facebook-logotwitter-logorss-logoinstagram

SÉCHERESSE

Le Département débloque 400 000 € pour les agriculteurs

Ils ont souffert ces dernières années de forts épisodes de sécheresse : pas facile d’être agriculteur lorsque le mercure grimpe et que les pluies se font rares. Pour leur venir en aide, le Département de la Loire a débloqué au printemps 2019 un fonds exceptionnel de 400 000 euros destiné aux jeunes agriculteurs. Un soutien qui vient renforcer le dispositif mis en place par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

En raison de la sécheresse, l’avenir de certaines exploitations agricoles est en péril. Lorsque les fourrages viennent à manquer, toutes ne disposent pas d’une trésorerie suffisante pour acheter des stocks supplémentaires pour alimenter les troupeaux. Après un hiver encore assez sec dans la Loire, la situation reste préoccupante. Il a plu ces dernières semaines, de quoi limiter un peu les pertes, même s’il manque encore plusieurs milliers de mètres cubes d’eau à nos agriculteurs !

Le déficit pluviométrique observé ces derniers mois a en effet favorisé un assèchement précoce des sols, accentué par deux épisodes caniculaires en juin et juillet. Les débits des nombreux cours d'eau du département de la Loire sont actuellement très faibles, voire en assec.

Le 4 juillet, l’ensemble du département a été placé en situation de vigilance par la préfecture de la Loire : tous les usagers sont donc invités à limiter leur consommation d’eau dans le cadre d’une gestion raisonnée de la ressource.

Depuis le 25 juillet, le secteur des Monts du Forez est placé en crise et les secteurs des Monts du Lyonnais et du Fleuve Loire amont sont passés en situation d'alerte renforcée, avec une limitation provisoire des usages de l’eau dans l’ensemble des communes de ces secteurs.

Pour les particuliers, ces mesures de restriction concernent notamment le lavage des voitures hors des stations professionnelles, le remplissage des piscines privées, l’arrosage des pelouses, jardins potagers, massifs fleuris et plantations arborées.

Pour les usages économiques de l’eau, seuls les prélèvements qui sont indispensables dans les process de fabrication industrielle sont autorisés et l’irrigation agricole est soumise à des restrictions en fonction des cultures concernées et des matériels utilisés.

Ces limitations des usages de l’eau ne s’appliquent pas au canal du Forez et aux retenues de stockage.

Plus d'infos sur les conditions hydrologiques

 

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
Actualités
GASTRONOMIE
Concours des produits fermiers innovants : Julien Fayolle une nouvelle fois primé

Le palmarès de l’édition 2019 du concours des produits fermiers innovants a été dévoilé dimanche 6 octobre lors des 57es Journées de la Fourme de Montbrison et des Côtes du Forez. Julien Fayolle, producteur installé à Saint-Chamond (GAEC de la Renaudière), a décroché pour la deuxième année consécutive le 1er prix. Il a été récompensé pour sa saucissette briochée pistachée truffée.

GASTRONOMIE
La Fourme de Montbrison au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco

C’est une grande nouvelle pour la Fourme de Montbrison ! Déjà reconnu Appellation d'origine protégée (AOP), ce célèbre fromage ligérien est inscrit depuis le 5 novembre 2018 au patrimoine culturel immatériel national de l'Unesco. Une distinction décernée par le ministère de la Culture, qui récompense et protège les pratiques et savoir-faire ayant une "valeur universelle exceptionnelle".

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +