facebook-logotwitter-logorss-logoinstagram

Retour à la liste

L’accueil familial des personnes âgées et handicapées

L’accueil familial permet à des particuliers d’accueillir à leur domicile et à titre onéreux, des personnes en situation de handicap ou de dépendance. Garanti par un agrément délivré par le Département, l’accueil familial vise à apporter un soutien à domicile aux personnes concernées, en leur organisant un cadre de vie convivial et un nouveau "chez-soi". Une rémunération est versée à l’accueillant en contrepartie du service effectué.

L'accueil familial constitue une alternative à la vie en institution pour les personnes âgées ou handicapées. L'accueil peut être temporaire ou permanent, à temps complet ou non.

 

Comment devenir accueillant familial ?

L'agrément peut être accordé à une personne ou à un couple domicilié dans la Loire. Les conditions de l'agrément sont déterminées dans le contrat d'accueil d'un commun accord entre les parties. Elles doivent respecter les attentes de chacun et maintenir l'autonomie de la personne accueillie.

Télécharger le Guide de l'accueil familial des personnes âgées et personnes handicapées

 

Qui peut être accueilli ?

L'accueil familial s'adresse :

  • aux personnes âgées de plus de 60 ans
  • aux adultes dont l'incapacité est reconnue par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH)

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
Retour à la liste
Actualités
SEMAINE BLEUE
Les seniors invités à découvrir les sentiers du col des Brosses

Le président du Département Georges Ziegler et la vice-présidente chargée de l'agriculture Chantal Brosse ont inauguré jeudi 10 octobre les aménagements des trois sentiers de la forêt départementale du col des Brosses, en présence du maire de la Valla-sur-Rochefort, Thierry Chavaren, du conseiller départemental Jean Bartholin, de seniors et de résidents d'EHPAD.

ALIMENTATION
Consommation de lait cru : rappel des précautions à prendre

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes ainsi que les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées, voire hospitalisées.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +