[DOSSIER] L'essor de la forêt

Filière bois. Plus qu’un écosystème, la forêt est aussi une des richesses de notre département. Une ressource en plein essor à découvrir.

Les podcasts de l'article

Émission de la radio RCF

La filière forêt-bois représente 1 800 entreprises dans la Loire soit 7 000 emplois La filière forêt-bois connaît un fort dynamisme, tout particulièrement dans notre département. Les arbres recouvrent près d’un tiers de notre territoire, avec un taux de boisement de 31 %. Une ressource précieuse pour de nombreux propriétaires et professionnels : si 4 % de la forêt est publique les 96 % restants appartiennent à des privés. Au coeur du développement durable, elle présente de nombreux atouts. Elle contribue à la préservation de l’environnement, au stockage du carbone, à la préservation de l’eau, des paysages et de la biodiversité. Elle participe également au bien-être des citoyens en leur offrant un espace de loisirs. Gérée durablement, elle constitue un cercle vertueux pour l’économie ligérienne. Elle produit le matériau bois, utilisé dans de très nombreux champs de notre vie quotidienne : mobilier, énergie, construction… Sur les 36 millions de m3 de bois sur pied, 420 000 m3 de bois d’œuvre résineux sont récoltés par an et génèrent 172 000 m3 de sciage. La Loire occupe ainsi la troisième position régionale dans ces domaines.

L’OR VERT LIGÉRIEN

À l’échelle de l’Hexagone, la surface de la forêt a presque doublé depuis 1830. Une croissance qui traduit bien les enjeux de cette filière. Elle offre plusieurs milliers d’emplois locaux et contribue à la vitalité des zones rurales. Le Département a mis en place un plan de soutien ambitieux, notamment pour favoriser l’installation de nouveaux exploitants et recruter de la main d’oeuvre, recherchée activement. Les propriétaires bénéficient d’une importante augmentation des cours du bois sur pied, par exemple pour le douglas et le chêne. Pour les entreprises de la première transformation, les carnets de commande sont pleins avec six mois de délais annoncés côté consommateur. Et les projections jusqu’en septembre 2022 sont tout aussi florissantes. Bref, la Loire n’a pas fini de montrer de quel bois elle se chauffe…

P18 AlineDuverger AD bonusweb ALINE DUVERGER EST PRÉSIDENTE DE FIBOIS42 (EX INTERFORÊT BOIS42). ELLE ÉVOQUE LA FILIÈRE LIGÉRIENNE.
« UNE DES PLUS ANCIENNES FÉDÉRATIONS DE FRANCE »

Pouvez-vous nous présenter Fibois42 ?

Depuis 40 ans, cette association fédère tous les professionnels du bois avec une étendue très grande : propriétaires et exploitants forestiers, entrepreneurs de travaux forestier, transporteurs de grumes, scieurs (en amont) mais aussi en aval avec les charpentiers, menuisiers, architectes, ingénieurs bois ou encore designers. Elle fête ses 40 ans cette année.

Quelles sont les particularités de la Loire ?

Notre territoire est fortement boisé et offre presque autant de feuillus que de résineux. On compte un grand nombre de propriétaires privés et de petites entités. C’est à la fois une richesse est une complexité, d’où l’intérêt de se fédérer.

Quels enjeux pour 2022 ?

Les perspectives de développement sont très importantes, entre autres avec les nouvelles règles thermiques RE 2020, qui sont une chance extraordinaire pour le bois grâce à son très bon bilan carbone. Il pose aussi la question de la transmission et va quelque peu à l’encontre de la culture actuelle de l’instantanéité : quelqu’un qui plante des arbres ne les plante jamais pour lui, il faut attendre 45 ans pour avoir un bois adulte utilisé en charpente, soit une transmission à deux générations. Aujourd’hui, nous rechercherons beaucoup de main d’œuvre en amont mais aussi en aval avec des métiers connectés avec la nature et entre eux, aux valeurs fortes.

+ D’INFOS
www.fibois42.org

Jean-François Chorain Jean-François CHORAIN
Conseiller départemental délégué au soutien à la filière forêt-bois

La filière forêt-bois a trois grandes fonctions : tissu économique, qualité environnementale et espace de vie sociale. Riche d’une diversité de savoir-faire présents sur l’ensemble du territoire, le plus souvent non délocalisables, elle contribue à lutter contre le changement climatique. Pour la période 2021-2027, le Département a instauré un plan d'actions en neuf dispositifs dirigés vers les principaux acteurs de la filière : création et rénovation des dessertes forestières, accès au foncier forestier, aide au reboisement et aux travaux, soutien à l’installation de nouvelles entreprises de travaux forestiers, etc.

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :