ÉCHAPPÉE BELLE
Juillet-Août 2019
PATRIMOINE

Sauvain, berceau de la fourme

PORTE D’ENTRÉE DES HAUTES CHAUMES, CE BOURG MÉDIÉVAL, CLASSÉ VILLAGE DE CARACTÈRE, SE DRESSE AU MILIEU DE LANDES PARSEMÉES DE JASSERIES. C’EST DANS CES FERMES QUE NAQUIT LA FOURME DE MONTBRISON. BALADE AU COEUR DE SON MUSÉE DE LA FOURME ET DES TRADITIONS, SON ÉGLISE ET SA PORTE FORTIFIÉE CLASSÉES… UN DÉLICE !

L es bruyères en fleurs tapissent le sol et les myrtilles forment de jolies grappes bleues. Dans ce paysage de landes, on trouve aussi un autre bleu, puissant et authentique : la Fourme de Montbrison AOP. Ce fromage de vache à la pâte persillée et à la croûte jaune orangée est né à Sauvain, dans les monts du Forez. Un village de caractère qui vaut le détour, avec ses maisons en granit, son église classée, ses sentiers de randonnée, sa cascade de Chorsin... mais par-dessus tout, c'est leur activité pastorale et leur fromage qui font la fierté des Sauvagnards.

AU BON GOÛT D'AUTREFOIS

La fourme de Montbrison, à ne pas confondre avec sa voisine la fourme d'Ambert, est le fruit d'une tradition ancestrale, perpétuée par une poignée de producteurs. Sa recette remonte au Moyen Âge ! Au coeur du village, le musée de la Fourme et des Traditions raconte l'histoire et la fabrication de ce fromage. Après un salage en cours de moulage, les fourmes à la saveur fine et parfumée sont couchées sur des chéneaux en bois et retournées à la main. « Autrefois, en estive, les femmes conduisaient le troupeau et fabriquaient les fourmes et le beurre », raconte Daniel Arnoult, coprésident du musée. En fondue, cheesecake, tartifourme ou simplement à savourer à la fin d'un repas, ce bleu se coupe en biais, « à la forézienne », précise l'artisan fromager Hubert Tarit, producteur de fourme AOP. Tout un art ! Les douze expositions du musée content aussi la vie d'autrefois dans les Hautes Chaumes : culture du chanvre, fabrication du seigle, récolte de la gentiane jaune, métiers de sabotier, de rétameur ou de scieur de long... On découvre même sur place une scie battante hydraulique de 1880, toujours opérationnelle.

UNE CASCADE DE PLAISIRS

L'été à Sauvain, il n'est pas rare que petits et grands aient les doigts et les babines maculés de pourpre. Cueillies sur les hauts plateaux, les airelles-myrtilles ont la cote ! « Il en existe quatre variétés, précise Annie Anoult, mais pas toutes comestibles. » Depuis plus de quarante ans, les habitants célèbrent ce petit fruit bleu au mois d’août. L’occasion de le déguster en tartelettes, confitures, glaces et « sauvagnets, des beignets à l’airellemyrtille typiques du village », ou simplement nature en barquette. Après une petite collation salée-sucrée, les familles partent en balade digestive. Loin du vacarme de la ville, le bourg se prête à la flânerie, avec sa porte fortifiée, son cadran solaire, sa maison Lépine… Autour du village, vous suivez ensuite des chemins boisés. Dans une ancienne vallée glaciaire enchantée, on retrouve encore des coulées de granit. Le ruisseau de Pierre Brune dévale la cascade du Chorsin… Un lieu divin pour se rafraîchir les idées en période de canicule.

Bonus WebLa naissance de la Fourme de Montbrison

La fourme est certainement l'un des fromages à pâte persillée les plus anciens. On raconte que les Arvernes la fabriquaient déjà avant la Conquête de la Gaule par Jules César ! Scientifiquement, l'origine de la Fourme se situe plutôt aux premières époques de la féodalité, au VIIIe ou IXe siècle. Une preuve irréfutable démontre qu'au IXe siècle la fourme était connue et appréciée. A La Chaulme, 7 pierres taillées bien conservées surplombent la porte d'entrée de la chapelle féodale. À l'œil nu, on reconnaît immédiatement le beurre, le saucisson, le jambon, les œufs, le foin, les céréales et... la fourme.

Le saviez-vous ?

Louis Lépine, ancien préfet de police et préfet de la Loire de 1891 à 1893, passait l'été dans son château de Sauvain où il accueillait son ami Gustave Eiffel. Il aimait à dire que « Chorsin est une des plus belles vallées de France. »

On dit que le curieux socle de la croix du Plâtre de Saint-Bonnet-le-Courreau, qui remonte sans doute au XVIe siècle, aurait servi d'inspiration à Gustave Eiffel pour sa tour. Ce dernier étant passé par là pour aller à Sauvain...

Photo Hubert TaritTÉMOIGNAGE DE PRODUCTEUR
Hubert Tarit, Fromagerie des Hautes Chaumes

Issu d'une famille de fromagers, Hubert Tarit crée en 1999 sa propre fromagerie artisanale dans le village de Sauvain. Hubert répète les gestes de son père et de son grand-père. Il propose désormais une fourme de Montbrison bio en complément de sa fourme artisanale. Pour lui, la fourme de Montbrison, c'est « le reflet de nos montagnes, de notre terroir : le Haut Forez. » Hubert Tarit a remporté plusieurs distinctions pour ses fromages.

OÙ MANGER LE PATIA FORÉZIEN ?Bonus Web

Restaurant le Sauvagnard
Dans un cadre très convivial, découvrez de nombreuses spécialités foréziennes, telles que le patia du Forez (un gratin qui se préparait autrefois dans les jasseries), le soufflé à la fourme de Montbrison, les grenouilles à la crème... et un grand choix de desserts maison.
Le Bourg à Sauvain
Tél. 04 77 76 80 84

À LA DÉCOUVERTE PÉDESTRE DE SAUVAIN

Le Musée de la Fourme et des Traditions propose 4 sentiers de découverte du patrimoine local :

  • Le vallon de Subertha vous fait découvrir les arbres foréziens dans l'ambiance du ruisseau de Pierre Brune, dévalant les reliefs depuis Pierre-sur-Haute.
  • La vallée de Chorsin vous conduit sur la montagne de Sauvain et les Hautes Chaumes.
  • Le chemin des fromages vous emmène, depuis le hameau de Dizangue, à la découverte de l'élevage laitier et des fromages de Sauvain.
  • Autour du bourg est un circuit tout public autour du village, qui vous dévoile les richesses patrimoniales de Sauvain.

Circuits et descriptifs dans un topoguide vendu chez les commerçants du village et dans les 7 offices de tourisme de Loire Forez, au tarif d'1 €.

Y ALLERaller-tourmatagrin 
En voiture
À 1 h de Saint-Étienne et de Roanne, 30 min de Montbrison

 

VISITER picto-visiter 
Musée de la Fourme et des Traditions
En juillet-août : tous les jours de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30.
En mai-juin et septembre-octobre : les dimanches et jours fériés de 14 h 30 à 18 h 30.
Toute l’année pour les groupes sur rendez-vous.
5 € / 6-12 ans : 3,50 € / moins de 6 ans : gratuit
Tarifs de groupe et ateliers pédagogiques
Tél. 04 77 76 30 04
www.museedelafourme.com

GAEC Les épilobes
Véronique et Serge Murat
Visite de la ferme sur rendez-vous.
Lundi, traite à 17 h 30.
Tél. 04 77 76 86 12
gitedemontagne-forez.fr

DÉGUSTER picto-deguster 
Fromagerie des Hautes Chaumes
Hubert Tarit
Tél. 04 77 76 89 12 / 06 29 72 77 01
www.fromagerie-hautes-chaumes.com

SE DIVERTIR picto-divertir 

Le 15 août
Fête des airelles-myrtilles
Les 9 et 10 juillet
Fête patronale
Les 1er et 3e dimanches de chaque mois
Animation commentée de la scie
battante au musée de la Fourme et des Traditions

SE RESTAURER manger-tourmatagrin 
Le Sauvagnard
Spécialités foréziennes (dont le patia)
Tél. 04 77 76 80 84

 

+ d'infos

OFFICE DE TOURISME LOIRE FOREZ
Tél. 04 77 96 08 69
loireforez.com

SYNDICAT DE LA FOURME
Tél. 04 77 58 91 30
www.fourme-montbrison.com

Dégustation de fourme le 14 juillet à Saint-Étienne sur le stand ADF du Tour de France


 

podcastVersion sonore de Loire Magazine n°136

 brailleComment recevoir la version sonore et/ou braille de Loire Magazine dans votre boîte aux lettres ?

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +