INITIATIVES
Septembre-Octobre 2019
Marylène Garnon

RENCONTRES EN FAMILLE D’ACCUEIL

ASSISTANTE FAMILIALE INSTALLÉE PRÈS DE SAINT-GERMAIN-LAVAL, MARYLÈNE EST AUSSI AUTEUR. ELLE LIVRE SON TÉMOIGNAGE SUR SON QUOTIDIEN… ET SA VOCATION.

Elle est devenue assistante familiale en 2013. Après avoir porté pendant quinze ans la casquette d'éducatrice spécialisée, Marylène Garnon n'a pas hésité à ouvrir sa maison à des enfants placés. Comme les 460 Ligériens qui exercent cette profession, elle a fait ce choix en concertation avec sa famille. « Nous les accueillons sous notre toit, le temps qu'il faut. Ils sont placés chez nous parce qu'ils ne peuvent pas vivre avec leur papa ou leur maman, parfois pour les protéger en cas de maltraitance, ou lorsque leurs parents demandent de l'aide au Département. » Des histoires personnelles pas toujours simples, des enfants souvent « cabossés par la vie », et un entre-deux qui leur permet de vivre l'instant présent, avec « des images de bonheur et de joie qui ne s'effaceront jamais ». Pourtant, le quotidien n'est pas toujours rose : certains mineurs arrivent sans savoir respecter aucune règle, se montrent incapables de manger à table ou bouleversent les habitudes. Marylène a souhaité écrire, pour partager son expérience et transmettre un message d'espoir. Après un premier ouvrage en 2018, Rencontres en famille d'accueil, elle travaille sur son deuxième volume. Pour les autres professionnels, mais aussi pour les enfants : « J'ai envie de leur dédier ces mots, leur dire à quel point je les trouve courageux. »

NT3 6124Marylène Garnon

« Être assistant familial, c'est accueillir chez soi, dans sa maison, avec sa famille, des enfants qui sont placés par le juge des enfants et qui ne peuvent pas vivre auprès de leurs parents pour différentes raisons. Il peut s'agit d'un placement judiciaire pour protéger l'enfant, par exemple en cas de maltraitance, ou d'un placement administratif en accord avec les parents, s'ils sont en difficulté et demandent de l'aide au Département.
Je crois qu'on ne peut pas arriver dans ce métier en se disant que c'est facile, et que parce qu'on va donner de l'amour, un enfant, une maison, des loisirs, tout va très bien se passer. Il faut avoir en tête que ça peut être compliqué, que tout ne sera pas simple. Mais dans ce cas, on peut être soutenu, écouté, il y a des moyens pour tenir bon et pour y arriver. J'avais envie de transmettre ce message. »

Crédit photos : Frédéric Chambert

+ d'infos

Découvrir l’ouvrage Rencontres en famille d'accueil

Le Département de la Loire est à la recherche de familles d’accueil dans le cadre de la protection de l’enfance. Le métier d’assistant familial vous intéresse ? Retrouvez les démarches à effectuer pour obtenir un agrément sur www.loire.fr/assfam

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +