facebook-logotwitter-logorss-logoinstagram

Trésors d'Archives

Des dessins attrayants pour les costumes et décors de la Comédie de Saint-Etienne

Décor de "L’Ours" de Tchekov par Paule Gaillard (saison 1954/1955). Costume d’Irakli le bandit du "Cercle de craie caucasien" de Bertolt Brecht par Abdel Kader Farah (saison 1956/1957). Costume de Cassandre pour "Les Troyennes" d’Euripide par Ouria Khouhli (saison 1993/1994).

Archives départementales de la Loire, cote 8 ETP 368

Décor de L’Ours de Tchekov par Paule Gaillard (saison 1954/1955).

Cote : 8 ETP 368

Analyse matérielle : peinture sur papier, gouache et pastel, 32,5 x 25 cm

Pour voir le document en ligne : cliquez ici

 

 


Archives départementales de la Loire, cote 8 ETP 404

Costume d’Irakli le bandit du Cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht par Abdel Kader Farah (saison 1956/1957).

Cote : 8 ETP 404

Analyse matérielle : crayon fusain sur papier, 32,50 x 50,5 cm

Pour voir le document en ligne : cliquez ici


Archives départementales de la Loire, cote 8 ETP 969

Costume de Cassandre pour Les Troyennes d’Euripide par Ouria Khouhli (saison 1993/1994).

Cote : 8 ETP 969

Analyse matérielle : aquarelle sur papier, 21 x 29,7 cm

Pour voir le document en ligne : cliquez ici


Ces illustrations de costumes et décors font partie d’un ensemble iconographique déposé aux Archives départementales par la Comédie de Saint-Étienne. Ces documents sont d’une très grande valeur car ils permettent de suivre l’élaboration des mises en scène depuis la création de la Comédie en 1947. En effet, à l’époque de Jean Dasté, aucune représentation n’était filmée et les dessins des décors et costumes sont un élément essentiel pour la mémoire du théâtre qui reste un art de l’éphémère. Ils donnent la tonalité des spectacles qui seront montés et montrent le talent indéniable des dessinateurs. Ces artistes ont collaboré à d’autres spectacles de la Comédie, Abdel Kader Farah et Paule Gaillard à l’époque de Jean Dasté et Ouria Khouhli à celle de Daniel Benoin.  

Rappelons que la Comédie de Saint-Étienne a été créée par Jean Dasté. Cet homme de théâtre est appelé par la municipalité stéphanoise en 1947. Il fonde cette institution, bientôt reconnue comme centre dramatique national. Pendant 23 ans, Jean Dasté va éveiller un public populaire au théâtre. La troupe se déplace sur les routes, transportant ses décors et ses costumes. Les spectateurs découvrent une programmation très diversifiée. Notons la présence de Tchekov au répertoire. L’Ours, pièce en un acte de l’écrivain russe, interprétée durant la saison 1954/1955, est une farce enlevée et drôle où l’argent et l’amour tiennent une grande place. Elle met aux prises une veuve et un homme jeune, tous deux propriétaires terriens. Bertolt Brecht figure aussi comme auteur joué. Le Cercle de craie caucasien, œuvre importante du dramaturge allemand tirée d’une légende orientale, connaîtra un grand succès en province, à Paris et à l’étranger : plus de 140 représentations devant pas loin de 100 000 spectateurs sur trois saisons entre 1956 et 1959.

Daniel Benoin prend la direction de la Comédie en 1978 jusqu’en 2001, avec de nombreuses créations qui feront date : notamment les Troyennes d’Euripide, pièce sur le sort des dernières survivantes de Troie après la prise de la ville par les Grecs, en partie transposée à l’époque contemporaine, qui sera jouée notamment avec des actrices tunisiennes incarnant les captives troyennes (saison 1993/1994).



Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +