. La Maîtrise de la Loire a même interprété dans ce cadre deux chansons de son dernier album. S'appuyant sur de nombreuses anecdotes, l'orateur corse a évoqué la maltraitance infantile ou le harcèlement scolaire. « Nous ne sommes pas éduqués pour le conflit. Voilà le problème du monde. Nous sommes capables de mieux et ça s'apprend. » Il est notamment revenu sur l'incidence de remarques a priori anodines dans les cours d'écoles sur le développement des adultes de demain. « La violence est une véritable attaque contre l'âme humaine. La non-violence vient donner une clé, c'est une boussole. » Jean-François Bernardini n'a pas fini de sillonner notre département : il intervient également pour le centre de formation de football de l'ASSE à L'Étrat.

VIDÉO LOIRE WEBZINE

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +