FOCUS
Janvier-Février 2020
ENVIRONNEMENT

À l’heure du zéro déchet

MÉNAGE, CUISINE, MAQUILLAGE, HYGIÈNE… LES DÉCHETS SONT PARTOUT ! DE PLUS EN PLUS DE CITOYENS TROUVENT DES ALTERNATIVES ET CONÇOIVENT MÊME LEURS PROPRES PRODUITS. DE NOMBREUSES ASSOCIATIONS LIGÉRIENNES LIVRENT AUSSI DES CONSEILS PRATIQUES. UN MODE DE VIE QUI SÉDUIT TOUTES LES GÉNÉRATIONS !

C'est un terme que l'on entend à chaque coin de rue. Le zéro déchet ne consiste pas seulement à réduire le volume de sa poubelle. De la cuisine au jardin, en passant par la salle de bains, c'est une multitude de gestes du quotidien. « Ça paraît simple mais cette approche n'est pas innée dans notre société de surconsommation », souligne Frédérique Ambert, adepte de cette démarche. Pourtant, la volonté de réduire les déchets pour un monde plus sain, une meilleure santé et un budget allégé est aujourd'hui omniprésente. Les Français comme les Ligériens changent leurs habitudes de consommation. Et de nombreuses associations organisent des ateliers pour les accompagner.

DES ASTUCES POUR LA PLANÈTE

Au Comptoir de Campagne à Luriecq, les équipes des associations Zéro déchet Saint-Étienne et Forez expliquent comment fabriquer son dentifrice. « Il y a ainsi zéro toxicité ! Il existe de multiples petites astuces pour créer ses produits et aujourd'hui de nombreuses structures vous guident dans l'aventure. » Et il n'y a pas de mauvais comportements, seulement de la méconnaissance. « Ce n'est pas une mode hippie, c'est un autre mode de vie. Il suffit de regarder ce que faisaient nos grands-parents, nos arrièregrands- parents. » Mais le zéro déchet ne s'adopte pas en un claquement de doigts. Les habitudes se prennent au fur et à mesure du temps. « Et ne jamais forcer les autres ! Je crois en la pédagogie vertueuse... » Alice conçoit ses propres lessives et Frédérique réalise ses baumes et cosmétiques depuis quelques années avec des ingrédients naturels. À la MJC de Saint-Just Saint-Rambert, des jeux sensibilisent les enfants aux impacts des déchets sur l'environnement. Souvent, ce sont ces derniers qui attirent l'attention des parents.

DES GESTES ÉCORESPONSABLES

Collectivités, associations, etc., réduisent aussi la production de détritus et favorisent leur recyclage. Le Département de la Loire mène des actions pour réduire le gaspillage : au sein des collèges, par exemple, les élèves adoptent les bons gestes alimentaires. Le zéro déchet mise aussi sur le réemploi à travers les réseaux de ressourceries*. Parmi elles, la Loire compte Chrysalide à Saint-Étienne et Acora à Roanne. Des supermarchés coopératifs comme La Fourmilière ou des lieux de restauration responsables tels que La Fabuleuse Cantine ont la cote sur Saint-Étienne. À Riorges, le Repair Café répare les objets du quotidien. Quant aux commerces, ils incitent la clientèle à réduire les emballages pour le vrac. Pour Frédérique, le zéro déchet « c'est amener systématiquement son sac pour faire ses emplettes ». Pour vos piqueniques, Mon joli bol propose des couverts en noix de coco... Bref, de nombreux acteurs locaux multiplient les actions en faveur de l'environnement. Quand est-ce que vous vous y mettez ?

* Réparation d’objets et achats d’occasion.

Crédit photos : Fabrice Roure

+ d'infos
Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +