facebook-logotwitter-logorss-logoinstagram

SOCIAL

Une convention contre les violences conjugales

En 2018, la Loire a recensé 850 affaires de violences conjugales, soit une hausse de 20 %. Lundi 4 mars, le président du Département Georges Ziegler et le préfet de la Loire Evence Richard ont signé à Saint-Étienne une convention pour lutter contre ces actes indignes avec les parquets de Saint-Étienne et de Roanne ainsi que les représentants des forces de l’ordre et des associations d’aide aux victimes.

Objectif de cette convention : mieux prendre en charge les violence conjugales et lutter contre la banalisation de ce phénomène. Cela passe notamment par une plus grande attention portée par les agents des forces de l'ordre lors des dépôts de main-courante. Ces derniers peuvent en effet révéler des situations plus graves que ce que la personne veut bien dire . Il est donc essentiel que les services de police ou de gendarmerie analysent bien la situation, pour proposer au besoin un dépôt de plainte.

Si le taux de violences conjugales a grimpé de 20 % en 2018 dans la Loire, cette progression s'explique notamment par une libération de la parole, puisque de plus en plus de jeunes femmes de 20-25 ans dénoncent aujourd'hui ces violences, alors qu'auparavant, elles attendaient souvent l'âge de 40-45 ans pour le faire.

La convention signée entre les différents acteurs facilite aussi la mise en relation des victimes de violences conjugales avec les intervenantes sociales du Département rattachées aux services de police et de gendarmerie, en vue d'un accompagnement adapté.

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
Actualités
SANTÉ
La meilleure protection, c'est la vaccination

À l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination (SEV) du 24 au 30 avril 2019, vérifiez si vous êtes à jour, ainsi que vos enfants, des différents vaccins et rappels !

NOUVELLES TECHNOLOGIES
La formation IoTTech recherche des candidates

Qui a dit que les métiers de la fibre optique ou des réseaux mobiles étaient réservés aux hommes ? L'Académie des Télécoms propose à Saint-Étienne une session de formation mixte en partenariat avec le Département de la Loire pour devenir Technicien(ne) d’intervention Télécom.

À lire aussi

La fibre crée de l'emploi dans la Loire

Partenaire du dispositif innovant « école des banlieues », le Département de la Loire présélectionne parmi les bénéficiaires du RSA des candidats pour une formation certifiante de « technicien 3.0 » permettant d'accéder à un poste d'installateur du réseau de fibre optique dans la Loire .

Témoignages

Catherine, Marie-Jo et Gilles font partie des 480 assistants familiaux salariés du Département de la Loire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +