L’enseignement artistique dans la Loire

Depuis 2007 et l’adoption d’une version initiale du Schéma départemental de développement des enseignements artistiques, le Département de la Loire mène une politique volontariste en faveur des enseignements artistiques afin de permettre à chaque habitant de bénéficier d’une offre culturelle riche et diverse.

Le Département de la Loire se veut le garant d’une accessibilité de l’offre et de la qualité des enseignements artistiques avec la musique, la danse et l’art dramatique et du déroulement des examens départementaux avec chaque année 1 000 candidats.

Les écoles d'enseignement artistique

Dans la Loire, 35 000 à 40 000 personnes pratiquent la musique en amateur ou en professionnel, soit près de 5% de la population. Un peu plus de 11 200 élèves fréquentent une école de musique. Le département compte pas moins de 62 établissements d'enseignement artistique dont 5 conservatoires, dont celui de Saint-Étienne qui exerce un rayonnement à l’échelle de toute la région. La Maîtrise de la Loire, créée en 1992, accueille également chaque année 150 filles et garçons de la 6e à la terminale, pour suivre un enseignement adapté autour du chant choral. À cela s’ajoutent environ 3 300 adhérents des sociétés musicales, harmonies, fanfares et autres orchestres et plus de 500 groupes de musiques actuelles. 

Les établissements d'enseignement artistique
Carte de la Loire divisée en 3 zones géographiques : zone 1 autour de Roanne, zone 2 autour de Montbrison, zone 3 autour de Saint-Étienne Hors Loire Montbrison Roanne Saint-Etienne

La musique pour tous

L’apprentissage de la musique, de la danse ou de l'art dramatique est une activité très formatrice : en plus de développer le sens artistique, elle permet de s’épanouir, d’exprimer ses émotions et de vivre de vrais moments de convivialité. De la fanfare du village au concours de slam, du rock avec les potes dans le garage de papa, maman au piano classique, la pratique musicale est multiple… C’est bien pour cela qu’elle reste aujourd’hui encore la première pratique culturelle des Français ! Plaisir amateur ou véritable vocation professionnelle, classique, jazz, rock ou folklorique, la pratique musicale passe par l’apprentissage des bases.

Jardin musical (à partir de 5 ans)L’éveil et l’initiation pour les plus jeunes

Destiné aux enfants de 5-7 ans, l’éveil musical vise à développer la sensibilité sensorielle, corporelle et vocale. Il remplit plusieurs objectifs :

  • Former l’oreille,
  • Développer la curiosité, l’expression et l’imaginaire,
  • Proposer des clés pour choisir des activités musicales plus spécialisées.

1er cycle (à partir de 7/8 ans)Le 1er cycle : Une phase d’engagement

Au début collective, la pratique instrumentale ou vocale est peu à peu complétée par une pratique individuelle. Ce cycle poursuit plusieurs objectifs :

  • Faire connaissance avec l’établissement et son offre,
  • Acquérir des réflexes fondés sur la qualité du geste, de l’écoute intérieure et des autres,
  • Trouver un équilibre entre l’oral et l’écrit, l’improvisation, l’imitation, la mémorisation et la lecture,
  • Commencer à construire ses perceptions et un vocabulaire musical,
  • Écouter des oeuvres dans un contexte de spectacle.

Délivré par le Département de la Loire, le Certificat de fin de 1er cycle s’obtient par l’addition de trois modules : formation musicale, pratique instrumentale et pratique collective. Ils peuvent être acquis indépendamment et sur plusieurs années.

2e cycle (à partir de 11/12 ans)Le 2e cycle : Approfondir les acquis

Cette étape prolonge les enseignements du 1er cycle dans une perspective d’équilibre entre les disciplines ; elle favorise aussi l’accès à une autonomie musicale. L’enseignement individuel est au moins de 45 minutes par semaine.
Les objectifs principaux de ce cycle sont :

  • S’approprier un langage musical et acquérir les bases d’une pratique autonome,
  • Être capable de tenir sa place dans une pratique collective,
  • Découvrir et explorer les différentes possibilités de son instrument,
  • Se préparer au “métier” de musicien amateur par la pratique (orchestre, harmonies, musique de chambre),
  • Développer son ouverture culturelle.

Les compétences acquises sont évaluées en fin de cycle par le Brevet départemental de 2e cycle, organisé par le Département et le Conservatoire à rayonnement régional de Saint-Étienne.
Il s’obtient par la réussite de la formation musicale ou de la pratique individuelle.

3e cycle (à partir de 16/17 ans)Et après ?

À l’issue de l’obtention du Brevet départemental de 2e cycle, trois possibilités sont offertes aux élèves :

  • Un cycle 3 de formation pratique en amateur,
  • Une formation continue ou complémentaire,
  • Un cycle d’enseignement professionnel initial.

L’enseignement du 3e cycle est assuré au sein des conservatoires agréés par l’État. Il peut être prolongé par un dernier cycle pour les étudiants souhaitant poursuivre des études supérieures.

Le réseau de l'enseignement artistique de la Loire

Au sein du REAL (Réseau de l’enseignement artistique de la Loire)
Classes de maître, journées pédagogiques, stages, formation à la direction de choeur et d’ensembles musicaux… Le Département de la Loire finance plusieurs actions de formation en direction des élèves et des professeurs du REAL mais aussi des associations de pratique amateur. 255 heures d'intervention en milieu scolaire sont financées chaque année.

En ce qui concerne  les responsables des établissements d’enseignement artistique, il est fait appel à des organismes spécialisés pour mettre en œuvre des formations qui leur sont tout particulièrement adressées.

Ces formations ont pour objectif de les accompagner dans la gestion des structures notamment au niveau des statuts, du droit du travail et de l’organisation administrative mais aussi du suivi financier.

Ces journées abordent donc toutes les problématiques que peuvent rencontrer les responsables bénévoles de ces structures pour mettre en place et exécuter leurs fonctions dans un cadre légal tant au niveau organisationnel, financier, qu’au niveau du management des enseignants. 

Dispositif "Musiques actuelles"

Pour mettre en oeuvre des parcours d'accompagnement pour les groupes amateurs des musiques actuelles ligériens, plusieurs modules de formation sont mis en place après étude des candidatures et en fonction des besoins des jeunes musiciens.

Dans ce cadre, une convention a été signée avec la ville de Saint-Étienne, et le tremplin "Nos talents sur Scène" se déroule au FIL et accueille de nombreux groupes sélectionnés.

Au nord du département, le dispositif est organisé dans le cadre du projet "Ziconord" qui a lieu chaque année dans la salle des Mardis du Grand Marais à Riorges ; celui-ci a fait l'objet d'une signature de convention avec l'agglomération roannaise et la ville de Riorges.

Aider la pratique artistique amateur

Pour de nombreux Ligériens, les pratiques artistiques amateurs constituent la première approche artistique, et parfois la seule. En favorisant l’épanouissement personnel et en participant au renforcement des liens sociaux, elles représentent un enjeu social et culturel de première importance. Le Département lui consacre trois accompagnements spécifiques :

  • Une aide au projet artistique pour la réalisation d’un spectacle annuel,
  • Une aide au festival de pratique amateur,
  • Une aide à l’achat de matériel.

Contact

Direction de la culture
Service enseignement artistique et de la pratique amateur
Tél. : 04 77 49 90 02

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :