[DOSSIER] Circuits courts et bien manger

Terroir. Avec ses paysages variés aux terres fertiles, un savoir-faire agricole, artisanal et industriel important, la Loire ne manque pas d’atouts gastronomiques.

4056 exploitations dans la Loire dont 16% sont sous signe de qualité AOP, IGP et label rouge. 12% sont labelisées agriculture biologique.Avec des produits de saison au bon rapport qualité/prix, la tendance du « manger bon, bio et local » a le vent en poupe, surtout depuis la crise sanitaire. Les Français ont repris goût au « bien manger ». Vente directe à la ferme, marchés, AMAP, drive fermiers, circuits courts à l’heure du numérique avec des plateformes qui regroupent les producteurs locaux tel que « Pré de chez vous » aux Halles Mazerat Saint-Étienne - Biltoki… Tout concourt à renforcer les liens entre producteurs et consommateurs, à diversifier notre alimentation, à soutenir l’économie locale.

Le secteur agricole occupe une place stratégique dans la Loire qui compte 4 056 exploitations, soit 6 380 emplois. 30 % des producteurs y font de la vente directe. Parmi eux : la ferme des Lônes à Saint-Pierre-de-Boeuf et la Grange des paysans qui sont des magasins ouverts par plusieurs producteurs. Encouragée par le Département, cette action se retrouve aussi dans la cuisine des EHPAD. Par exemple à Violay, où manger local et bio fait partie du quotidien des résidents. La collectivité accompagne également les agriculteurs du territoire, notamment à travers le concours des produits fermiers innovants.

TERRE DE VIANDES, FROMAGES, VINS…

Retrouvez aussi la richesse des terres agricoles ligériennes. Dans la Loire, l’industrie de la viande s’appuie sur des productions locales variées : boeufs, veaux, porcs, volailles, lapins et agneaux. Avec un cheptel bovin important, la filière ligérienne compte deux labels pour la race charolaise, « Charolais Label Rouge » et « Charolais Terroir », un label pour la Limousine : « Blason Prestige » et un le label rouge « Veaux du Velay ». L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) « Boeuf de Charolles » valorise, elle, une viande charolaise produite sur une zone géographique bien délimitée. On retrouve également le label rouge « Volaille fermière du Forez », une race de poule élevée sur la zone Indication Géographique Protégée (IGP) du Forez et dans la filière ovine, la  certification « Agneaux de l’Adret ». Sans oublier le lait, avec trois fromages AOP : Rigotte de Condrieu, la Fourme de Montbrison et Charolais. Terre de contrastes, la Loire unit aussi le Forez, le Roannais et le Pilat autour de 1 000 hectares d’exploitations viticoles… De quoi faire tourner la tête.

 

+ d'infos
www.delicesdu42.fr
www.produitsfermiersloire.com

3 questions à Raymond Vial

La Loire à 2 grandes filières : le lait et la viande

Avec la récente inflation, les circuits courts s’essoufflent un peu mais restent une valeur d’avenir. Explications de Raymond Vial, président de la Chambre d’agriculture de la loire.

dossier-verbatim-raymondvial Quelle est la plus grande filière dans la Loire ?

Le Département possède deux grandes filières : le lait et la viande. Elles comptent de nombreux ateliers de diversification. D’ailleurs, une exploitation sur deux est diversifiée. Les volailles Label rouge Vert Forez, qui est un groupement d'éleveurs, est aussi en pleine croissance.

Quel est aujourd’hui le s uccès des circuits courts ?

Il y a eu un véritable engouement pour les produits fermiers lors de la pandémie. Les circuits courts ont doublé. Puis, ils ont chuté de 20 % lors du retour « à la vie normale ». L’alimentaire est lié au pouvoir d’achat. La baisse est associée à la conjoncture économique et non pas à un désamour de principe.

L'alimentation a des effets sur notre santé.

Oui, c’est pourquoi l’éducation nutritionnelle doit intervenir dès l’enfance. La Chambre d’agriculture et Agribio se rangent aux côtés du Département qui assure aux collégiens des menus équilibrés. Les produits bios et locaux ont fait aussi leur entrée dans les EHPAD.

+ d'infos
www.chambres-agriculture.fr

Parole d'élue

Chantal Brosse
Chantal BROSSE
Vice-présidente chargée de l'agriculture

Le Département aide les agriculteurs à diversifier leurs productions et contribue à la promotion des produits du terroir avec la Chambre d’agriculture. Il organise le concours des produits fermiers innovants et participe à différents programmes : relance de la production avicole, développement de la vente directe et adaptation au changement climatique. Il s’engage pour une agriculture respectueuse de l’environnement et soutient le développement de l’agriculture biologique.

Printer-friendly version - New tab Envoyer à un ami Haut de page :