facebook-logotwitter-logorss-logoinstagram

Saison culturelle "De villes... en villages"

Saison culturelle "de Villes... en Villages"

Vous souhaitez programmer des spectacles sur votre territoire ? Le Département vous présente la Saison culturelle " De villes... en villages " une sélection de propositions artistiques des départements de la Loire et de la Haute-Loire qui répond à la volonté de décentralisation culturelle sur notre territoire. Ce dispositif permet aux communes de la Loire d'accueillir des productions artistiques clés en main à des tarifs accessibles.

APPEL À PROJET

Vous êtes un(e) artiste professionnel(le) de la danse, de la musique ou du théâtre ?
Vous êtes implanté(e) dans la Loire ou la Haute-Loire ?
Adressez-nous une proposition de spectacle pour le catalogue de la Saison culturelle départementale 2020/2021.

Accéder au formulaire de candidature



VOUS ÊTES ORGANISATEUR : COMMENT BÉNÉFICIER DU DISPOSITIF ?

Ce dispositif s'adresse aux organisateurs d'un spectacle se déroulant sur une commune dépourvue de scène conventionnée par le Département.

Les bénéficiaires sont :

  • les collectivités ou leurs groupements,
  • les associations,
  • les organismes titulaires d'une délégation de service public,
  • les établissements sociaux et médicaux-sociaux habilités à l'aide sociale.

L'aide est attribuée dans la limite d'un quota de 2 représentations par année civile.
Le prix d'entrée au spectacle doit être fixé à partir d'1 €. (Conditions détaillées dans le catalogue)

QUEL EST LE MONTANT DE L'AIDE ?

Pour chaque spectacle, le montant de la participation financière du Département est fixé de la manière suivante, dans la limite du budget imparti :

  • Communes de plus de 3 000 habitants : 40 % du prix de vente HT
  • Communes de 1 000 à 3 000 habitants : 50 % du prix de vente HT
  • Communes de moins de 1 000 habitants : 60 % du prix de vente HT

Le coût du spectacle est indiqué dans le catalogue.

Important : L'accueil d'un spectacle peut engendrer des frais annexes (transport, restauration, hébergement, location de matériel...). Ces frais ne sont pas pris en compte dans le calcul de l'aide du Département.

COMMENT FAIRE SA DEMANDE ?

Les organisateurs font leur demande de subvention auprès du Département à l'aide du formulaire inclus dans le catalogue, accompagnée d'un RIB.

Télécharger le formulaire

 

Les délais à respecter pour effectuer cette demande sont :

  • Avant le 31 mai de l'année en cours pour les représentations se déroulant entre le 1er septembre de l'année en cours et la fin du mois de février de l'année suivante.
  • Avant le 30 novembre de l'année en cours pour les représentations se déroulant entre le 1er mars et le 31 août de l'année suivante.

Pour les établissements d'hébergement pour personnes âgées autorisés par le Département, quel que soit leur commune d'implantation, ils pourront bénéficier d'une aide financière à hauteur de 50% du montant total du prix de vente HT du spectacle.

IMPORTANT

La subvention est versée après service fait et production des pièces justificatives suivantes dans la limite de 2 mois après la réalisation de l'événement :

- Facture acquittée de la représentation,

- Article de presse (si possible),

- Bilan de satisfaction complété (inclus dans le catalogue).

Télécharger le bilan de satisfaction    


ACCUEILLIR, ORGANISER UN SPECTACLE, COMMENT ÇA MARCHE ?

Étape 1 : création d'un projet artistique et culturel en art vivant (spectacle vivant*)
Un projet artistique et culturel se prépare en amont. Il y a un certain nombre d'étapes incontournables à effectuer pour la bonne réussite de votre évènement :

  • Faire une étude de marché (bien connaître le territoire, savoir ce qui se fait dans les villes voisines, à la même période, rechercher des concurrents, définir le public cible...)
  • Décider de la date et du lieu de l'évènement
  • Vérifier les conditions techniques, de sécurité
  • Établir un budget (dépenses / recettes)
  • Définir un plan de communication

Étape 2 : contractualisation entre l'organisateur et l'équipe artistique et/ou producteur
Le coût d'accueil d'un spectacle comprend :

  • le coût plateau*,
  • les frais d'approche*,
  • les droits d'auteurs*,
  • les frais d'administration,
  • les frais de fonctionnement d'un espace scénique.

Le diffuseur* et le producteur* vont négocier sur le coût plateau et les frais d'approche. Un dialogue précis est essentiel entre la structure de diffusion et l'équipe artistique pour anticiper tous les cas de figure possibles.

Le coût plateau*
Toute personne participant à un spectacle doit être rémunérée selon la règlementation en vigueur, soit par :

  • des engagements directs (« au cachet »), dans le cas où les artistes concernés ne bénéficient pas par ailleurs d'une structure pérenne qui peut être leur employeur,
  • un achat par contrat de cession*, dans le cas d'une structure de production.

Le prix de cession est déterminé pour garantir une juste rémunération des personnels engagés dans le spectacle. Son calcul intègre un amortissement des frais de fonctionnement.

Les frais d'approche* demeurent extérieurs au cachet artistique.

Les droits d'auteurs* sont en sus et sont à la charge des structures acheteuses.

Le fonctionnement d'un espace scénique
L'organisateur veille à avoir les fiches techniques* en amont de la négociation, afin que les moyens nécessaires soient précisés et inscrits dans les contrats.

Étape 3 : organisation et communication

timeline

Communication : Site Internet, réseaux sociaux, offices de tourisme, affichage, tractage, médias (presse, radio, web, etc.)...


PRATIQUE > LE GLOSSAIRE DU SPECTACLE

Spectacle vivant
Toute représentation en public d'une œuvre de l'esprit impliquant la présence physique d'au moins un artiste, dans les domaines du théâtre, de la danse, de la musique, du cirque, des arts de la rue, du théâtre de marionnettes et d'objets et de leurs formes croisées.
[Source : EPCC Spectacle vivant en Bretagne ; Le livre blanc pour la diffusion du spectacle vivant]

Achat par contrat de cession
Le contrat de cession a pour objet de céder les droits d'exploitation à l'organisateur et est signé entre un producteur* de spectacle et un organisateur. Son objet est la fourniture, contre le versement d'une somme fixée, d'un spectacle « clé en main » monté et assumé par le producteur à l'organisateur qui met en place les conditions d'accueil du spectacle.
[Source : EPCC Spectacle vivant en Bretagne ; Le livre blanc pour la diffusion du spectacle vivant]

Coût plateau
Le coût plateau comprend l'ensemble des coûts directement liés au spectacle, c'est- à-dire : les salaires et les charges du personnel attaché au spectacle, au montage et au démontage (metteur en scène, chorégraphe, interprètes, régisseur son et plateau, lumière, administrateur de production ou chargé de diffusion lié à la représentation) + les frais de régie liés au spectacle (consommable, pressing, entretien du décor, assurances...) + les frais administratifs liés au spectacle (par exemple, cabinet comptable pour les fiches de paie).
[Source : Centre national du théâtre / Août 2016]
[Source : EPCC Spectacle vivant en Bretagne ; Le livre blanc pour la diffusion du spectacle vivant]

Frais d'approche
Correspondent aux coûts induits par les déplacements des personnes et matériel nécessaire au spectacle : principalement les frais de transport et d'hébergement.
[Source : EPCC Spectacle vivant en Bretagne ; Le livre blanc pour la diffusion du spectacle vivant]

Droits d'auteurs
Les droits d'auteur sont l'ensemble des droits dont disposent un auteur ou ses ayants droit (héritiers, sociétés de production) sur des œuvres de l'esprit originales et des droits corrélatifs du public à l'utilisation et à la réutilisation de ces œuvres sous certaines conditions.
Pour les spectacles musicaux, les droits d'auteur sont à reverser à la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique).
Pour les spectacles théâtraux, les droits d'auteur sont à reverser à la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques).
L'utilisation d'un support vidéo ou audio lors d'un spectacle peut impliquer le paiement de droits voisins (SPEDIDAM, ADAMI, SCPP).
[Source : Wikipédia]

Fiche technique
La fiche technique d'un spectacle est un document qui liste tous les besoins techniques et humains nécessaires à la réalisation d'un spectacle. Elle fait partie intégrante du contrat de cession de spectacle ou de coréalisation. Elle doit être complète et précise.
Elle est destinée à l'acheteur d'un spectacle ou au lieu d'accueil.
[Source : Centre national de la Danse]

Producteur
[Article D7122-1 du Code du Travail] « Le producteur de spectacle a la responsabilité du spectacle et notamment celle d'employeur à l'égard du plateau artistique. Il choisit et monte le spectacle, coordonne les moyens et assume la responsabilité globale. Concrètement, le producteur finance, coordonne et réunit les moyens matériels et humains de la fabrication d'un spectacle. Entre réalité économique et travail artistique, le rôle du producteur est essentiel car il négocie le passage de la conception au concret. Partenaire dans l'élaboration, dans le choix des intervenants les plus appropriés pour mettre en valeur le message artistique, il confronte aux conditions extérieures les exigences de la création artistique. »
Au moment de la préparation du spectacle, il devra également anticiper sur la future commercialisation et les réseaux de diffusion du spectacle, préparant en cela les différents contrats qu'il sera amené à négocier avec les autres entrepreneurs de spectacle. Il initiera et/ou participera à la stratégie de communication et définira ainsi les réseaux de promotion et de diffusion du spectacle. Il participe à la construction et au développement de l'artiste (de l'équipe artistique). Il est détenteur de la licence 2 d'entrepreneur de spectacle.
[Source : EPCC Spectacle vivant en Bretagne ; Le livre blanc pour la diffusion du spectacle vivant]


Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
Actualités
CULTURE
Découvrez la saison culturelle départementale 2019-2020

Vous souhaitez programmer des spectacles sur votre territoire ? Le Département vous présente la Saison culturelle " De villes... en villages " une sélection de propositions artistiques des départements de la Loire et de la Haute-Loire qui répond à la volonté de décentralisation culturelle sur notre territoire. Ce dispositif permet aux communes de la Loire d'accueillir des productions artistiques clés en main à des tarifs accessibles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +