facebook-logotwitter-logorss-logoinstagram

Trésors d'Archives

Le Grand Pont sur la Loire

Maquette du Grand Pont sur la Loire au 1/200e situé entre les communes d’Andrézieux-Bouthéon et Saint-Just-Saint-Rambert. Elle a été réalisée à l’occasion de la construction du grand pont sur la Loire initiée en 2004, sous la direction de la Délégation aux Infrastructures du Conseil général de la Loire. Le maquettiste est Alain Parent.

Archives départementales de la Loire, cote 3074 W 1

Cote : 3074 W 1

Analyse matérielle : maquette en plastique, cloche en plexiglas, 115 x 197

Pour voir les photographies des détails de la maquette : cliquez ici


Les Archives départementales conservent plusieurs maquettes de bâtiments, d’équipements créés ou rénovés dans la Loire, qui sont des témoignages visuels précieux de l’urbanisme et des infrastructures. La maquette du Grand Pont sur la Loire est particulièrement soignée. Nous reconnaissons bien l’environnement végétal verdoyant, le fleuve franchi et l’architecture de cet ouvrage d’art de grande envergure et de conception originale avec ses deux pylônes en V inversé.

La construction du Grand Pont sur la Loire s’inscrit dans la compétence voirie du Département et plus particulièrement dans la réalisation de la déviation de la RD498 entre l’A72 et Bonson. Il s’agissait de diminuer les temps de parcours pour les trajets entre plaine et Monts du Forez d’une part et Saint-Étienne d’autre part. Pour la première fois, ce sont  des Ligériens, par l’intermédiaire d’un vote sur le site internet loire.fr (près de 1 600 votants) en novembre 2004 qui ont choisi le style architectural du pont. Le résultat du vote  a conduit le Département à opter pour un pont suspendu à portique triangulaire. Ce choix permet de franchir le site et le fleuve sans appui intermédiaire, préservant ainsi la végétation des berges.

L’opération qui a débuté en janvier 2006, s’est déroulée sur trois ans en plusieurs étapes : terrassement, fondations, construction des parties en béton et des charpentes métalliques… La mise en service a eu lieu le 15 décembre 2008.

Il faut souligner que le chantier a été soucieux de l’environnement. Une surveillance a été assurée avec le site de captage d’eau potable. La peinture des câbles a été effectuée au pinceau pour éviter les projections. Des bacs ont été installés sur tout le chantier pour piéger les polluants.

L’organisation de l’opération a été menée en équipe par trois intervenants : la Délégation aux infrastructures du Conseil général sous la responsabilité de Jean-Paul Scalliet, l’architecte du bureau d’études Strates et le bureau d’études Quadric.

Quelques chiffres

Coût de l’opération à 24 millions d’euros, 21 mois de travaux, 60 personnes employées sur le chantier,  3000 m3 de matériaux, 4 030 t d’acier, 270 m de long, 38 m de haut, 21 m de large, 2 fois 2 voies, trafic évalué à 16 000 véhicules par jour.



Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +