INITIATIVES
Juillet-Août 2019
La Ferme de Kalmia

RÊVE D’ALPAGAS

Leur laine est fine, douce et chaude… mais attention, ils peuvent cracher lorsqu’ils sont en colère ! À Cottance, Carole Cizeron, 34 ans, a réalisé son rêve en créant un élevage d’alpagas, où elle organise des visites pédagogiques.

« Voici Acajou, Joyau, Banksy, Cousco... Ils sont originaires du Pérou, et ils sont très gourmands... » La visite commence dans le pré, où Carole fait les présentations. Elle accueille ce jour-là une classe de CP-CE1 venue de Noirétable. « Oh c'est doux ! » s'exclament les écoliers en caressant les toisons. « On dirait des peluches », sourit Johann. S'il leur arrive de cracher, comme leur cousin le lama, « c'est parce que c'est entre eux un moyen de communication », souligne l'éleveuse. Dans la cour de sa ferme, elle leur présente ensuite les étapes de transformation de la laine. Tonte, tri, lavage, cardage, filage... Carole Cizeron fait presque tout elle-même, jusqu'au tricotage de bonnets ou layettes. C'est à Saint-Chamond que cette ancienne modéliste s'est fait « alpaguer », en s'installant près d'un élevage de camélidés. « En 2012, une jeune femelle, Kalmia, a perdu sa mère. Je l'ai nourrie au biberon. » Dès lors, la jeune femme n'a plus qu'une idée en tête : élever des alpagas. Elle quitte son travail, reprend des études agricoles. En 2017, elle achète avec son mari un corps de ferme à Cottance. « On a aujourd'hui quatorze alpagas et un lama. » L'exploitation se développe grâce à la vente de la laine et aux visites pédagogiques, ouvertes à tous. « À terme, on voudrait doubler le cheptel. On a d'ailleurs quatre naissances prévues cet été ! »

Le saviez-vous ?Bonus Web

  • L'alpaga est un camélidé originaire des Andes, enAmérique du Sud (Pérou, Bolivie, etc.).
  • Il y a deux types d'alpagas : le Suri, dont la toison forme des "dreadlocks" ou mèches, et le Huacaya, dont la toison ressemble à celle du mouton. 90 % des alpagas sont des Huacayas.
  • L'alpaga pèse entre 45 et 80 kg. Il mesure environ 90 cm au garrot.
  • La période de gestation de l'alpaga est de presque un an : 11 mois et 2 semaines. Le bébé alpaga s'appelle le cria.
  • Hum ! Le "humming" est le son de plus commun que font les alpagas.

 

Crédit photos : Frédéric Chambert

+ d'infos

Visites tous les jours sauf le dimanche pendant les vacances scolaires.
Réservation obligatoire : 04 77 28 67 70
lafermedekalmia@gmail.com

Des visites pédagogiques sont organisées pour les scolaires en partenariat avec le Musée du Tissage et de la Soierie de Bussières


 

podcastVersion sonore de Loire Magazine n°136

 brailleComment recevoir la version sonore et/ou braille de Loire Magazine dans votre boîte aux lettres ?

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +