FOCUS
Novembre-Décembre 2019
COOPÉRATION

Rapprochement Loire - Haute-Loire

Des bassins de vie proches, une histoire commune, une vision partagée des territoires… Le 24 octobre, la Loire et la Haute-Loire ont officialisé leur entente interdépartementale. Une démarche unique en France, qui vise à mieux servir les habitants. Les explications du président ligérien Georges Ziegler.

En quoi consiste le rapprochement entre la Loire et la Haute-Loire ?

Il s'appuie sur le constat d'une certaine similitude de vues, d'un socle de valeurs communes et de proximités évidentes. Cette identité est basée sur des qualités que nous partageons, je pense à l'authenticité par exemple. Le rapprochement entre la Loire et la Haute-Loire permettra de mutualiser des moyens supplémentaires, de mieux répondre aux attentes de la population et de faire en sorte que ces deux Départements puissent mettre en place des actions collectives dans des domaines variés.

Quelles en sont les motivations ?

Nous ne sommes pas animés par une motivation financière. Bien sûr que si nous pouvons réaliser quelques économies en faisant des achats groupés, de la mutualisation ou en rationalisant certaines activités, nous nous en réjouirons. Mais c'est surtout le bienêtre et la satisfaction des besoins de la population qui nous guident.

Concrètement, comment va se manifester cette coopération ?

Nous avons listé des actions à initier dans plusieurs domaines. Ce chemin sur lequel nous nous engageons, nous ne l'effectuons pas en courant mais à petits pas, avec la volonté d'aller loin. Il ne s'agit pas forcément d'aller vers une fusion, mais avant tout de bâtir une entente.

"Regarder ce que fait son voisin, c’est souvent s’enrichir."

Elle va s'exprimer dans de nombreux domaines : culture, sport, logement social, voirie, déneigement, services de secours à la population. Sans oublier le numérique, l'agriculture ou encore l'alimentation en eau, pour envisager des solutions qui porteront leurs fruits à moyen et à long terme.

Pouvez-vous nous donner un exemple de mutualisation ?

Je pense aux Services départementaux d'incendie et de secours (SDIS), avec des directeurs qui connaissent chacun très bien le territoire de l'autre. Ils ont ainsi pu mettre en place ensemble des formations, réaliser des achats groupés de matériel... Ils auront aussi la possibilité d'imaginer des services communs pour répondre de façon plus efficace aux besoins des citoyens.

Quelle suite envisagez-vous ? Une fusion est-elle possible ?

Nous souhaitons marcher sans préjuger de l'avenir.  Ce futur, il sera ce que les Ligériens et Altiligériens veulent en faire. Une fusion ne m'effraierait pas. Mais est ce que les femmes et les hommes de ces deux territoires disposent de suffisamment d'éléments communs qui leur tiennent à cœur pour faire ce pas ? Je n'en sais rien. Il ne faut pas bousculer l'histoire et les usages, les coutumes, les modes de vie, par contre, il faut en tirer profit pour aller vers la modernité. Et la modernité aujourd'hui, c'est peut-être de travailler plus en coopération.

Cette entente interdépartementale en entraînera-t-elle d'autres ?

Nous devons fonctionner en bassins de vie. D'autres coopérations sont possibles, peut-être moins fortes qu'avec la Haute-Loire : chacun doit y trouver son profit. Des gens fantastiques se trouvent à nos portes et nous voulons montrer qu'il existe une cohésion et une solidarité entre les Départements. Cette coopération avec la Haute-Loire n'exclut pas des rapprochements avec d'autres Départements limitrophes.

Avec lesquels par exemple ?

Je pense à la Saône-et-Loire, entre autres, pour l'itinéraire des sites clunisiens, ou au Rhône pour les zones frontalières. Nous avons aussi des actions à mener avec le Puy-de-Dôme, l'Allier, la Drôme et l'Ardèche. Enfin, nous nous réjouirons des actions qui pourraient être entreprises par la Haute-Loire avec d'autres Départements, comme le Cantal, le Puy-de-Dôme et l'Ardèche. C'est l'union des départements qui apportera une meilleure cohésion territoriale.

Crédit photo : Fabrice Roure

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +