ERRATUM
Loire Magazine n°149

6 M€

C’est le montant investi par le groupe textile Neyret, dont 800 000 euros financés par le Plan France Relance, pour accélérer sa mue technologique.

Tribunes libres - novembre-décembre 2021

GROUPE UNION POUR LA LOIRE

LA MAJORITÉ DRESSE SA FEUILLE DE ROUTE POUR LA LOIRE DE DEMAIN

Confortée par les dernières élections départementales, la majorité développe son programme, concret et pragmatique. L’objectif : dessiner la Loire de demain.
Au-delà de nos compétences obligatoires, nous avons engagé trois mesures fortes de notre programme : lutte contre les déserts médicaux, promotion de l’ascenseur social, et solidarité avec l’ensemble de nos villes et villages.

Le Département s’engage pour lutter contre les déserts médicaux

Proposition forte de notre programme, nous allons aider les internes en médecine à effectuer leurs stages dans des zones identifiées par l’ARS comme sousmédicalisées.
La baisse de la démographie médicale, notamment en milieu rural, est un sujet majeur de ces prochaines années. Elle nous interroge et inquiète naturellement nos concitoyens. L’accès aux soins ne doit pas devenir un luxe. Parce que le Département est la collectivité des solidarités, nous portons le projet de bourses aux internes. Ainsi, et pour inciter les étudiants en médecine à se rendre dans des communes en tension, et qui sait, s’y installer durablement, nous lancerons des aides à la mobilité pouvant aller jusqu’à 500€. Rapprocher le médecin du patient, voilà notre ambition !

Le Département accompagne la réussite de tous les collégiens pour relancer l’ascenseur social

Parce que les années collèges sont déterminantes pour la construction des citoyens de demain, la réussite et l’épanouissement de tous nos jeunes, nous renforçons nos politiques d’accompagnement.
L’entretien, la rénovation et la restructuration des collèges seront une priorité. Un établissement accueillant et adapté est une clé dans la réussite scolaire.
L’octroi de bourses aux collégiens agit comme un levier pour les familles modestes. Cette année, plus de 650 000 € sont débloqués pour aider 6 381 collégiens à étudier dans de meilleures conditions. Choix politique et de conscience, nous maintiendrons ces aides.

Le Département est et doit rester le premier partenaire des communes

Acteur essentiel de l’aménagement harmonieux du territoire, le Département contribue au développement et à l’attractivité de nos 323 communes, de 40 à 70 000 habitants. Notre soutien est précieux. Il permet aux collectivités d’engager des travaux qu’elles ne pourraient pas supporter seules. 84% des communes ont indiqué qu’elles n’auraient pas pu mener à bien des chantiers pourtant nécessaires au maintien de la qualité de vie, sans les aides du Département.
Pour l’année 2022, nous avons décidé de poursuivre en intégralité notre accompagnement. Nous portons des choix politiques parce qu’ils répondent à une attente, mais aussi parce qu’ils nous apparaissent vitaux pour le dynamisme et l’attrait de nos territoires.
Le mandat qui nous est confié doit dessiner la Loire de demain !
Un Département qui protège, qui aménage et anticipe pour une Loire dynamique, durable, plus juste, où il fait bon vivre.

 

Antoine Vermorel-Marques, Président du groupe Union pour la Loire, Le groupe de la droite, du centre et des indépendants.

Canton d’Andrézieux-Bouthéon - Nicole Bruel / Sylvain Dardoullier
Canton de Boën-sur-Lignon - Chantal Brosse / Pierre-Jean Rochette
Canton de Charlieu - Clotilde Robin / Jérémie Lacroix
Canton du Coteau - Véronique Chaverot / Daniel Fréchet
Canton de Feurs - Marianne Darfeuille / Pierre Véricel
Canton de Firminy - Danièle Cinieri / Julien Luya
Canton de Montbrison - Annick Brunel / Jean-Yves Bonnefoy
Canton du Pilat - Valérie Peysselon / Jean-François Chorain
Canton de Renaison - Huguette Burelier / Antoine Vermorel-Marques
Canton de Rive-de-Gier - Séverine Reynaud / Bernard Laget
Canton de Roanne 2 - Farida Ayadène / Lucien Murzi
Canton de Saint-Chamond - Stéphanie Calaciura / Hervé Reynaud
Canton de Saint-Étienne 1 - Fabienne Perrin / Georges Ziegler
Canton de Saint-Étienne 2 - Pascale Lacour / Jean-François Barnier
Canton de Saint-Étienne 4 - Marie-Jo Pérez / Jordan Da Silva
Canton de Saint-Étienne 6 - Nadia Semache / Paul Corrieras
Canton de Saint-Just Saint-Rambert - Sylvie Bonnet / Éric Lardon
Canton de Sorbiers - Corinne Besson-Fayolle / Yves Partrat

GROUPE LOIRE EN COMMUN

POUR UNE HAUSSE DE L’ALLOCATION PERSONNALISÉE D’AUTONOMIE

Une loi pour le « grand âge » est en gestation depuis de nombreuses années, tandis que les défis sociétaux et financiers liés au vieillissement sont chaque jour plus prégnants. Une telle loi verra-t-elle le jour d’ici la fin du quinquennat ? Rien n’est moins sûr. À défaut d’une loi spécifique, le Gouvernement a fait diverses annonces qui devraient être transcrites dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2022. Après les promesses relatives au secteur de l’aide à domicile pour les structures associatives, c’est désormais l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) qui doit faire l’objet d’un coup de pouce. Le niveau de l’APA est très disparate selon les Départements. Là où le montant de l’APA est bas, les bénéficiaires sont contraints de mettre la main à la poche pour compléter la facture de l’intervention réalisée au domicile. Ainsi, certaines personnes modestes préfèrent parfois renoncer à utiliser leur enveloppe APA, faute d’avoir les revenus suffisants pour s’acquitter du reste à charge. Pour corriger ces situations, le Gouvernement envisage d’instaurer un tarif APA horaire minimal de 22 € pour tous les Départements. Selon une étude de la Fédération des services à la personne et de proximité, 94 Départements sur 101, dont la Loire, proposent une APA inférieure à 22 €. Lors de la campagne des élections départementales en juin, nous avions proposé une revalorisation de l’APA. Cette fois-ci, il semblerait que la majorité départementale n’ait pas d’autre choix que de s’y conformer : tant mieux pour les Ligériens !

Groupe « Loire en commun »

Canton Roanne 1 : Brigitte DUMOULIN, Jean-Jacques LADET
Canton Saint-Étienne 3 : 
Arlette BERNARD, Pierrick COURBON
Canton Saint-Étienne 5 :
Marie-Michelle VIALLETON, Régis JUANICO

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :