ARRÊT SUR IMAGE
Septembre-Octobre 2019
SWIMRUN DES GORGES DE LA LOIRE

1er Swimrun des Gorges de la Loire

Avec 400 participants, soit 200 binômes, le 1er Swimrun des Gorges de la Loire a affiché complet sur ses quatre parcours le dimanche 23 juin ! Une belle réussite pour ce nouveau défi sportif entre Loire et Haute-Loire, associant nage et course à pied. Réserve naturelle, falaises, fleuve, prairie, patrimoine architectural : venus de toute la France, et même de pays voisins, les sportifs ont apprécié le fabuleux terrain de jeu offert par les gorges de la Loire. Le champion du monde de cross triathlon Arthur Forissier était sur place pour les encourager, en tant que parrain de ce nouveau défi sportif, organisé conjointement par les Départements de la Loire et de la Haute-Loire avec l'agence RP Events.

CONNAISSEZ-VOUS LE SWIMRUN ?

Le swimrun est un défi sportif en pleine nature, enchaînant plusieurs fois des parcours de natation et de course à pied. Il se pratique en binôme, pour des raisons de sécurité mais aussi pour créer une équipe dont la cohésion est un facteur essentiel de succès. Particularité : les swimrunners conservent leur tenue et leur matériel sur l'ensemble du parcours : ils nagent avec leurs chaussures et courent avec leur combinaison néoprène.
Cette discipline en vogue est née en 2002 dans un archipel suédois, à l'occasion d'un pari entre amis consistant à nager et courir d'île en île. Depuis, elle s'est rapidement développée à travers le globe. En 2017, la Fédération Française de Triathlon a obtenu une délégation swimrun.

LES GORGES DE LA LOIRE, UN CADRE NATUREL D'EXCEPTION

À cheval entre la Loire et la Haute-Loire, ces gorges offrent un dépaysement total, au sein d'un site naturel protégé. En organisant ce nouvel événement sportif, les deux départements souhaitaient valoriser et faire connaître à une large échelle ce patrimoine naturel remarquable.
Falaises et escarpements rocheux, landes et prairies sèches... Il abrite une mosaïque de milieux naturels, avec une faune et une flore d'exception, grâce au relief varié et à la présence de microclimats locaux. On y croise ainsi diverses espèces rares, comme l'azuré du serpolet, un petit papillon bleu très menacé en Europe.

Plus d'infos sur www.reserve-regionale-gorges-loire.fr

4 PARCOURS, 400 PARTICIPANTS

Qu'ils soient sportifs amateurs ou aguerris, les 400 femmes et hommes qui se sont élancés ce dimanche 23 juin pour le 1er Swimrun des Gorges de la Loire ont tous eu leur lot de sensations fortes ! Quatre parcours étaient proposés entre Loire et Haute-Loire : les courses XS et S, respectivement de 5 et 11 km, au départ de la plage de Saint-Victor-sur-Loire, et les parcours M et L, de 17,5 et 30 km, au départ de la base nautique d'Aurec-sur-Loire.

Le parcours de 30 km, dont 24 km de course à pied en 10 sections, et 6 km de natation en 9 sections, a été remporté par les athlètes roannais Benjamin Dupin et Stéphane Angeli. Le binôme a terminé en seulement 3 heures 38 minutes et 45 secondes.

Le premier binôme mixte arrivé sur ce parcours L se hisse en 3e position, avec Marie Lafleur et Jérémy Jurkewicz (3 h 56 min 48 sec). Côté féminines, ce sont des athlètes venues d'Orange, Eugénie Besnard et Marie-Laure Delfour, qui décrochent la victoire en binôme.

Sur le parcours M, c'est le binôme Vincent Thiriot/Philippe Bryczman qui décroche la victoire en 2 h 5 min et 30 sec. Le premier binôme mixte arrive en 2e position (Aude et Nicolas Lecoeur, 2 h 10 min 48 sec). Amandine Rolandez et Gwenaëlle Montel remportent en tant que binôme féminin ce parcours de 17,5 km.

Crédit photos : Franck Oddoux/Test4outside

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +