INITIATIVES
Novembre-Décembre 2017
Blandine Monel

LE VIRUS DE LA RECHERCHE

POST-DOCTORANTE EN VIROLOGIE, CETTE ROANNAISE DE 31 ANS VIENT DE DÉCROCHER LA BOURSE L’ORÉAL-UNESCO POUR LES FEMMES ET LA SCIENCE, GRÂCE À SES TRAVAUX SUR LE VIRUS ZIKA.

« Depuis mes 10 ans, j'ai toujours voulu faire des découvertes, me rendre utile », raconte Blandine Monel. Un défi relevé avec brio par cette jeune femme originaire de Vougy. Après des études en biochimie, à Polytech Nice et deux stages aux États-Unis, elle se lance dans la recherche avec une thèse en virologie sur le VIH. Puis retour à Boston pour un post-doctorat au Ragon Institute. En 2016, elle intègre l'Institut Pasteur à Paris au sein de l'unité « Virus et immunité ». C'est là qu'elle s'attaque au virus Zika, dont la récente épidémie mondiale a fait des ravages. En effet, aucun traitement ni vaccin n'existe à ce jour contre ce virus transmis par les moustiques. Or il peut provoquer des maladies neurologiques ainsi que des anomalies du développement du cerveau chez les foetus. « En observant son action sur les cellules humaines, nous avons découvert qu'il provoque une mort par implosion des cellules infectées », explique Blandine, qui explore aussi les défenses humaines contre Zika. Un travail récompensé en octobre par la prestigieuse Bourse L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science. Doté de 20 000 euros, ce prix va permettra à la chercheuse d'acquérir du matériel et de financer des déplacements pour des congrès scientifiques. « C'est aussi un signal fort pour les femmes, encore sous-représentées dans la recherche scientifique ! »

QU’EST-CE QUE LE VIRUS ZIKA ?

Figure%201%20-%20Propagation%20du%20virus%20Zika

Découvert pour la première fois en Afrique en 1947, le virus Zika ne s’est propagé que récemment en Asie, en Polynésie française, dans les Caraïbes et en Amérique. Cette épidémie et les maladies neurologiques qui lui sont associées ont déclenché une urgence de santé publique internationale.
Le virus se transmet par piqûre d’un moustique infecté ou lors de la grossesse, de la mère infectée au fœtus. L’infection par Zika est généralement asymptomatique, mais dans 20 % des cas, les personnes infectées développent une fièvre et d’autres symptômes. Plus rarement, ce virus peut déclencher des troubles neurologiques tels que le syndrome de Guillain-Barré, une maladie du système nerveux périphérique qui se traduit par une diminution de la force musculaire, et des microcéphalies chez les fœtus.

Les travaux de Blandine Monel sur le virus Zika visent à comprendre ses mécanismes de réplication ainsi que les défenses déployées par l’homme pour le contrer. L’utilisation de la vidéo-microscopie permet de filmer en temps réel l’infection par ce virus dans des cultures de cellules humaines. Grâce à cette méthode, elle a pu observer d’importants changements morphologiques menant à l’implosion et la mort des cellules infectées.


Lire l'article publié sur Planet Vie

Crédit photo : Fondation L'Oréal

Infographie : Blandine Monel - Licence CC-BY-NC-SA - Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions

 

podcast Version sonore de Loire Magazine n°126

 brailleComment recevoir la version sonore et/ou braille de Loire Magazine dans votre boîte aux lettres ?

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +