INITIATIVES
Mars-Avril 2017
Griffon

LA SOCIÉTÉ QUI RÉINVENTE LES SANITAIRES !

SES FAMEUSES « HYDROCHASSES » SONT INSTALLÉES DANS 2 MILLIONS DE FOYERS FRANÇAIS… 130 ANS APRÈS SA CRÉATION, DEUX ENTREPRENEURS FONT LE PARI DE RELANCER LA SOCIÉTÉ SUR UN CRÉNEAU HAUT DE GAMME, AVEC DES PRODUITS DESIGN ET PERSONNALISABLES.

Inventée en 1950 par le Ligérien Claudius Griffon, l’hydrochasse a été vendue à des millions d’exemplaires par la société familiale, avant d’être peu à peu détrônée par les mécanismes plastiques. Amoureux du patrimoine industriel stéphanois, François Mounier rachète fin 2015 cet ancien fleuron avec son ami Thibaud Elzière, entrepreneur du web. « C’est tout un héritage que nous avons acquis : 130 ans d’histoire et de technique ! » Leur objectif : faire renaître de ses cendres la marque fondée en 1886, en remettant l’hydrochasse augoût du jour. Car celle-ci ne manque pas d’atouts. Sa technologie hydropneumatique permet d’économiser jusqu’à 70 % d’eau par rapport à un réservoir classique ! Un procédé désormais compatible avec les toilettes suspendues grâce aux efforts de la nouvelle équipe. De plus, le look rétro de cette cuve permet d’en faire un objet design et personnalisable en ligne. Sans oublier l’argument « made in France ». C’est au Chambon-Feugerolles, au sein d’une usine moderne, que la société produit aujourd’hui des collections résolument colorées : pastel », « vintage », « industrielle »… avec lesquelles Griffon compte bien s’imposer comme un leader mondial sur le marché des sanitaires. Et si votre chasse d’eau devenait un objet de décoration ?

Bonus Web

UNE INVENTION INGÉNIEUSE

Originaire de Saint-Chamond, Claudius Griffon s'intéresse très tôt à la plomberie, passant de longues heures dans l'entreprise paternelle qui allie depuis 1886 activité de négoce et activité de plomberie/zinguerie. Gravement blessé durant la Seconde Guerre mondiale, il imagine sur son lit d'hôpital le système de chasse d'eau que nous connaissons aujourd'hui sous le nom d'hydrochasse. Lors de son déclenchement, la détente de l'air fait pression sur l'eau : c'est le principe hydropneumatique. La réalisation et la mise au point durent jusqu'en 1950. C'est ensuite son fils, Joël Griffon, qui améliore à plusieurs reprises le système d'origine. Il s'en vendra plusieurs millions d'exemplaires, avant que l'hydrochasse ne recule peu à peu au profit des mécanismes plastiques.

Installations Griffon

+ d'infos
Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +