À VOS CÔTÉS
Juillet-Août 2019
Maisons d’assistants maternels

Les enfants MAM beaucoup !

CONNAISSEZ-VOUS LES MAM ? CE NOUVEAU MODE DE GARDE À MI-CHEMIN ENTRE ACCUEIL INDIVIDUEL ET ACCUEIL COLLECTIF EST EN PLEIN BOOM. SÉCURITÉ, CONFORT, RESPECT DE LA VIE PRIVÉE, SOCIALISATION, ACCUEIL INDIVIDUALISÉ… SES AVANTAGES SONT NOMBREUX. REPORTAGE.

Renaison, 8 heures du matin. Comme un jour sur trois, Lucile ouvre les volets de « Mam'zelles Bulles », la maison d'assistants maternels (MAM) qu'elle a rejointe en janvier. La structure date de 2015. C'est la deuxième à avoir vu le jour dans la Loire, et certainement pas la dernière. Le nombre de MAM est en forte hausse dans le département : + 50 % depuis 2018 ! Il faut dire que le concept ne manque pas d'atouts. Il permet à plusieurs assistants maternels de se regrouper dans un lieu agréé par la Protection maternelle et infantile (PMI), offrant les avantages d'un mode de garde à la fois collectif et familial.

PARTAGER UN TRAVAIL ET UNE PHILOSOPHIE

Le ménage a été fait la veille, Lucile n'a plus qu'à souhaiter la bienvenue aux premiers parents qui se pressent avec leurs petits protégés. Auparavant salariée en CDI au sein d'une crèche, la professionnelle de la petite enfance n'a pas hésité à rejoindre ses amies et anciennes collègues Katia et Mélanie. « Nous avions déjà travaillé ensemble, avec la même façon de voir les choses. » Un choix mûrement réfléchi, qui implique de gérer sa propre structure, en partageant un lieu d'exercice à plusieurs, en dehors de son domicile. Lucile ne regrette pas sa décision. « Nous sommes toutes les trois mamans et apprécions de séparer vie privée et vie professionnelle. Les parents sont très sympathiques et respectueux des horaires. »

COMBINER SÉCURITÉ ET TAILLE HUMAINE

Héloïse s'amuse à attraper sa girafe préférée pour soulager sa poussée dentaire. Ding dong... La sonnerie retentit. Et de quatre ! Le petit Lheszio fait un câlin à sa maman, tandis qu'Annaé et Emmie se disputent une poupée. De 7 mois à 3 ans, l'énergie est au rendez-vous malgré l'heure matinale. Katia et Mélanie, les deux autres nounous, arrivent. L'agrément de Mam'zelles Bulles va jusqu'à douze enfants et les trois professionnelles respectent scrupuleusement les consignes du service PMI du Département. Celui-ci apporte un soutien technique, une surveillance et des règles de sécurité qui rassurent les parents, comme Sarah, la maman d'Arthur et Héloïse. « Je suis en confiance quand je les laisse car je sais qu'il y a toujours quelqu'un à proximité. Ils bénéficient d'activités et d'une socialisation similaires à ce qu'offre une crèche, tout en gardant une relation privilégiée avec leur nounou. Ils ont chacun la leur. C'est vraiment super ! »

MUTUALISER MOYENS ET ACTIVITÉS

10 heures. Katia improvise un atelier cuisine. « Les enfants adorent ! » Au loin, Athénaïs se réveille ; elle vient de terminer sa sieste matinale. « Elle a bien dormi », se réjouit Lucile, en notant l'heure du lever. « Nous respectons le rythme de chacun et consignons les faits marquants de leur journée dans un cahier. Les parents apprécient et les mamies aussi ! » Le soleil brille, il est l'heure de profiter de la cour extérieure avant de regagner le local en fin de matinée. Pendant ce temps, Mélanie s'active aux fourneaux. Au menu : velouté de petits pois, parmentier de canard, yaourt et salade de fruits. La seconde moitié de la journée va s'écouler à la même vitesse, en alternant temps animés et de repos. Comme Katia, Lucile et Mélanie, 71 professionnelles ont opté pour les MAM dans la Loire, permettant d'accueillir à ce jour quelque 240 enfants. Et ce n'est qu'un début : une vingtaine de nouveaux projets sont en cours d'élaboration !

Bonus WebEN CHIFFRES

5 278 assistants maternels dans la Loire, dont 60 en MAM21  MAM réparties
sur le territoire ligérien
240 places de garde disponibles
dans ces MAM
2014  Ouverture de la première MAM
dans la Loire
 20 nouveaux projets de MAM
en cours d'élaboration
26 190 enfants de moins de 3 ans
dans la Loire

TÉMOIGNAGE

« Un mode de garde idéal »
Sarah, maman d'Arthur et Héloïse

« Nous avons opté pour la MAM car pour nous, c'est la transition idéale entre la garde proximale à la maison et l'entrée à l'école maternelle pour la socialisation. À Renaison, les assistantes maternelles viennent du monde de la crèche, ce qui nous a inspiré confiance. Nos enfants ont chacun leur nounou : Katia pour Arthur et Lucile pour Héloïse. Ils ont une relation privilégiée avec elles. Ici, ils se sentent bien et s'épanouissent librement. »

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +