DOSSIER
Juillet-Août 2020
ÉCONOMIE

L’agriculture a tout bon

Ils ont développé des trésors d’adaptation durant la crise sanitaire. Les agriculteurs ont su exploiter les circuits courts… pour mieux nous faire apprécier les produits de la Loire ! REPORTAGE.

38%, C’EST LA PROPORTION D’EXPLOITATIONS AGRICOLES PROPOSANT DES CIRCUITS COURTS DANS LA LOIRE.Vous les avez (re)découverts pendant le confinement. En première ligne pour remplir nos paniers, les agriculteurs nous ont montré leur réactivité et leur solidarité après la suspension de marchés, en assurant par exemple des livraisons à domicile ou des drives éphémères. L’occasion d’apprécier tout le caractère de notre territoire, dans notre assiette… et la sympathie de ceux qui façonnent nos paysages par leur culture ou élevage. Une révélation pour de nombreux Ligériens. « Je me suis rendu compte qu’une ferme se trouvait à 5 minutes de chez moi, avec des produits de qualité, se réjouit Audrey. Je mange plus sainement et je ne dépense pas plus. » Comme cette mère de famille, les consommateurs sont nombreux à avoir opté pour les circuits courts.

UN BOL DE SAVEURS, DE COULEURS… OU D’AIR

Il faut dire que notre département est très bien doté côté ressources ! Ses deux principales filières sont le lait et la viande bovine. Il a aussi la chance de développer des productions variées : arboriculture, maraîchage, vignobles et même du safran… qui permettent de s’approvisionner localement dans le respect des saisons. Cette année, les agriculteurs offriront aussi à certains une pause nature, à quelques kilomètres de chez nous. Beaucoup vont repenser leurs vacances et expérimenter le tourisme rural pour quelques nuitées ou des découvertes de la ferme en famille, comme la traite des vaches. De quoi nous offrir un peu d’évasion en profitant des ressources du terroir… tout en nous reconnectant à nos racines.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le Département de la Loire aide les agriculteurs, notamment pour la transformation et la vente directe, avec un budget en 2019 de 50 000 euros. 
Il soutient également les organisations professionnelles de plusieurs filière de la Loire comme la fourme de Montbrison, les vins du Forez et du Roannais, les veaux du Velay, la rigotte de Condrieu, la filière piscicole, etc.

QUI SONT LES AGRICULTEURS DE LA LOIRE ?

DÉCOUVREZ LE VISAGE DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE NOTRE DÉPARTEMENT ET TROUVEZ LES CIRCUITS COURTS À PROXIMITÉ DE CHEZ VOUS.

5 700
exploitations au total pour 10 700 actifs (RGA 2010).
35 %
des agriculteurs ont moins de 40 ans en Auvergne-Rhône-Alpes. L’âge moyen des agriculteurs s’élevait à 48 ans en 2010 et pourrait atteindre 53 ans en 2020.
25 %
des chefs d’exploitation sont des femmes.

80
installations par an dans la Loire dont 1 projet sur 2 avec une partie en vente direct.
25 %
des chefs d'exploitation sont des femmes.
Les circuits courts dans le 42,
ce sont : 
- 24 AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne).
- 19 magasins de producteurs. 
- 100 marchés de plein vent environ.

 

Crédit photo : Pierre Grasset

+ d'infos
Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +