[INITIATIVE] FORMATION - Découvrez la marine nationale sans quitter la Loire !

Maelyne est roannaise. À 20 ans, elle passe une formation au brevet d’aptitude technique afin de devenir officier marinier. Pour elle, comme pour beaucoup de Ligériens et d’Altiligériens de la Marine nationale, l’aventure a commencé par une Préparation militaire marine (PMM) à Saint-Étienne ou Roanne.

Quand avez-vous fait la Préparation militaire marine (PMM) et comment a-t-elle influencé vos études et vos choix de carrière ?

J’ai toujours été intéressée par l’armée mais j’ignorais dans quelle branche m’engager! 
Lors de mon année de terminale, j’ai effectué la Préparation militaire marine, un à deux samedis par mois. Cela m’a convaincue de choisir la Marine nationale. Dès l’obtention de mon baccalauréat, j’ai passé les tests pour devenir fusilier-marin. N’étant pas parvenue à être sélectionnée dans cette unité d’infanterie, je me suis orientée vers l’artillerie. Après quatre mois de formation à l’école de sous-officiers de Maistrance, je passe désormais mon Brevet d’aptitude technique pour devenir mécanicien d’armes. À bord, je serai chargée d’entretenir les armes ainsi que de préparer, réaliser et superviser les tirs d’artillerie.

Qu’avez-vous appris lors de votre PMM ?

Nous avons appris les bases de la hiérarchie militaire et les spécificités de la vie de marin : le travail en quart ou en bordée, l’organisation de la vie commune et la discipline sur le navire. Mais il y avait également beaucoup de pratique ! Nous avons appris le protocole nécessaire pour participer aux cérémonies militaires ainsi qu’à marcher au pas. La Marine nationale nous a aussi fait effectuer un baptême de plongée et passer notre diplôme de secouriste niveau 1.

Quel est votre meilleur souvenir de la PMM ?

La Marine nationale nous a fait visiter le port militaire de Toulon et la base aéronavale de Hyères pendant cinq jours.
Nous avons passé notre permis bateau sur place et je suis montée à bord de nombreux navires : le porte-avions nucléaire Charles-de-Gaulle, le sousmarin Casabianca, la frégate Jean-Bart et le ravitailleur Le Marne. Si je deviens artilleur, j’aimerais servir sur une frégate multi-missions, un des nouveaux modèles équipés pour la lutte anti-sous-marine et anti-aérienne !

Crédit photo : Marine nationale

 

PLUS D'INFOS

Pour participer à la Préparation militaire marine dans la Loire :
PMM à Saint-Étienne : 06 72 57 97 44
PMM à Roanne : 06 72 57 94 26

Printer-friendly version - New tab Envoyer à un ami Haut de page :