Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche Aller à la page Accessibilité Aller à l'accueil
À VOS CÔTÉS
Janvier-Février 2021
ACCOMPAGNEMENT

Écrivain numérique social : une e-assistance contre l'exclusion

De plus en plus de démarches administratives se font exclusivement sur internet. Mais de nombreux ligériens, suivis par les services sociaux du département, ont besoin d’une assistance pour les accomplir. C’est la mission des écrivains numériques sociaux.

Podcast - À vos côtés

Faire une demande de logement social, d’assurance retraite ou de renouvellement de titre de séjour… Qui ne s’est pas déjà entendu dire : « C’est simple, le formulaire à remplir est en ligne. » C’est pourtant un défi pour de nombreux demandeurs de droits qui n’ont pas accès à l’outil informatique ou ne le maîtrisent pas correctement. Qu’il s’agisse de personnes âgées, en situation de grande précarité ou étrangères, elles ont souvent le réflexe de demander de l’aide à un assistant social, voire de ne pas demander. Les travailleurs sociaux de la Loire comptent désormais dans leurs rangs des spécialistes du web et des démarches administratives : les écrivains numériques sociaux. Ils complètent les équipes d'accueil social et contribuent à étayer les travailleurs sociaux qui se recentrent sur les missions d'accompagnement. Pierrick, qui exerce à Saint-Étienne, a commencé sa mission en juin, à l’issue du premier confinement sanitaire, et a tout de suite reçu des sollicitations de ses collègues : « La demande est présente : je ne suis pas seulement sollicité pour des usagers qui ne maîtrisent pas l’informatique. Certains en sont tout à fait capables mais ils craignent de mal faire. Ils ont besoin d’être accompagnés car les enjeux sociaux et financiers de voir leur démarche aboutir sont énormes. »

UN HUMANISME INDISPENSABLE

Les écrivains numériques ont conscience des risques qui pèsent sur leur public et… sur leurs épaules ! « Nous faisons signer un mandat à l’usager afin de ne pas être tenus responsables d’une erreur dans ses déclarations », explique Laëtitia, qui exerce dans le Gier et le Pilat. À l’écoute des aidants numériques, l’État cherche des solutions pour reconnaître leur statut et protéger leur fonction car il s’est engagé à dématérialiser toutes ses procédures d’ici 2022. Mais cette numérisation au pas de course ne se fera pas sans l’assistance des écrivains numériques. En effet, selon l’INSEE, toutes catégories sociales confondues, 17 % des Français sont atteints d’illectronisme. Il s’agit de la difficulté, voire de l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques. Sévérine et Laëtitia, qui réalisent des permanences dans tout le Forez et le Roannais, jugent que la numérisation ne supplantera jamais l’humain : « Nous-mêmes, les écrivains numériques sociaux, nous sommes parfois frustrés de ne pas avoir un interlocuteur humain lorsque nous remplissons certaines démarches. Si nous ne fournissons pas une assistance à notre public, les chances sont réelles qu’ils renoncent purement et simplement à faire valoir leur droit. C’est une question d’équité ! » Signataire d’une convention de 3 ans avec l’État en 2019, le Département de la Loire s’est d’ores et déjà lancé dans le recrutement de deux écrivains numériques sociaux supplémentaires afin de répondre à la demande des usagers.

30 lieux d'accueil sont répartis sur tout le territoire afin de se rapprocher des Ligériens.310
interventions réalisées depuis le lancement du dispositif en juin.
2022 l'année butoir à laquelle l'État aura complètement dématérialisé ses démarches administratives.

berlierSolange BERLIER
Vice-présidente chargée de l'action sociale

"Le Département est l'interlocuteur naturel des demandes d'accès aux droits. Les écrivains numériques sociaux sont indispensables à la lutte contre la fracture numérique et à un accès équitable aux prestations sociales des Ligériens les plus fragiles."

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :