Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche Aller à la page Accessibilité Aller à l'accueil
FOCUS
IREIS : UN PARCOURS TOP DANS LA CARRIÈRE SOCIALE
Mars-Avril 2020
ENSEIGNEMENT

IREIS : Un parcours top dans la carrière sociale

Les inscriptions sur Parcoursup sont ouvertes ! Confronté à un fort besoin de recrutement de travailleurs sociaux, le Département soutient l’Institut régional et européen des métiers de l’intervention sociale (IREIS) à Firminy. Objectif : développer l’apprentissage et les inscriptions post-bac.

L’amphithéâtre de l’IREIS de la Loire à Firminy sera bientôt trop petit ! Aux formateurs et aux étudiants qui viennent assister aux cérémonies de remise de diplômes se joignent désormais les employeurs, à la recherche de candidats pour des postes d’assistants sociaux et d’éducateurs spécialisés. Et les étudiants de l’IREIS, passionnés et motivés, sont aussi exigeants et difficiles à débaucher. « Ils ont l’embarras du choix et certains privilégient les contrats courts pour accumuler de l’expérience et faire progresser leur carrière », explique la directrice, Annick Fanget.

L’APPRENTISSAGE SE DÉVELOPPE

En pleine campagne de recrutement pour ses filières de formation, d’apprentissage et de professionnalisation, l’IREIS de la Loire essaie de convaincre les employeurs de cornaquer ces jeunes dès leurs années d’études. « Nous pouvons augmenter les effectifs de nos filières d’apprentissage et de formation professionnelle pour répondre à leur besoin de recrutement. » Premier employeur de travailleurs sociaux dans la Loire, le Département est à ce titre un partenaire phare de l’IREIS dont il accueille chaque année plusieurs dizaines de stagiaires et d’apprentis. Il a signé une convention cadre « site qualifiant » avec l’IREIS afin que l’institut reçoive ses élèves dans les meilleures conditions.

DES CARRIÈRES REVALORISÉES

Une démarche volontariste qui fait écho à une revalorisation des carrières sociales par les pouvoirs publics. « Les assistants sociaux sont depuis deux ans des cadres A », renseigne Annick Fanget, « et l’équivalence de leur diplôme avec le grade licence va être mise en place pour la promotion 2020-2023. » Ces mesures visent à reconnaître la difficulté du métier d’assistant social, qui requiert à la fois des compétences administratives, des qualités humaines et une solide vocation. « Les carrières de travailleurs sociaux sont méconnues », déplore la directrice. « Un tiers de nos élèves parviennent à des postes d’encadrement et de direction. Nous délivrons des diplômes de niveau bac+5 mais beaucoup de bacheliers l’ignorent. » Les travailleurs sociaux peuvent aussi se tourner vers la formation et l’enseignement, à l’instar d’une dizaine d’agents du Conseil départemental, qui interviennent régulièrement lors des formations de l’IREIS. Ils transmettent aux élèves leur expérience au sein du Département, dont 64 % du budget de fonctionnement est attribué à l’action sociale en 2020, mais surtout leur appétence pour les problèmes humains. « Avec la volonté et les qualités humaines, tous nos élèves peuvent réussir une carrière dans le social, bacheliers généraux et technologiques », conclut Annick Fanget. « À l’IREIS, nous ne regardons pas la filière de provenance des candidats, mais leur maturité et leur motivation. »

Crédit photo : Fabrice Roure

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :