SOLIDARITE

GESTE ADMIRABLE - 100 viennoiseries offertes aux pompiers ligériens

Adeline et Nicolas Riselde, propriétaires de la boulangerie l'Epi Vallaud, à La Valla-en-Gier, ont offert des croissants et pains au chocolat aux hommes du feu venus lutter contre l'incendie qui s'est déclaré dans le Pilat début septembre.

Trente-cinq hectares de forêt sont partis en fumée le premier week-end du mois de septembre sur les hauteurs de La Valla-en-Gier, au lieu-dit Maisonnette. Un incendie d'une rare intensité que les 200 pompiers ligériens mobilisés ont eu du mal à circonscrire malgré le soutien logistique des départements de l'Ardèche, de la Haute-Loire et du Rhône, et l'appui aérien de deux canadairs. Installés à La Valla-en-Gier, sur la place du village, Adeline et Nicolas ne pouvaient rester insensibles à la catastrophe qui se déroulait sous leurs yeux. Ils ont décidé, à leur manière et de façon totalement désintéressée, de soutenir l'opération.

100 viennoiseries contre 40 habituellement

C'est ainsi que le couple de boulangers n'a pas hésité à mettre la main à la pâte pour régaler les hommes du feu qui ont lutté contre les flammes du 4 au 8 septembre. Comme le précise Adeline: "Mon père était pompier et je baigne dans ce milieu depuis mon enfance. Lorsque que je suis passée en voiture, près du barrage de la Rive, j'ai vu une camionnette d'intervention garée sur le bord de la route. Je me suis arrêtée et j'ai spontanément proposé aux pompiers présents de leur préparer des viennoiseries pour leur donner des forces. Ils voulaient me payer et j'ai dû beaucoup insister pour qu'ils acceptent ma proposition sans contrepartie. Il me semblait normal d'apporter mon soutien à ces héros du quotidien qui prennent des risques pour nous sauver."  Et d'ajouter: "Mon mari s'est levé deux heures plus tôt que d'habitude, à minuit, pour façonner 50 croissants et 50 pains au chocolat au lieu des quarante confectionnés en temps normal. Ce fut un sacré défi que nous sommes fiers d'avoir relevé." Un pompier est venu récupérer sa précieuse marchandise au magasin, le mardi 8, avant de la distibuer à ses collègues sur le terrain. Une belle et gourmande initiative ligérienne.

©️ Adeline Riselde

 

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :