PORTRAIT
Sanaka
Mars-Avril 2019
Sanaka

Sanaka, poète comique

Il est drôle. Sensible aussi. À 36 ans, Rémi Chiroussel, alias Sanaka, est un humoriste qui cartonne ! Depuis 2012, le comédien originaire du Chambon-Feugerolles est couvert de récompenses. Du Festival d’Avignon au Jamel Comedy Club à Paris, le héros du projet de web-série De nos jours, qui en est aussi l’auteur, brille sur scène.

On l'aurait plutôt imaginé en train de faire le clown à l'école, dans la cour de récré. Mais Rémi Chiroussel était un enfant réservé. En retrait, il observait le monde qui l'entourait. Et il avait l'art de le rendre jubilatoire. Plus romantique que comique, il écrivait des poèmes... « À ma maîtresse ! », se souvient-il, amusé. L'écriture le suivra tout au long de son parcours. BTS de communication en poche, il fait ses débuts d'animateur à Radio Ondaine, dans la Loire. Puis dans les villages de vacances, où il apprend les rudiments de la scène. Il prend goût à monter sur les planches. Pour ce grand timide, « c'est peut-être une revanche ! ». Comme il a toujours le mot pour rire, Sanaka l'humoriste prend vie. Faire rire certes, mais de manière intelligente. Pour ses sketches, il choisit des personnages avec bienveillance, tout en optant pour une verve comique efficace. Il évoque tous les sujets d'actualité pour en tirer le ressort comique. Il détourne les situations et utilise les clichés avec subtilité. « C'est un peu de la poésie. L'humoriste est là pour faire passer des messages. Il divertit pour faire réfléchir autrement, en espérant faire avancer les mentalités et les choses qui ne fonctionnent pas. » Avec sa posture non consensuelle et sa forte présence scénique, Sanaka séduit le public. Il se produit dans les cafés-théâtres régionaux et les festivals d'humour. « C'est lors du Festival des Arts Burlesques de Saint-Étienne, en 2012, que j'ai acquis de la notoriété », reconnaît l'artiste, fier de ses origines ligériennes.

"Entendre rire le public, c’est comme une déclaration."

Cette année-là, les récompenses affluent pour le jeune comique. Festival Top In Humour de Chartres, Arts Burlesques, Les Sommets du Rire à Arêches, concours La Route du Rire organisé par Rire et Chansons... Il remporte une dizaine de prix. Son spectacle Indigné presque parfait affichera même deux fois complet au Festival d'Avignon. La carrière du Chambonnaire décolle. Sur scène, il se sent pousser des ailes, porté par les rires du public. « C'est comme s'il me répondait. Comme une déclaration. C'est puissant. » Ses fans le retrouvent aussi en lever de rideau de quelques grands comiques : Élie Semoun, Manu Payet, Anne Roumanoff, Christophe Alévèque, Michel Boujenah, etc. Il se forge une belle expérience de la scène. Au Jamel Comedy Club, pépinière de nouvelles stars du stand-up* à Paris, la carrière de Sanaka prend de l'ampleur. Face aux caméras, il se laisse prendre au jeu. Son humour dévastateur étonne et plaît dans les émissions On achève bien l'info sur France 4 et Repérages sur Canal +. En 2013, le jeune talent affole la toile avec la web-série Extra-normal, puis les pastilles humoristiques La spéciale dédicace, dont il est à la fois le héros, l'auteur et l'interprète. Mais Sanaka n'est pas un simple comique. « Je ne veux pas être cantonné dans un moule et qu'on me colle une étiquette. D'ailleurs, je ne me définis pas comme humoriste, mais plutôt comme artiste. Je m'inspire de tous les domaines artistiques. » Sa dernière oeuvre en date : De nos jours. Une série cocasse que le poète-comique rédige actuellement d'une plume alerte et caustique, et qui n'attend plus qu'à être tournée. « Et pourquoi pas diffusée sur Netflix ? » Non, ce n'est pas une blague.

* Genre humoristique dans lequel le comédien s'adresse directement au public, sans personnage, décor ni accessoire.

>> En dates

2008
Premiers pas sur scène au café-théâtre Le Triomphe à Saint-Étienne

2012
Prix de la Presse et Prix Meilleur Espoir humour au Festival des Arts Burlesques

2013
1re participation au Festival d'Avignon

2015
Participation au Festival de Montreux

2014
Premier podium, première victoire en Coupe du Monde (une victoire, deux médailles d’argent, trois médailles de bronze)

2019
Tournage de la web-série De nos jours

Bonus WebsanakaD'où vient son nom de scène ?

Ce pseudo l'inspire dès l'adolescence. « Je faisais des graffitis et je signais SANAKA... Pourquoi ?  Justement parce que c'est un nom qui pouvait venir de partout et de nulle part et j'adorais ça ! Espagne, des États-Unis... ? Sanaka, ça ne vous paraît pas international ? »

Crédits photos : Xavier Lahache et Alexandra Berger

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +